L’Animation dans tous ses états (ou presque)

Sous la direction de Jean-Claude Gillet, éditions L’Harmattan,collection Animation et Territoires, Paris, 270 p.

Au mois de novembre 2003, l’ISIAT (Institut supérieur d’ingénieurs-animateurs territoriaux) organisait à Bordeaux le premier colloque international sur l’animation ayant pour titre « L’animation en France et ses analogies à l’étranger. Théories et pratiques. Etat de la recherche ». L’ouvrage L’Animation dans tous ses états (ou presque) rassemble une sélection de communications proposées au comité scientifique de ce colloque (plus des textes originaux) et vient compléter celui intitulé L’Animation professionnelle et volontaire dans vingt-pays, publié dans la même collection au mois de septembre 2004.
Les « états de l’animation » évoqués dans le titre du document sont présentés à partir d’une quinzaine de textes commentés par Jean-Claude Gillet et organisés en quatre chapitres.
De l’originalité de certaines pratiques d’animation. Ce premier chapitre rassemble quatre exemples de pratiques inscrites dans le champ social et médico- social : milieu du handicap mental, de l’éducation à la santé et à la citoyenneté, de l’accueil psychiatrique de jour, et
de la rééducation. Dépassant la césure traditionnelle entre le secteur de l’animation et celui de l’éducation, les communications présentées par des praticiens mettent en exergue l’intérêt du travail d’animation avec des personnes dites « en difficultés » et réactualisent certaines des démarches clés de l’animation telles que l’inscription des équipements dans la société, l’accès à la culture, la citoyenneté, le travail collectif, l’émancipation, la dynamisation des territoires, la mise à distance de la marchandisation...
De l’identité de l’animation et des animateurs. Le deuxième chapitre, rédigé par des enseignants chercheurs et des acteurs institutionnels, valorise l’action des animateurs tout en interrogeant fortement leur capacité à produire du changement. Il ne s’agit pas ici bien sûr d’interpeller les compétences individuelles mais d’analyser la place de la fonction d’animation dans un contexte social où les animateurs se trouveraient pris dans une sorte d’injonction paradoxale entre demande sociale et contrôle institutionnel. Que le débat se positionne entre expertise ou militance, questionne le sens ambigu de la démocratisation culturelle, mette en tension l’action collective et accomplissement individuel ou encore l’animation et ses contradictions, force est de reconnaître que la dimension protéiforme de l’animation conduit à la formalisation d’une identité plurielle des animateurs.
De la formation des animateurs. Le troisième chapitre, rédigé par des pédagogues engagés dans des actions de formation, propose un tour d’horizon éclectique et sélectif des formations à l’animation à partir de trois exemples : celui de la mise en place en Guyane d’une formation continue du DUT « animation sociale et socioculturelle » par le département carrières sociales de l’IUT Michel de Montaigne de Bordeaux 3, celui des filières universitaires municipales organisées à Cuba et analysées comme de nouveaux espaces pour l’animation et celui de la construction d’un référentiel de compétences, élaboré comme un processus participatif entre terrains et lieux de formation, par la filière de formation à l’animation socioculturelle de Lausanne et de Genève.
Des équipements et territoires d’animation. Ce quatrième et dernier chapitre, rassemble des travaux de chercheurs qui interrogent la place que jouent les équipements sportifs de loisirs ou de vacances dans les dynamiques de socialisation de la jeunesse. Le glissement du modèle de socialisation fondé sur des équipements d’animation vers celui fondé sur des espaces de service - dans un contexte de concurrence entre service public et secteur privé, entre logique républicaine uniformisante et logique d’innovation et d’adaptation locale - est analysé à partir d’investigations menées sur l’espace urbain, les villages de vacances du tourisme social et la friche industrielle de Loisirnord à Nœux-les Mines.

Au total ce sont une vingtaine d’animateurs, de formateurs et de chercheurs qui ont pris leur plume pour évoquer leurs activités qu’elles soient directement liées à leurs interventions en tant que praticien ou centrées sur des travaux d’observation, d’analyse ou de modélisation. L’originalité de l’ouvrage, au-delà d’une approche diversifiée qui confirme si cela était encore nécessaire l’ampleur des espaces investis par l’animation, est de réunir des professionnels et des chercheurs qui valident tout l’intérêt de la posture praxéologique développée par le terreau fertile de ce que l’on pourrait aujourd’hui appeler l’école bordelaise de recherche en animation.

Le texte conclusif « L’animation : de la complexité à l’errance » reste une invite à la réflexion sur un sujet qui est loin d’être épuisé : si « le mime et le miroir racontent chacun l’histoire de l’autre », que dire de l’animateur et de la société dans laquelle il exerce son activité ?

Voici donc un ouvrage à lire et méditer que l’on soit animateur ou travailleur social (en activité ou en formation), formateur ou enseignant (désireux de cheminer un peu plus loin dans les arcanes de l’animation professionnelle) ou tout simplement curieux des pratiques et recherches sur le sujet.

Luc Greffier


Article extrait de "VEN n°522 - Laïcité !"

Tous les articles de :
  • Luc Greffier

  • 31/03/2006
    La présentation des Ceméa et de leur projet
    Qui sommes-nous ?
    Historique des Ceméa
    Le manifeste (Version 2016) - 12 thématiques
    Contactez-nous
    Les Ceméa en action
    Rapports d’activité annuels
    Agenda et évènements
    Collectifs - Agir - Soutenir
    Congrés 2015 - Grenoble
    REN 2018 Valras
    Prises de position des Ceméa
    Textes et actualités militants
    Groupes d’activités
    Fiches d’activités
    Répertoire de ressources (Archives)
    Textes de références
    Les grands pédagogues
    Sélection de sites partenaires
    Textes du journal officiel
    Liens
    Vers l’Education Nouvelle
    Cahiers de l’Animation
    Vie Sociale et Traitements
    Les Nouveautés
    Télécharger
    le catalogue
    Nos archives en téléchargement
    gratuit
    Commander en ligne
    BAFA - BAFD - ANIMATION VOLONTAIRE
    FORMATION ANIMATION Professionnelle
    Desjeps
    Dejeps
    Bpjeps
    Bapaat
    Formation courte
    FORMATION PROFESSIONNELLE DU CHAMPS SOCIAL
    Éducation spécialisée
    Moniteur éducateur
    Caferius
    Formateur Professionnel d'Adulte - Conseiller en insertion
    Préparation au DEAVS, au CAFERUIS, au CAFDES
    CURSUS UNIVERSITAIRE
    SANTE MENTALE 2018
    Dans et autour de l’école
    Europe et International
    Les vacances et les loisirs
    Politiques sociales
    Pratiques culturelles
    MÉDIAS, ÉDUCATION CRITIQUE et ENGAGEMENT CITOYEN