Rencontres pédagogiques nationales
AURILLAC : Journées nationales Adolescents


Dernières infos : Nous sommes contraints de reporter cette rencontre prévue à Aurillac les 17-19 octobre 2012. A ce jour nous n’avons reçu aucune inscription ferme venant du réseau CEMEA et de participants extérieurs. Et les intentions d’inscriptions dont nous avons connaissance ne se montent qu’à une petite vingtaine de participants potentiels, en dehors du groupe de préparation et des intervenants.

Pourquoi ces rencontres ?

Le loisir collectif des adolescents, cadré par la règlementation des Accueils Collectifs de Mineurs, qu’il convient de croiser avec des enjeux et des ambitions éducatives, est la branche forte et en progression du loisir collectif. Premier paradoxe à intégrer, quand des pesanteurs sociologiques voudraient nous dire que l’heure est à l’individualisme. Second paradoxe qu’il conviendrait d’éclaircir, cette insistance des mouvements pédagogiques, et plus encore du mouvement d’éducation nouvelle que sont les Ceméa, à rappeler, à affirmer en permanence que le loisir collectif des adolescents est un “espace éducatif” où se construisent les citoyens actifs de demain. Alors qu’un regard jeté trop rapidement sur la « société adolescente », voire sur les titres des ateliers des rencontres, lirait une démarche de consommation de divers objets, que ce soit l’autre, l’étranger, l’ailleurs, son propre milieu, et par extension soi-même, ou telle et telle activité. Mieux encore, si cet espace est un espace d’éducation, un espace ou on continue de venir grandir, un espace de passage, puisque conduisant à l’autonomie et à la gestion en propre de sa vie, il est défini, par la place que cet adolescent prendra dans l’élaboration puis la réalisation de ses loisirs collectifs. Ce n’est pas la destination, le thème, la préparation même du séjour qui le rendra éducatif, ou non éducatif. C’est la place qu’aura l’adolescent dans le séjour, quel qu’il soit, sa responsabilité, ses espaces de décisions, la prise en compte de ce qu’il est, et pas de ce que l’on voudrait qu’il soit, qui doit être le fil conducteur, voire le fil initial et générique. C’est cette place, cette responsabilité assumée et agie qui lui permettra d’appréhender à la fois ce que la vie collective permet, en quoi elle est indispensable, et de prendre le recul suffisant à mieux comprendre les rouages d’une société qui, dans sa vie quotidienne d’adolescent, tend à ne vouloir faire de lui qu’un consommateur le plus actif et le moins responsable possible.


Sommaire Les rencontres adolescents d’Aurillac en 2012

Les rencontres 2012
Leur contenu portera sur « L’éducation entre pairs à l’adolescence », avec des entrées sur la santé, sur les loisirs, sur l’école, sur la vie sociale.

Comme les années précédentes, ces rencontres seront principalement des moments de partage de réflexions et d’expériences entre praticiens, appuyées sur quelques interventions magistrales de chercheurs.

Et comme les années précédentes, elles seront largement ouvertes à un public extérieur. Nous prévoyons d’y accueillir 150 personnes, moitié CEMEA et moitié hors CEMEA.

Elles seront portées par l’équipe nationale ainsi que par l’AT d’Auvergne (AT d’accueil) et l’AT PACA où une expérimentation est en cours sur « La santé par les pairs » en lycées, en lien avec l’équipe nationale. D’autres AT où des réflexions portant sur le thème sont développées peuvent évidemment rejoindre ce groupe porteur.

Principe d’éducation par les pairs à l’adolescence

Le principe d’éducation par les pairs à l’adolescence repose sur un double choix, politique et pédagogique. Le choix politique est celui qui construit l’éducation populaire : faire que les personnes, les populations concernées par une question la prennent collectivement en charge. Le choix pédagogique est celui de la responsabilisation, on pourrait même dire du respect des adolescents, appuyé sur la certitude de leurs capacités à être actifs ensemble. La première éducation entre pairs à l’adolescence est celle qui se fait dans l’intimité des groupes affinitaires, en dehors de toute présence et intervention adulte. S’y explorent et s’y transfèrent les grands secrets : ceux liés à la sexualité, les résultats d’expérimentations plus ou moins risquées, les partages d’inquiétudes et d’avenirs… Les pédagogues, les éducateurs se sont emparés de ces fonctionnements pour en faire des leviers éducatifs : éducation à la santé, mobilisations collectives sur les conduites à risques... Les pédagogies coopératives, les autogestions collectives, les incitations et les aides au développement de projets collectifs de loisirs, de découvertes et de rencontre, la formation des jeunes animateurs volontaires, sont dans le même registre. C’est cet appui pédagogique sur les dynamiques générées au sein des groupes de pairs qui mobilisera notre attention. Nous interrogerons les évidences : Qu’est-ce qu’un pair ? Qu’estce qui fonde sa légitimité ? A-t-il une parole autonome, et comment éviter qu’il ne soit qu’un pair-oquet qui répète la parole adulte ? Ceci en allant sur le terrain des pratiques dans les établissements scolaires, dans les structures d’animation, et en portant attention aux démarches construites dans le cadre de la vie sociale et citoyenne. Tout ceci sans ignorer ou oublier le rôle essentiel des adultes dans la construction adolescente, car choisir l’éducation entre pairs ne doit surtout pas conduire à l’abandon des responsabilités éducatives.
PROGRAMMATION
- MERCREDI 17 OCTOBRE

9 H - 10 H Accueil
10 - 12 H Ouverture
Le maire d’Aurillac, ou son représentant. Valérie Cibert, Directrice des Ceméa d’Auvergne. François Chobeaux, Responsable Jeunesse des Ceméa.
12 H 30 Déjeuner collectif
14 H - 16 H Conférence plénière : « L’éducation pour la santé par les pairs : réflexions sur les pratiques existantes » Par Eric Le Grand, sociologue, chargé de l’évaluation des projets « Education pour la santé par les pairs » pour le fond d’expérimentation pour la jeunesse.
16 H 30 - 18 H 30 Travaux en ateliers
Soirée libre

JEUDI 18 OCTOBRE

9 H 30 - 12 H Travaux en ateliers
12 H 30 - 14 H Déjeuner collectif
14 H - 16 H Conférence plénière : « L’adolescent, son sentiment de l’existence, le groupe de pairs, la quête de reconnaissance dans le groupe »
Par André Sirota, professeur émérite de psychopathologie sociale, Université Paris Ouest Nanterre.
16 H 30 - 18 H Travaux en ateliers

VENDREDI 19 OCTOBRE

9 H 30 - 11 H Regards croisés sur les travaux de la rencontre avec les conférenciers et des professionnels de jeunesse et de santé
11 H - 12 H Clôture
Jean-Luc Cazaillon, Directeur général des Ceméa. Le maire d’Aurillac, ou son représentant.
12 H Déjeuner collectif

Sommaire LE TRAVAIL EN ATELIERS en 2012

Trois séquences d’échanges en ateliers sont prévues

  • Première séquence le 17 octobre en fin d’après-midi
    5 groupes sont constitués au choix des participants, sur un thème identique : échanges et partages sur « Education entre pairs ». Ce que cela évoque pour chacun, ce que chacun fait ou tente de faire, les réussites et les difficultés rencontrées…
  • Deuxième séquence le 18 octobre matin
    Des entrées thématiques seront proposées. Des options sont anticipées : la santé, la vie scolaire, les situations de responsabilité d’animation, la vie sociale et citoyenne, les loisirs collectifs… ces options seront aménagées en tenant compte des échanges de la veille. Les inscriptions auront lieu en début de matinée. Dans chaque atelier quelques participants identifiés avant la rencontre présenteront une pratique en introduction. Les échanges pourront ensuite se développer.
  • Troisième séquence le 18 octobre en fin d’après-midi
    Les mêmes groupes se réunissent une seconde fois. Ils doivent faire émerger des avis, des certitudes et des questions à renvoyer le lendemain aux participants des « Regards croisés » et à mettre en débat collectif.

Sommaire LES CONFÉRENCES en 2012

"L’éducation pour la santé par les pairs : réflexions sur les pratiques existantes »

De nombreux projets de prévention fleurissent en France avec la particularité de faire appel aux compétences des jeunes eux-mêmes pour relayer de l’information et/ou aider d’autres jeunes, leurs "pairs". Aujourd’hui, il existe un intérêt certain pour le développement de ce type de projet de prévention qui ne touche pas seulement les jeunes. Nous voyons aussi des projets du même type pour des populations aussi différentes que celles de la prostitution, de la précarité, des personnes souffrant de troubles mentaux, et des personnes âgées. A partir de certaines expériences, nous pourrons nous interroger sur les effets de ces programmes sur les personnes participants à ces projets, sur leur condition de mise en oeuvre, et sur le regard des professionnels. De même, seront interrogées les limites et les enjeux actuels et futurs de l’éducation pour la santé par les pairs.

L’adolescent, son sentiment de l’existence, le groupe de pairs, la quête de reconnaissance dans le groupe

De nos jours, l’adolescence est une période plus ou moins longue de suspension psychique et sociale, plus ou moins visible, chaotique ou risquée. L’enfant dans l’adolescent continue de capter l’absurdité — qui est absence de sens — de toutes les contradictions du monde. Or, nous sommes travaillés par le besoin et la recherche du sens. Nous aimerions que toute chose ait un sens qui nous inscrive, qui nous soutienne, qui nous épargne de l’expérience du manque à être et du gouffre. Or, le sens est un produit de culture. Travail de culture, incontournable pour faire société, la création du sens est résultat d’une élaboration partagée, laquelle procède des échanges renouvelés entre les générations et entre contemporains. En quoi et comment, l’expérience du groupe, de la parole avec d’autres — dans quel(s) cadre(s), par quelles médiations ?— peut-elle aider le travail de grandir à l’adolescence ? Que peut-il advenir qui aide à en surmonter créativement les épreuves psychiques ?


Sommaire Les rencontres adolescents d’Aurillac en 2011

Les Ceméa (en partenariat avec la ville d’Aurillac) ont organisé les rencontres pédagogiques nationales qui ont eu lieu les 26 27 28 MAI 2011.


Sommaire Téléchargez tous les actes des Rencontres Nationales d’Aurillac


  • Autres documents d’archives :

Téléchargez Quicktime pour visualiser la vidéo

Sommaire Archives

Sommaire MODALITES de Participation PARTICIPANTS
La rencontre est ouverte sur inscription préalable. Elle s’adresse à tous les acteurs de la relation éducative avec des adolescents : animateurs, enseignants, travailleurs sociaux, professionnels de santé, enseignants… Elle s’adresse également aux organisateurs de loisirs et de vacances collectives d’adolescents, aux responsables associatifs, et aux élus en charge des questions de jeunesse. Le nombre de participant est volontairement limité à 150.

MODALITÉS DE PARTICIPATION
Les participants sont inscrits et s’engagent pour l’intégralité de la rencontre. Les deux conférences sont ouvertes au public local.

ACTES DE LA RENCONTRE
Les actes seront adressés aux participants au printemps 2013, et mis en ligne en accès libre sur internet.

CONDITIONS FINANCIÈRES

Les frais d’inscription comprennent les frais d’organisation, l’envoi des actes et la participation aux déjeuners partagés des 17 et 18 octobre (170 euros) ou au déjeuner du 19 octobre en plus (195 euros).

RESTAURATION

Les déjeuners des trois jours sont organisés à proximité de l’espace de travail. Ils sont préparés par un centre de formation, et servis par des jeunes d’une association d’insertion. Leur forme collective contribue à la vie et aux travaux de la rencontre.

LIEUX DES RENCONTRES

Centre des congrès de la Communauté d’Agglomération du Bassin d’Aurillac et salles proches. Déjeuners dans la salle de restauration de la Communauté d’Agglomération.

MOYENS D’ACCÈS

Aurillac est accessible par les autoroutes A20 Paris-Montauban et A75 Clermont Ferrand-Montpellier. Compter une heure en voiture depuis Brive la Gaillarde, deux heures depuis Clermont Ferrand et Montauban. Aurillac est desservie par la SNCF, et par deux vols quotidiens Airlinair au départ de Paris- Orly Sud.

HÉBERGEMENT

Les CEMÉA n’organisent pas l’hébergement des participants.

  • CONTACTS ET INFORMATIONS CEMEA. Rencontre nationale Adolescents, 24 rue Marc Seguin, 75883 Paris cedex 18,
Secrétariat : Cécile Boetto - Tél. 01 53 26 24 03 - Fax 01 53 26 24 19 cecile.boetto
Les Ceméa sont soutenus pour leur fonctionnement et leurs projets par les Ministères de l’Éducation nationale ; des Sports, de la Jeunesse, de l’Education populaire et de de la Vie associative ; de la Culture et de la Communication ; des Affaires sociales et de la Santé ; des Affaires étrangères.

Plaquettes et Inscription



Téléchargez l’affiche de l’édition 2012
(Poids : 143.6 ko - Format : PDF)

PLAQUETTE AURILLAC 2012
(Poids : 124.6 ko - Format : PDF)

Fiche d’inscription
Cette fiche d’inscription ou sa photocopie doit être accompagnée du règlement par chèque correspondant aux prestations retenues, ou d’une attestation de prise en charge. Cette fiche est à adresser à Ceméa, Rencontre nationale Adolescents, 24 rue Marc Seguin, 75883 Paris cedex 18, ou par mail à Cécile Boetto : cecile.boetto(at)cemea.asso.fr
(Poids : 39.4 ko - Format : PDF)


En savoir plus

Tous les articles de :
  • Jean-François Magnin

  • 30/06/2006
    La présentation des Ceméa et de leur projet
    Qui sommes-nous ?
    Historique des Ceméa
    Le manifeste (Version 2016) - 12 thématiques
    Contactez-nous
    Les Ceméa en action
    Rapports d’activité annuels
    Agenda et évènements
    Collectifs - Agir - Soutenir
    Congrés 2015 - Grenoble
    Prises de position des Ceméa
    Textes et actualités militants
    Groupes d’activités
    Répertoire de ressources (Archives)
    Textes de références
    Les grands pédagogues
    Sélection de sites partenaires
    Textes du journal officiel
    Liens
    Vers l’Education Nouvelle
    Cahiers de l’Animation
    Vie Sociale et Traitements
    Les Nouveautés
    Télécharger
    le catalogue
    Nos archives en téléchargement
    gratuit
    Commander en ligne
    [()] [()] [()] [()]
    BAFA - BAFD - ANIMATION VOLONTAIRE
    FORMATION ANIMATION Professionnelle
    Desjeps
    Dejeps
    Bpjeps
    Bapaat
    Formation courte
    FORMATION PROFESSIONNELLE DU CHAMPS SOCIAL
    Éducation spécialisée
    Moniteur éducateur
    Caferius
    Formateur Professionnel d'Adulte - Conseiller en insertion
    Préparation au DEAVS, au CAFERUIS, au CAFDES
    CURSUS UNIVERSITAIRE
    SANTE MENTALE 2017
    Dans et autour de l’école
    Europe et International
    Les vacances et les loisirs
    Médias, éducation critique et engagement citoyen
    Politiques sociales
    Pratiques culturelles