Education Nouvelle
« L’Education nouvelle au service d’une nation à réformer : entre espoirs et réalités (1930-1970) »

Appel à communication pour le colloque

 En 2010 : « L’Education nouvelle au service d’une nation à réformer : entre espoirs et réalités (1930-1970) ».

Circonstances et objectifs du colloque

Ce projet de colloque est le fruit d’un partenariat entre deux entités associant chacune des historiens et des établissements de conservation d’archives, soit le Pôle de conservation des archives des mouvements de jeunesse et d’éducation populaire (PAJEP) et le Musée de la Résistance nationale de Champigny-sur-Marne. Le PAJEP a pour objectif la conservation des archives des mouvements nationaux de jeunesse et d’éducation populaire, qui, au terme d’un partenariat entre les ministères de la Culture et de la communication, de la Santé, de la Jeunesse, des sports et de la vie associative, le Conseil général du Val-de-Marne et l’association des déposants des archives des mouvements de jeunesse et d’éducation populaire (ADAJEP), est réalisée au sein des Archives départementales du Val-de-Marne. Le Musée de la Résistance nationale est une fédération d’associations oeuvrant à la collecte, la conservation et la valorisation de fonds d’archives et de collections d’objets permettant de retracer l’histoire des mouvements de résistance et, de par les acteurs de ces mouvements et leur rôle dans la vie publique, d’une période large commençant dans les années 1930 et se terminant dans les années 1950. Le principal établissement de cette fédération est situé à Champigny-sur-Marne. Dans le cadre de ce colloque, le Musée de la Résistance nationale travaille en collaboration avec le Mémorial Leclerc/Musée Jean Moulin et le Musée de l’Ordre de la Libération.

Ce partenariat a pour objet l’histoire du mouvement de l’Education nouvelle à la convergence de l’histoire de l’éducation et de l’histoire politique et sociale. La période prend en compte aussi bien celle du Front populaire suivie de la Seconde Guerre mondiale et de la Résistance, que celle de la IVème et de la Vème Républiques.

Ce colloque vise plus particulièrement à étudier :

1-. Les processus de définition, de légitimation, de reconnaissance et de diffusion de l’Education nouvelle ;

2-. Les points de confluence entre l’Education nouvelle et les mouvements d’éducation populaire et l’éducation spécialisée, notamment au travers des méthodes pédagogiques, des acteurs, des réseaux communs aux trois milieux.

Cette perspective implique de la part des divers spécialistes de l’Education nouvelle, de l’éducation populaire ou de l’éducation spécialisée de sortir de leur domaine de spécialité en se confrontant aux relations entre ces différents champs, en intégrant le regard d’autres disciplines (linguistique, psychologie, …). Ce colloque a également pour but de favoriser le dialogue entre les chercheurs et les témoins du passé de l’Education nouvelle, porteurs d’une expérience encore vivante. La période retenue va des années 1930 aux années 1960 ; laissant délibérément de côté les débuts de l’Education nouvelle. Les années 1930 voient l’essor de La Nouvelle Education et du GFEN comme organes de représentation de l’Education nouvelle, et le développement de politiques publiques de réforme de l’éducation, en particulier lors du Front populaire, préparé par le congrès du Havre. Les années 1960 marquent une étape importante de vulgarisation, voire de banalisation des idées et méthodes de l’Education nouvelle, dont le congrès d’Amiens (1968) est un épisode important. Ce bornage chronologique intègre donc la période de la Seconde Guerre mondiale, comme contexte d’interrogations individuelles et collectives propice aux mutations.

Word - 43.5 ko

Lire la suite en téléchargeant le document ci contre


 Archives 2008 : Education nouvelle, espoir d’une éducation renouvelée : journée d’étude organisée par les Ceméa avec la participation de Philippe Meirieu le 15 mars 2008 à Lyon.

Réunissant plus de 150 personnes, cette journée d’étude s’est appuyée de façon volontariste sur le livre de Philippe Meirieu Pédagogie : le devoir de résister (ESF éditeur).

Retrouvez en bas de cette page les propos d’ouverture de cette journée, par Pierre Parlebas, Président des Ceméa, Professeur de sociologie à l’Université de Paris 5.

Pourquoi cette journée d’étude ?

La problématique, qui est aussi un constat accablant, peut être résumée par ces quelques affirmations en préambule :
- les enfants sont aujourd’hui des tyrans qui imposent partout leurs caprices,
- les enseignants ont renoncé à la transmission exigeante des savoirs,
- les pédagogues ont ruiné l’autorité des adultes.

Ces affirmations ne représentent qu’une partie infime de ce à quoi les éducateurs (parents, enseignants, animateurs, travailleurs sociaux, …) sont confrontés.

Or aujourd’hui, le risque est fort de revenir à des méthodes qui auraient fait leurs preuves en d’autres lieux, d’autres époques. Mais les expériences personnelles partagées, fondées sur la normalisation, l’individualisme, ne sauraient être d’actualité. Ce serait faire fi des grands apports des sciences de l’éducation et des sciences humaines.

Cette journée avait donc pour objectif de nous permettre de nous interroger sur l’adéquation entre tensions et problématiques sociétales, et les réponses qu’apporte l’Education Nouvelle.

Documents à consulter

- Téléchargez ci-dessous le texte introductif de cette journée prononcé par par Pierre Parlebas, Président des Ceméa, Professeur de sociologie à l’Université de Paris 5.

Extrait : "Le monde de l’éducation est aujourd’hui en état de siège. Il est harcelé de toutes parts, notamment par des responsables politiques qui l’accusent de ne pas s’appuyer sur des données simples, évidentes et efficaces. Montrée du doigt, la pédagogie est devenue le bouc émissaire des difficultés enregistrées dans les résultats scolaires."

- Téléchargez ci-dessous, le texte complet de l’intervention de Philippe Meirieu lors de cette journée .

Word - 78 ko
Conférence Philippe Meirieu du 15 mars 2008

Voir la vidéo de la journée.



Texte introductif prononcé par Pierre Parlebas
(Poids : 33 ko - Format : Word)

Conférence Philippe Meirieu du 15 mars 2008
(Poids : 78 ko - Format : Word)


(Poids : 43.5 ko - Format : Word)


14/12/2009
La présentation des Ceméa et de leur projet
Qui sommes-nous ?
Historique des Ceméa
Le manifeste (Version 2016) - 12 thématiques
Contactez-nous
Les Ceméa en action
Rapports d’activité annuels
Agenda et évènements
Collectifs - Agir - Soutenir
Congrés 2015 - Grenoble
Prises de position des Ceméa
Textes et actualités militants
Groupes d’activités
Fiches d’activités
Répertoire de ressources (Archives)
Textes de références
Les grands pédagogues
Sélection de sites partenaires
Textes du journal officiel
Liens
Vers l’Education Nouvelle
Cahiers de l’Animation
Vie Sociale et Traitements
Les Nouveautés
Télécharger
le catalogue
Nos archives en téléchargement
gratuit
Commander en ligne
[()] [()] [()] [()] [()]
BAFA - BAFD - ANIMATION VOLONTAIRE
FORMATION ANIMATION Professionnelle
Desjeps
Dejeps
Bpjeps
Bapaat
Formation courte
FORMATION PROFESSIONNELLE DU CHAMPS SOCIAL
Éducation spécialisée
Moniteur éducateur
Caferius
Formateur Professionnel d'Adulte - Conseiller en insertion
Préparation au DEAVS, au CAFERUIS, au CAFDES
CURSUS UNIVERSITAIRE
SANTE MENTALE 2017
Dans et autour de l’école
Europe et International
Les vacances et les loisirs
Médias, éducation critique et engagement citoyen
Politiques sociales
Pratiques culturelles