Tous les articles de :
  • Bertrand Chavaroche
  • Christian Gautellier
  • Avant-propos
    Éduquer, communiquer

    La télé et la famille sont les deux bénéficiaires des 35 heures ! »
    Que faut-il penser de cette affirmation du sociologue O. Donat
    , commentant ainsi les résultats des enquêtes de l’INSEE et du département des études et prospectives du ministère de la Culture, sur l’augmentation des temps libérés et en particulier l’effet des 35 heures, lors des journées d’études sur les Temps libérés organisés par les Ceméa à St Denis fin novembre 2004. Si on peut se réjouir de constater qu’un des effets de l’augmentation des temps libérés des salariés est de consacrer plus de temps à leur famille, à leurs enfants, aux activités domestiques et de bricolage en famille, surtout parmi les couches populaires, les enquêtes montrent aussi que pour la plupart, c’est aussi pour passer plus de temps devant leur écran de télé ! Le domicile étant devenu le principal lieu de pratiques culturelles des français . Seuls 20 à 25 % de la population active, tout en disposant de moins de temps libre, regardent moins la télé, dorment une heure de moins par jour, et sont très engagés dans des pratiques culturelles autres. Davantage de temps libre égale davantage de télé ! Cette logique de cumul, signifiante d’une fracture culturelle, a de quoi nous interpeller. Et s’il faut continuer sans relâche à exiger des changements qualitatifs radicaux des programmes de la part des politiques de production télévisuelle, sans dénier l’outil culturel et pourquoi pas de divertissement intelligent que peut être le petit écran, il faut tout autant se battre pour que l’usage contraint des temps libérés ne soit plus pour les gens sans pouvoir d’achat culturel, et sans capital culturel, captifs, devant leur écran, un temps d’aliénation...
    Quelles alternatives fortes pour casser celle-ci et subvertir une telle fascination ? Ce n’est pas parce que le rapport de forces n’est pas en faveur de l’apprentissage d’un vrai choix, ni de la culture du goût qu’il faut renoncer à des exigences éducatives humanistes. D’autant que les dépendances sont multiples. A l’habitude de la télé allumée en permanence pour tuer le temps la solitude et l’ennui ; s’ajoutent la dépendance à des programmes, qui sont de véritables appareils de formatage des esprits d’avilissement de la condition humaine, vecteurs des idéologies sécuritaires, sexistes, libérales et marchandes. Car si on trouve des accros de la télé dans toutes les catégories sociales, y compris parmi les classes moyennes et les milieux aisés à fort capital culturel, c’est surtout parmi les couches dites populaires, et pas forcément culturellement démunies, que l’idéologie véhiculée par la télé fonctionne comme une puissance matérielle à la fois de sublimation et d’exacerbation des frustrations. Récemment onze familles d’une ville du Val de Marne se sont portées volontaires pour tenter un sevrage brutal d’un mois sans télé organisée par le réalisateur P. Volson. Un documentaire diffusé sur ARTE intitulé Privés de télé a relaté cette expérience d’une autre vie sans télé mais peut être pas sans images. Expérience certainement riche d’enseignements d’abord pour les familles elles-mêmes, mais aux effets très limités. Aujourd’hui alors que ne cessent de se répandre des paraboles aux fenêtres des cités, l’image du personnage de M. Piccoli dans le film Themroc, balançant son poste de télé par-dessus son balcon, paraît une icône sacrilège !

    Christian Gautellier et Bertrand Chavaroche


    31/03/2005



    Article extrait de "Vers l’Education Nouvelle n°518"

    La présentation des Ceméa et de leur projet
    Qui sommes-nous ?
    Historique des Ceméa
    Le manifeste (Version 2016) - 12 thématiques
    Contactez-nous
    Les Ceméa en action
    Rapports d’activité annuels
    Agenda et évènements
    Collectifs - Agir - Soutenir
    Congrés 2015 - Grenoble
    REN 2018 Valras
    Prises de position des Ceméa
    Textes et actualités militants
    Groupes d’activités
    Fiches d’activités
    Répertoire de ressources (Archives)
    Textes de références
    Les grands pédagogues
    Sélection de sites partenaires
    Textes du journal officiel
    Liens
    Vers l’Education Nouvelle
    Cahiers de l’Animation
    Vie Sociale et Traitements
    Les Nouveautés
    Télécharger
    le catalogue
    Nos archives en téléchargement
    gratuit
    Commander en ligne
    BAFA - BAFD - ANIMATION VOLONTAIRE
    FORMATION ANIMATION Professionnelle
    Desjeps
    Dejeps
    Bpjeps
    Bapaat
    Formation courte
    FORMATION PROFESSIONNELLE DU CHAMPS SOCIAL
    Éducation spécialisée
    Moniteur éducateur
    Caferius
    Formateur Professionnel d'Adulte - Conseiller en insertion
    Préparation au DEAVS, au CAFERUIS, au CAFDES
    CURSUS UNIVERSITAIRE
    SANTE MENTALE 2018
    Dans et autour de l’école
    Europe et International
    Les vacances et les loisirs
    Politiques sociales
    Pratiques culturelles
    MÉDIAS, ÉDUCATION CRITIQUE et ENGAGEMENT CITOYEN