||avril 2006
ÉDITORIAL
Moins de trois ans, attention danger !
 Ajouter au panier

Les commentaires sur un récent rapport de l’Inserm ont suscité l’émoi dans la communauté éducative. Une motion sous le titre « pas de zéro de conduite » a été signée par nombre de professionnels, parents, citoyens, dans le champ de santé, de l’enfance, de l’éducation... Ceux-ci s’y « élèvent contre les risques de dérives des pratiques de soins, notamment psychiques, vers des fins normatives et de contrôle social ». Ils y « refusent la médicalisation ou la psychiatrisation de toute manifestation du mal-être social ». Ils s’y « engagent à préserver dans les pratiques professionnelles et sociales la pluralité des approches dans les domaines médical, psychologique, social, éducatif... vis-à-vis des difficultés des enfants en prenant en compte la singularité de chacun au sein de son environnement ». Enfin, ils en « appellent à un débat démocratique sur la prévention, la protection et les soins prodigués aux enfants, dans un esprit de clarté quant aux fonctions des divers acteurs du champs social (santé, éducation, justice) et quant aux interrelations entre ces acteurs ».
Ces analyses comme ces engagements sont ceux des Ceméa et de tous leurs militants. Une fois encore, nous sommes contraints à la critique de l’utilisation de l’expertise médicale quand celle-ci peut devenir otage de l’obsession sécuritaire. Pourtant, la lecture même du rapport semble nuancer et surtout préciser le point de vue et les résultats. Il est alors possible d’éviter toute confusion entre le trouble des conduites, qui est une notion médicale et la délinquance qui est une notion juridique. Si nous n’acceptons pas l’utilisation politique des résultats de ce rapport à des fins partisanes, nous ne saurions refuser ou invalider à priori le travail nécessaire des chercheurs.
Les Ceméa ont toujours nourri leurs propositions éducatives à partir de travaux scientifiques. Sans récuser la conception de l’enfance qui est celle de l’éducation nouvelle, le débat doit porter sur le comment éduquer les enfants et ce dès le plus jeune âge, dans une perspective de justice et d’égalité des droits, dans une société de consommation exacerbée et aux inégalités grandissantes.
Loin de toute récupération, la recherche scientifique doit être mobilisée, avec les moyens et la liberté qui sont les siens pour apporter un regard distancié et objectif dont nous avons besoin. Les parents sont à soutenir, plutôt qu’à stigmatiser. Les compétences des professionnels de l’éducation doivent être reconnues et soutenues par une formation tout au long de la vie. Nous pouvons aussi dans notre quotidien observer nos enfants pour y détecter avec confiance et vigilance ce qui est le fait de leurs apprentissages nécessaires. Agissons pour l’éducation dont le but ne peut être que l’émancipation progressive et responsable dans une société qui sait accueillir, voir grandir et offrir une place à tous.

Jacques Demeulier, directeur général des Ceméa


Article extrait de VEN n°522 - Laïcité !

En savoir plus

Tous les articles de :
  • Jacques Demeulier

  • 31/03/2006
    La présentation des Ceméa et de leur projet
    Qui sommes-nous ?
    Historique des Ceméa
    Le manifeste (Version 2016) - 12 thématiques
    Contactez-nous
    Les Ceméa en action
    Rapports d’activité annuels
    Agenda et évènements
    Collectifs - Agir - Soutenir
    Congrés 2015 - Grenoble
    REN 2018 Valras
    Prises de position des Ceméa
    Textes et actualités militants
    Groupes d’activités
    Fiches d’activités
    Répertoire de ressources (Archives)
    Textes de références
    Les grands pédagogues
    Sélection de sites partenaires
    Textes du journal officiel
    Liens
    Vers l’Education Nouvelle
    Cahiers de l’Animation
    Vie Sociale et Traitements
    Les Nouveautés
    Télécharger
    le catalogue
    Nos archives en téléchargement
    gratuit
    Commander en ligne
    BAFA - BAFD - ANIMATION VOLONTAIRE
    FORMATION ANIMATION Professionnelle
    Desjeps
    Dejeps
    Bpjeps
    Bapaat
    Formation courte
    FORMATION PROFESSIONNELLE DU CHAMPS SOCIAL
    Éducation spécialisée
    Moniteur éducateur
    Caferius
    Formateur Professionnel d'Adulte - Conseiller en insertion
    Préparation au DEAVS, au CAFERUIS, au CAFDES
    CURSUS UNIVERSITAIRE
    SANTE MENTALE 2018
    Dans et autour de l’école
    Europe et International
    Les vacances et les loisirs
    Politiques sociales
    Pratiques culturelles
    MÉDIAS, ÉDUCATION CRITIQUE et ENGAGEMENT CITOYEN