24/02/2011
Migrations, identités, Une approche psychologique - Vers l’éducation Nouvelle N° 541

Dominique Besnard Psychologue, Directeur du département des Politiques européennes et internationales.


« La culture est cette tradition dont on hérite à condition d’avoir un lieu où situer ce que nous recevons ». Winnicott. Lors du dernier regroupement national du département des Politiques européennes et internationales, Dominique Besnard est intervenu à partir des travaux de Robert Berthelier, psychiatre et militant des Ceméa, sur la culture, la langue, le langage et des illustrations de traumatismes chez l’adolescent migrant. En voici un extraits parmi ceux de l’article de ce numéro

La culture. Parler d’identité culturelle implique que soit défini ou au moins cerné le concept de « culture ». On peut dire : « La culture, c’est tout ce qui est appris » mais aussi « la culture, c’est tout ce qui est transmis » car une culture est une réalité beaucoup plus qu’un savoir. A la fois comme un langage ; mode de communication et un ensemble de mécanismes de défense mis par le groupe à la disposition de chacun de ses membres en tant que mode de révolution socialement admissible des conflits. Elle est véhiculée, représentée et transmise par la totalité des institutions et singulièrement par le milieu dans lequel se déroule l’enfance de la personne et au premier chef par la famille (avec l’infra-verbal : gestes, mimiques, contacts, modes relationnels et le verbal avec la langue ; non seulement comme moyen de communication mais aussi médiateur affectif et culturel. ET si les images identificatoires en fonction desquelles se joue la structuration de la personnalité individuelle au cours de l’enfance sont bien les images parentales, celles-ci sont présentées dans et par leur culture d’appartenance : si bien qu’il n’est d’identification personnelle qui ne suppose dans le même temps une identification culturelle.

Une telle approche de la culture suppose un certain nombre de préalables dont les principaux peuvent être : – L’universalité et l’invariance du psychisme humain où pour gérer ces données dans la pathologie mentale dont l’analyse démontre qu’elle utilise partout les mêmes procédés, les mêmes mécanismes et les mêmes matériaux. Le système culturel d’explication diffère mais dans tous les cas les mécanismes et la structure du délire deviennent partout similaires et sa signification reste la même. – L’universalité de la culture au-delà de la diversité des cultures. Un détour par la génétique nous permet d’en saisir le sens. Si on considère que le génotype de l’espèce est définitivement fixé (au passage, cela réduit en miettes le concept de race et ses conceptions pseudo scientifiques du racisme) la seule possibilité d’évolution de l’espèce est l’évolution culturelle, dans la mesure où la culture spécifie l’homme. – L’universalité des composantes des catégories culturelles comme le montre le travail du structuralisme et les apports de Claude Levi-Strauss. A travers la variabilité apparente des expressions culturelles, la structure du mythe se retrouve partout semblable, réductible à des matériaux identiques en nombre limité.

Adaptation, intégration, assimilation

Ainsi, dans une situation d’immigration, l’utilisation d’un mécanisme de défense fourni par la culture d’origine peut être perçu comme inadapté. Or, pour le migrant, l’utilisation de mécanismes défensifs est nécessaire dans la mesure où la transformation correspond à un stress. D’où la nécessité du processus d’acculturation mais avec trois possibilités : – L’adaptation d’un certain nombre de conduites permettant la vie dans un milieu culturel nouveau sans remettre en cause l’identité culturelle du sujet – première génération. – L’intégration, processus réel d’acculturation où l’individu se trouve porteur des deux cultures. – L’assimilation qui suppose une véritable enculturation c’est-à-dire le renoncement à la culture d’origine.




La présentation des Ceméa et de leur projet
Qui sommes-nous ?
Historique des Ceméa
Le manifeste (Version 2016) - 12 thématiques
Contactez-nous
Les Ceméa en action
Rapports d’activité annuels
Agenda et évènements
Collectifs - Agir - Soutenir
Congrés 2015 - Grenoble
Prises de position des Ceméa
Textes et actualités militants
Groupes d’activités
Fiches d’activités
Répertoire de ressources (Archives)
Textes de références
Les grands pédagogues
Sélection de sites partenaires
Textes du journal officiel
Liens
Vers l’Education Nouvelle
Cahiers de l’Animation
Vie Sociale et Traitements
Les Nouveautés
Télécharger
le catalogue
Nos archives en téléchargement
gratuit
Commander en ligne
[()] [()] [()] [()] [()]
BAFA - BAFD - ANIMATION VOLONTAIRE
FORMATION ANIMATION Professionnelle
Desjeps
Dejeps
Bpjeps
Bapaat
Formation courte
FORMATION PROFESSIONNELLE DU CHAMPS SOCIAL
Éducation spécialisée
Moniteur éducateur
Caferius
Formateur Professionnel d'Adulte - Conseiller en insertion
Préparation au DEAVS, au CAFERUIS, au CAFDES
CURSUS UNIVERSITAIRE
SANTE MENTALE 2017
Dans et autour de l’école
Europe et International
Les vacances et les loisirs
Médias, éducation critique et engagement citoyen
Politiques sociales
Pratiques culturelles