Nos jours heureux

Voici le titre d’une comédie qui passe sur nos écrans depuis fin juin et dont le sujet est UN CENTRE DE VACANCES, EN 1992 ! Quelle image va-t-il donner des colos, les égarements médiatiques pouvant parfois nous rendre sceptiques. A quelle caricature grotesque allons-nous devoir faire face ? C’est dans cet état d’esprit plein de légèreté que j’entre dans la salle et puis...

J’ai vu ce film sous trois angles, celui du directeur de centres de vacances, du père faisant partir ses enfants en colo et enfin celui du fan de cinéma.

Le directeur a trouvé la colo lambda, sans nouveautés pédagogiques, juste le minimum syndical, des animateurs, des enfants, des réunions le soir et voilà. La mixité garçon-fille est faite par étage et non par chambre.
Le directeur est jeune et dirige sa première colo ; il réunit tout les défauts du novice, mais comment étions-nous donc à notre première direction ?
Nous aurons donc droit, entre autres, aux grandes olympiades par équipe, tous âges confondus, avec la mauvaise foi des animateurs dont l’équipe perd ; à l’assistante sanitaire sans diplôme et qui, oubliant quel médicament donner à un enfant, préfère administrer un placebo que de se tromper.
Mais n’est ce pas ce qui se passe dans 90% des colos en France, est-ce vraiment si « à côté de la plaque » ?
Le film montre aussi une certaine mixité sociale entre des enfants placés par la DDASS et des enfants de milieu très aisé - ça, ce n’est malheureusement pas dans 90% des colos.

Tout y est, jusqu’à l’inspection de la Jeunesse et Sport et des services vétérinaires qui met ce jeune directeur dans tous ses états, comme je l’ai été à ma première inspection.

Les enfants, les animateurs, les parents sont un concentré des anecdotes de mes diverses expériences rassemblées dans une seule et même colo. C’est beaucoup pour un jeune directeur, mais on imagine bien et on comprend bien l’idée des réalisateurs, comme on perçoit bien leur tendresse pour les « colos » !

Je pense que tous les acteurs des CVL d’aujourd’hui se retrouveront dans ces anecdotes quelles que soient
leurs expériences.
En tant que père, ce film m’a rassuré sur l’image des colos. Certes, ce n’est pas ce que je mets en place en tant que directeur mais « ce n’est pas pire », les enfants sont heureux, on s’occupe d’eux.

Les animateurs leur font des bisous, des câlins, jouent avec eux. D’ailleurs, les animateurs, on voit bien qu’ils
travaillent, car le soir ils font des réunions. Un soir, les jeunes font le mur pour manger des gâteaux derrière le château, et les animateurs s’en aperçoivent en sortant de
leur réunion ! Non, vraiment ils sont en sécurité - c’est à la mode ce mot, alors je le glisse. Le plus rassurant dans tout ça, c’est que le directeur, quelques années plus tard, envoie sa propre fille en colo !

Et, enfin, le fan de cinéma est aussi content, c’est une bonne comédie, on rit beaucoup, les caricatures ne sont pas trop excessives, il y a des moments tendres.
Les acteurs : Jean-Paul Rouve, Omar Sy, Marilou Berry et Jean Benguigui pour les plus connus, jouent bien et l’histoire se tient.

Je vous conseille donc en tant que spectateur de voir ce film et je pense qu’il peut aussi redorer le blason
des « colonies de vacances » pour parler un langage grand public, car il n’y a peut-être que nous pour parler de « centres de vacances ».

Fabrice Debœuf



Tous les articles de :
  • Fabrice Debœuf

  • 30/06/2006
    La présentation des Ceméa et de leur projet
    Qui sommes-nous ?
    Historique des Ceméa
    Le manifeste (Version 2016) - 12 thématiques
    Contactez-nous
    Les Ceméa en action
    Rapports d’activité annuels
    Agenda et évènements
    Collectifs - Agir - Soutenir
    Congrés 2015 - Grenoble
    REN 2018 Valras
    Prises de position des Ceméa
    Textes et actualités militants
    Groupes d’activités
    Fiches d’activités
    Répertoire de ressources (Archives)
    Textes de références
    Les grands pédagogues
    Sélection de sites partenaires
    Textes du journal officiel
    Liens
    Vers l’Education Nouvelle
    Cahiers de l’Animation
    Vie Sociale et Traitements
    Les Nouveautés
    Télécharger
    le catalogue
    Nos archives en téléchargement
    gratuit
    Commander en ligne
    BAFA - BAFD - ANIMATION VOLONTAIRE
    FORMATION ANIMATION Professionnelle
    Desjeps
    Dejeps
    Bpjeps
    Bapaat
    Formation courte
    FORMATION PROFESSIONNELLE DU CHAMPS SOCIAL
    Éducation spécialisée
    Moniteur éducateur
    Caferius
    Formateur Professionnel d'Adulte - Conseiller en insertion
    Préparation au DEAVS, au CAFERUIS, au CAFDES
    CURSUS UNIVERSITAIRE
    SANTE MENTALE 2018
    Dans et autour de l’école
    Europe et International
    Les vacances et les loisirs
    Politiques sociales
    Pratiques culturelles
    MÉDIAS, ÉDUCATION CRITIQUE et ENGAGEMENT CITOYEN