09/09/2010
Un enfant sur trois n’aura aucune vancances en 2010 - VEN n° 539 (Editorial)

Jean François Magnin


Le capitalisme financier a depuis vingt ans profondément modifié le système de redistribution des richesses au profit des plus riches et a creusé fortement les inégalités. La crise majeure qu’il a lui-même créé depuis trois ans accentue encore ces inégalités et les difficultés économiques et sociales pesant sur la majorité des familles, sur les collectivités territoriales et les organismes sociaux.


Les vacances et les loisirs des enfants et des jeunes sont particulièrement touchés. Trois millions d’enfants ne partent pas en vacances durant l’été et parmi ceux-ci deux millions des 5-19 ans ne partent même pas un week-end, alors qu’un million partent moins de quatre nuits consécutives.

Pour la première fois depuis les années 1950 les départs en centres de vacances passent sous la barre des un million de participants en 2009 .

Les centres de loisirs qui avaient longtemps bénéficié de cette baisse sont eux aussi touchés. Certes, les évolutions des comportements et des attentes des familles, des enfants et des jeunes expliquent en partie ces évolutions mais les causes économiques y jouent néanmoins un rôle majeur et déterminant. Toutes les études en témoignent.

La belle campagne menée dans les médias par le Secours populaire comme celle de la JPA pour les droits aux vacances pour tous témoignent de cette inégalité et de cette injustice sociale majeure.

Pourtant, comme le rappelle le député Régis Junico dans l’exposé des motifs de sa proposition de loi sur l’aide aux départs en vacances, la loi d’orientation relative à la lutte contre les exclusions du 29 juillet 1998 a reconnu les vacances comme un droit fondamental au même titre que le logement ou la santé.

Pour ces raisons, il nous faut sensibiliser et mobiliser tous nos élus locaux, départementaux, régionaux, nationaux pour qu’ils soutiennent cette proposition de loi afin qu’elle soit bien étudiée cet automne au Parlement et non pas repoussée de nouveau pour des motifs fallacieux.

Jean François Magnin




La présentation des Ceméa et de leur projet
Qui sommes-nous ?
Historique des Ceméa
Le manifeste (Version 2016) - 12 thématiques
Contactez-nous
Les Ceméa en action
Rapports d’activité annuels
Agenda et évènements
Collectifs - Agir - Soutenir
Congrés 2015 - Grenoble
Prises de position des Ceméa
Textes et actualités militants
Groupes d’activités
Fiches d’activités
Répertoire de ressources (Archives)
Textes de références
Les grands pédagogues
Sélection de sites partenaires
Textes du journal officiel
Liens
Vers l’Education Nouvelle
Cahiers de l’Animation
Vie Sociale et Traitements
Les Nouveautés
Télécharger
le catalogue
Nos archives en téléchargement
gratuit
Commander en ligne
[()] [()] [()] [()] [()]
BAFA - BAFD - ANIMATION VOLONTAIRE
FORMATION ANIMATION Professionnelle
Desjeps
Dejeps
Bpjeps
Bapaat
Formation courte
FORMATION PROFESSIONNELLE DU CHAMPS SOCIAL
Éducation spécialisée
Moniteur éducateur
Caferius
Formateur Professionnel d'Adulte - Conseiller en insertion
Préparation au DEAVS, au CAFERUIS, au CAFDES
CURSUS UNIVERSITAIRE
SANTE MENTALE 2017
Dans et autour de l’école
Europe et International
Les vacances et les loisirs
Médias, éducation critique et engagement citoyen
Politiques sociales
Pratiques culturelles