Historique

La prise en compte du milieu fait partie des fondements de l’éducation nouvelle. C’est pourquoi les Cemea, dès leur origine en 1937, ont été parmi les pionniers de ce rapport aux milieux notamment au travers des travaux de leurs groupes de recherche et de pratique pédagogiques “ découverte du milieu naturel et humain et activités manuelles ”. De nombreux écrits ont été produits concernant, entre autres, les démarches de découverte du milieu, les promenades, les outils pédagogiques en référence à l’éducation nouvelle. La plupart d’entre eux sont parus dans les publications des Cemea.

En 1993, à Montreuil, en région parisienne, les Ceméa ont organisé une semaine d’étude sur l’éducation à l’environnement en milieu urbain. Ces travaux ont permis d’aborder les différents thèmes supports à cette éducation, tels que la circulation, l’eau, les déchets, la nature en ville, les déplacements, les constructions, etc. Des actes ont été produits et sont en cours de réécriture afin de pouvoir proposer aux acteurs de l’Éducation à l’Environnement Urbain (EEU) d’autres outils méthodologiques et pédagogiques.

En 1997, à Montréal, quelque 700 personnes, en provenance de 34 pays, ont participé à Planèt’ERE, le premier forum francophone international de l’éducation relative à l’environnement (ERE).Les Ceméa y ont activement contribué. Échanges d’idées et de savoirs, partages d’expériences et de réflexions, rencontres interculturelles, travaux communs, création de réseaux de solidarité et de stratégies d’action, le Forum Planèt’ERE a été un lieu de discussion permettant de mettre en commun des expertises complémentaires en éducation relative à l’environnement. Ce Forum a généré des résultats considérables pour développer l’éducation relative à l’environnement au sein de la francophonie et a abouti à l’élaboration de la Déclaration de Montréal, principal résultat attendu.

En 1997, le groupe national Éducation à l’environnement des Ceméa a réuni des organisateurs de séjours de vacances d’enfants, centres de vacances et de loisirs pour réfléchir ensemble sur l’éducation à l’environnement et la globalité des temps de vie des enfants dans ces séjours. Cette initiative a été réalisée avec le soutien du ministère de l’aménagement du territoire et de l’environnement. Il en est ressorti une plate-forme de réflexions et de propositions sur le thème “ l’Éducation à l’Environnement dans la vie quotidienne des centres de vacances et de loisirs”, dont le compte-rendu a été publié dans le dossier n° 7 des Cahiers de l’Animation Vacances Loisirs.


02/03/2013