Poids et mesures, Alain Gheno (CA n°77)

Opération toujours délicate que de dégager des indicateurs
observables pour mesurer l’atteinte des critères de validation
pour la formation Bafa. D’autant qu’il faut qu’ils soient adaptés à la fois à la spécificité
du stage, théorique ou pratique, et au critère à évaluer.


Article paru dans le CA n°77 - Savoirs à partager , Alain Gheno

La formation à l’encadrement des accueils collectifs de
mineurs est une formation en alternance, qui s’articule
autour de trois temps de formation : un temps de formation
générale, un temps de stage pratique et un temps d’analyse
de cette pratique et d’approfondissement.
On peut penser que le stage de formation générale est
un stage d’entrée en formation. Un moment qui donne à
voir le déroulement de la formation, son économie générale.
Qui ouvre la porte à la compréhension des enjeux des rôles
et fonctions de l’animateur, qui plus est, dans une démarche
d’engagement volontaire. Presque d’évidence, le stage
pratique sera le premier contact avec la réalité de terrain,
la première confrontation des capacités du stagiaire à
un réel qui les transformera petit à petit en compétences.
Et le stage dit d’approfondissement, si il peut être un temps
de consolidation de certaines compétences, est avant tout
un stage d’analyse de la et des pratiques.

COMMENT ÉVALUER ET VALIDER LE BAFA ?

Posée de cette manière, la formation Bafa prend pour
aspect une limpidité toute azuréenne. Le bât blesse dès que
l’on tente de poser un système d’évaluation ou de validation
de cet ensemble qui, de toute évidence, ne peut se valider
que sur l’ensemble ! C’est la tâche des jurys départementaux,qui statuent sur l’attribution du brevet, ou non – cela sur
la base des évaluations et des commentaires portés
par les diverses équipes des trois temps de formations.
En toute logique, on peut penser que les critères de validation
sont les mêmes pour tous les stagiaires. Il serait
cocasse qu’ils puissent varier ou différer en fonction
des départements, des climats ou des flux magnétiques.
De la même manière, on peut penser que les validations
se font à partir d’indicateurs observables, adaptés à
la fois à la spécificité du stage et au critère à évaluer.

L’ART DIFFICILE DES CRITÈRES MESURABLES

Donc, si les critères sont effectivement les mêmes,
les indicateurs sont, heureusement, à géométrie variable
puisqu’ils ne peuvent exister que dans la vie réelle, dans
l’acte, dans l’action, dans l’agir. Ce qui assure à chacun –
parce que d’évidence également, chaque stagiaire sait
sur quoi il va être validé et de quelle manière, pour
pouvoir se situer – à la fois un cadre clair et l’exercice
de sa propre responsabilité.

Pour illustrer ce qui précède, les indicateurs pour valider
la capacité d’un stagiaire à prendre en charge un groupe
de jeunes et d’enfants ne peuvent apparaître que lors
du stage pratique puisqu’aucune situation de ce type
n’existe en stage de formation générale.

De même, des indicateurs permettant l’évaluation
des capacités à travailler en équipe ou à participer à
une vie collective seront adaptés au cadre. On peut
évidemment poser des passerelles entre les différents
temps de la formation, mais les indicateurs resteront
adaptés au concret de la situation.

SE FORMER À L’OBSERVATION

Pourquoi redire toutes ces évidences ? Peut-être parce
qu’il n’est rien de moins évident que « les » évidences
 ! On ne peut évaluer, et donc valider, que
des attitudes, des faits, des pratiques observables.
Il s’agit tout à la fois d’une question d’équité et de
respect des personnes ! Et l’observation s’organise,
se rationnalise. C’est une pratique qui s’apprend.
On se forme a l’observation. Il ne s’agit pas de perception,
d’impression, de divination ! De même, tout
ce qui ressort des impressions que l’on peut avoir
d’une personne ne se fait qu’en référence à
sa propre personne. Comment pouvoir, comment
oser même, parler d’une personne trop timide, trop
ou pas assez dynamique, fermée, souriante,
agréable, enthousiaste, voire rigoureuse ou engagée
dans l’action. Cela ne se fait qu’en référence à la personne
qui porte le jugement, qui se pose de fait en référence « attestée » ! Pour conclure, quoique ce ne
puisse l’être si brièvement, la formation pour obtenir
le brevet d’aptitude aux fonctions d’animateur ou
de directeur, est organisée par des organismes habilités
nationalement, ou régionalement. Dans le dossier d’habilitation
figurent les critères de validation des formations,
qui s’imposent à tous.

QUELS INDICATEURS POUR LE STAGE PRATIQUE ?

Le stage pratique, moment clé de la formation, est à
la charge et sous la responsabilité des organisateurs de
séjours. Ils ont donc l’obligation de se référer au même
cadre de formation, aux mêmes critères. Ils ont donc
à fournir des indicateurs, dans les projets éducatifs
des séjours ou des accueils. Non ? Non ! Parce qu’ils n’ont
pas de lien, de référence avec l’habilitation des organismes
de formations ! Et peut-être ne faut-il pas qu’il y en ait..
Mais, sans que cela soit en aucune manière
une remise en cause du rôle fondamental
des organisateurs dans la formation des animateurs,
parce que, quand même, c’est là que
s’apprend le « métier » (et pas, dans
ce cadre-ci, la profession) d’animatrice et
d’animateur, n’y aurait-il pas alors…
deux poids, deux mesures ?

Alain Gheno

Sommaire du CA N° 77


12/03/2012




La présentation des Ceméa et de leur projet
Qui sommes-nous ?
Historique des Ceméa
Le manifeste (Version 2016) - 12 thématiques
Contactez-nous
Les Ceméa en action
Rapports d’activité annuels
Agenda et évènements
Collectifs - Agir - Soutenir
Congrés 2015 - Grenoble
REN 2018 Valras
Prises de position des Ceméa
Textes et actualités militants
Groupes d’activités
Fiches d’activités
Répertoire de ressources (Archives)
Textes de références
Les grands pédagogues
Sélection de sites partenaires
Textes du journal officiel
Liens
Vers l’Education Nouvelle
Cahiers de l’Animation
Vie Sociale et Traitements
Les Nouveautés
Télécharger
le catalogue
Nos archives en téléchargement
gratuit
Commander en ligne
BAFA - BAFD - ANIMATION VOLONTAIRE
FORMATION ANIMATION Professionnelle
Desjeps
Dejeps
Bpjeps
Bapaat
Formation courte
FORMATION PROFESSIONNELLE DU CHAMPS SOCIAL
Éducation spécialisée
Moniteur éducateur
Caferius
Formateur Professionnel d'Adulte - Conseiller en insertion
Préparation au DEAVS, au CAFERUIS, au CAFDES
CURSUS UNIVERSITAIRE
SANTE MENTALE 2018
Dans et autour de l’école
Europe et International
Les vacances et les loisirs
Politiques sociales
Pratiques culturelles
MÉDIAS, ÉDUCATION CRITIQUE et ENGAGEMENT CITOYEN