2ième journée d’étude du 16 septembre 2010 - Le réseau d’acteurs : perspectives d’action

 Les participants

- Breillot Réjane, CEMEA, chef du projet
- Dubeaux Julie, Militante de l’association CEMEA, Membre du groupe Parité Genre Mixité
- Balageas Johan, CEMEA, responsable pédagogique du projet
- Langlois Cécile, Association Petits Débrouillards Ile de France, Directrice Adjointe chargée de la
Recherche-Innovation-Formation
- Obon Éric, Directeur Centre Information Jeunesse du Val d’Oise, Militant CEMEA
- Ferreira Alexandra, Doctorante sciences de l’éducation (Paris 13) :"Jeu(x) de genre et
apprentissages en centre de loisirs"
- Mathon Catherine, Association SLAM Ô FEMININ, Coordinatrice
- Gasquet Clélia, professeure de géo-santé territoire et environnement à l’université Paris ouest
Nanterre
- Defeaux Stéphanie, direction de la jeunesse et de la prévention au conseil général du val d’oise.

 Le lieu

Nous avions initialement choisi les locaux des CEMEA-ARIF situé rue de la couture
d’Auxerre à Gennevilliers. Au vue de leur indisponibilité, nous avons choisi les locaux des CEMEA
national. Ils répondaient à plusieurs critères importants : la possibilité d’utiliser plusieurs salles, une
connexion internet (indispensable pour un travail interactif sur la mind map). Nous voulions enfin
un lieu proche d’un métro, sa proximité du métro ligne 12 station Marx Dormoy en a fait un second
choix idéal.

  discussion autour du projet

Matin :

Après avoir permis aux participants de se présenter et de faire part de leurs questions et
envies, nous avons apporté quelques précisions sur la Recherche Action Formation : cadrage,
historique, contexte, réseau etc.

Nous avons ensuite abordé deux perspectives éventuelles :

- Constituer une malle ressource : cette malle serait un moyen pour les acteurs éducatifs d’agir sur
l’éducation au genre à la parité et à la mixité. Elle réunirait divers outils (jeux, contacts, récits
d’expériences, vidéos, expositions...). Elle est à conceptualiser et à réaliser courant 2011
- Organiser un colloque fin 2011 : il aurait pour objectif de réunir différents acteurs d’île de France
agissant à plusieurs niveaux (politique, responsable, animateurs de terrain...) pour échanger autour
de ces questions et surtout présenter les résultats des différents travaux effectués pendant cette
Recherche / Action / Formation 2009/2011.

 Présentation de la mind map

Lors de la première journée d’étude du 28 mai 2010, Éric Obon avait proposé un outil
collaboratif, que nous avons choisi d’adopter : la mind map. Cet outil sert de moyen de
communication, de partage de ressources et d’information entre les différents partenaires de notre
Recherche Action Formation (cf compte rendu 1ère rencontre)
C’est donc Éric Obon qui a créé la mind map « parité mixité genre ». Les partenaires ont
activement contribué à l’alimenter ces derniers mois. Éric nous a présenté son fonctionnement plus
en détail lors de cette 2ème journée d’étude. Ce temps de travail interactif a permis aux différents
participants de s’approprier l’outil et de pouvoir agir dessus.

[Lien vers la mind map : http://www.mindmeister.com/52028592/parit-genre-

Repas
Un repas sous forme de buffet, nous a permis d’échanger de manière plus informelle et conviviale

Proposition de Jean FRANÇOIS

Jean FRANÇOIS, est militant des Ceméa, ancien professeur de « Lettres » et de
« Psychologie des adolescents ». Il écrit depuis plusieurs années des livres en collaboration avec les
Ceméa aux éditions ÉRÈS (« Eux et nous : questions d’ados, paroles d’adultes », « Profs parents –
démission impossible » par exemple)

Il est venu proposer au réseau de partenaires de la recherche/action/formation de participer à
l’écriture d’un ouvrage collectif qui est en projet sur la thématique de la mixité en éducation,
édition prévue en avril 2011.
Dans le cadre de ce livre, il dirige et coordonne les contributions et écritures des différents
chapitres. Il nous a proposé de contribuer à nourrir cet ouvrage collectif.

Deux types de contributions sont possibles (assez rapidement pour permettre la parution en
avril 2011) :
- Des contributions : sous forme de prises de positions ou d’exemples d’expérimentations. Il propose
ici de rencontrer les personnes qui le souhaitent pour prendre des notes ou enregistrer des entretiens
pour ensuite co-rédiger les textes.
- Organiser une réunion discussion-débat sur une thématique particulière lors de laquelle il
prendrait des notes ou enregistrerait, pour en sortir des problématiques, des enjeux de débat, qu’il nous soumettrait après, toujours dans une dynamique de co-écriture..

Informations pratiques :
Si vous êtes intéressés par cette proposition, merci de prendre contact avec Réjane Breillot qui vous
transmettra les coordonnées de Jean FRANÇOIS, les renseignements complémentaires pour la
contribution, les premiers chapitres du livre et la 4ème de couverture. rejane.breillot(at)cemea-idf.fr

Après midi : quelle place pour chacun dans le projet ,
quelles perspectives ?

Les différentes personnes présentes se sont donc exprimées. Il en est ressorti qu’il faut :
- impulser des actions sur le terrain.
- faire des points sur ces actions pour analyser ensemble nos pratiques.
- proposer des apports plus concrets lors des prochaines rencontres.
- travailler sur la constitution d’une malle ressources
- diffuser (agir vers l’extérieur)

Nous sommes donc arrivé à l’idée de continuer les journées d’études, mais d’une manière un peu
différente : sous forme de rencontres thématisées, ouvertes à tous les acteurs éducatifs d’Ile de
France intéressés.

Ces rencontres s’articuleront avec trois phases présentes à chaque fois :
1- un apport théorique (type conférence + débat)
2- des récits d’expériences, des témoignages de professionnels
3- un forum d’échange d’outils et de ressources

Nous avons donc fixé les dates d’un « cycle » de 4 nouvelles journées d’étude ainsi que les
thématiques à aborder :

- 7 décembre 2010 : L’éducation au genre et la construction de l’identité.
- 1er février 2011 : Stéréotypes et représentations dans la relation éducative
- 3 mai 2011 : La violence dans les relations fille/garçon

Une invitation définitive, avec les lieux et la fiche d’inscription sera faite par les Ceméa et envoyé
au réseau pour diffusion large.

Pour contribuer à la réussite de ces journées, si vous connaissez des personnes susceptibles
d’intervenir sur ces journée d’étude, soit pour apporter un témoignage de leur pratique
professionnelle, soit pour un apport théorique, n’hésitez pas à transmettre rapidement leurs
coordonnées à Réjane Breillot. Merci d’avance. rejane.breillot(at)cemea-idf.fr
4 octobre 2011 : La place des filles dans l’espace public


16/09/2010
La présentation des Ceméa et de leur projet
Qui sommes-nous ?
Historique des Ceméa
Le manifeste (Version 2016) - 12 thématiques
Contactez-nous
Les Ceméa en action
Rapports d’activité annuels
Agenda et évènements
Collectifs - Agir - Soutenir
Congrés 2015 - Grenoble
REN 2018 Valras
Prises de position des Ceméa
Textes et actualités militants
Groupes d’activités
Fiches d’activités
Répertoire de ressources (Archives)
Textes de références
Les grands pédagogues
Sélection de sites partenaires
Textes du journal officiel
Liens
Vers l’Education Nouvelle
Cahiers de l’Animation
Vie Sociale et Traitements
Les Nouveautés
Télécharger
le catalogue
Nos archives en téléchargement
gratuit
Commander en ligne
BAFA - BAFD - ANIMATION VOLONTAIRE
FORMATION ANIMATION Professionnelle
Desjeps
Dejeps
Bpjeps
Bapaat
Formation courte
FORMATION PROFESSIONNELLE DU CHAMPS SOCIAL
Éducation spécialisée
Moniteur éducateur
Caferius
Formateur Professionnel d'Adulte - Conseiller en insertion
Préparation au DEAVS, au CAFERUIS, au CAFDES
CURSUS UNIVERSITAIRE
SANTE MENTALE 2018
Dans et autour de l’école
Europe et International
Les vacances et les loisirs
Politiques sociales
Pratiques culturelles
MÉDIAS, ÉDUCATION CRITIQUE et ENGAGEMENT CITOYEN