Trois millions d’enfants exclus des vacances, La JPA interpelle les élus pour la création d’une Aide au Départ
Communiqué de presse, Paris, le 3 avril 2012

Les résultats de l’étude publiés le 2 avril 2012 par l’Ovlej–Études et recherches de la JPA le
démontrent très clairement : partir en vacances est un indicateur de bien‐être social dont 3
millions d’enfants sont encore exclus ! En 2011, 67% des familles n’ont pas fait partir leurs enfants
pour raisons financières, L’érosion des vacances se poursuit fortement pour les faibles revenus
mais elle s’étend également aux classes moyennes et il y a fort à parier que l’impact de la crise ne
fera qu’intensifier cette tendance.


Dans ce contexte, la fréquentation des colonies et camps de vacances est en baisse. Pourtant les
loisirs collectifs sont plébiscités par les parents et les enfants. Une enquête réalisée en juin 2011
par l’Institut Harris Interactive montrait que les parents étaient plus de 80% à identifier les colonies
comme un moment éducatif, offrant aux enfants la possibilité de participer à des activités variées,
de développer la sociabilité, l’autonomie et de découvrir de nouveaux endroits.

Malheureusement, les inégalités économiques qui marquent très fortement l’accès aux séjours
collectifs se sont renforcées, notamment au préjudice des enfants de familles à revenu moyen. Le
départ en colonie est souvent impossible sans aides financières complémentaires. Pour 88 % des
parents interrogés dans l’étude, leur enfant ne serait pas parti en séjour collectif sans un soutien
financier. La JPA contribue à ces aides, notamment par l’attribution de bourses, mais elle
revendique la mise en place d’un dispositif élargi et équitable pour remédier à cette situation.

Pour la Jeunesse au Plein Air, c’est à l’État de rendre effectif ce droit aux vacances pour tous par la
création d’une Aide au Départ en Vacances (ADV) pour les enfants et les adolescents mineurs qui
ne partent pas aujourd’hui. Ce que confirme les parents dans l’enquête conduite en juin 2011,
puisque 85% des parents se déclarent favorables à ce qu’une allocation spécifique de l’État (200€)
soit accordée aux familles, sous conditions de ressources, pour leur permettre de faire partir
leur(s) enfant(s) en colonies de vacances (39% se disent même « tout à fait d’accord » avec cette
proposition, pour 15% indiquant ne pas être d’accord, dont 7% « pas du tout d’accord »). La
Jeunesse au Plein Air milite depuis 2007 avec 60 autres organisations pour la création de cette
aide. Une proposition de loi a été déposée à l’Assemblée Nationale en juillet 2008 par Régis
Juanico (député PS) et est aujourd’hui soutenue par de nombreux élus. Que répondront les
candidats à la présidentielle aux trois millions d’enfants et de jeunes qui ne partiront pas en
vacances cet été ?


10/04/2012




La présentation des Ceméa et de leur projet
Qui sommes-nous ?
Historique des Ceméa
Le manifeste (Version 2016) - 12 thématiques
Contactez-nous
Les Ceméa en action
Rapports d’activité annuels
Agenda et évènements
Collectifs - Agir - Soutenir
Congrés 2015 - Grenoble
REN 2018 Valras
Prises de position des Ceméa
Textes et actualités militants
Groupes d’activités
Fiches d’activités
Répertoire de ressources (Archives)
Textes de références
Les grands pédagogues
Sélection de sites partenaires
Textes du journal officiel
Liens
Vers l’Education Nouvelle
Cahiers de l’Animation
Vie Sociale et Traitements
Les Nouveautés
Télécharger
le catalogue
Nos archives en téléchargement
gratuit
Commander en ligne
BAFA - BAFD - ANIMATION VOLONTAIRE
FORMATION ANIMATION Professionnelle
Desjeps
Dejeps
Bpjeps
Bapaat
Formation courte
FORMATION PROFESSIONNELLE DU CHAMPS SOCIAL
Éducation spécialisée
Moniteur éducateur
Caferius
Formateur Professionnel d'Adulte - Conseiller en insertion
Préparation au DEAVS, au CAFERUIS, au CAFDES
CURSUS UNIVERSITAIRE
SANTE MENTALE 2018
Dans et autour de l’école
Europe et International
Les vacances et les loisirs
Politiques sociales
Pratiques culturelles
MÉDIAS, ÉDUCATION CRITIQUE et ENGAGEMENT CITOYEN