29/04/2015
Actualité de l’Éducation populaire - Introduction au dossier du VEN 558

Bertrand Chavaroche, André Falcucci, Jac Manceau


Lorsque le comité de rédaction a décidé de consacrer un dossier à l’actualité de l’Éducation populaire, les attentats des 7 et 9 janvier derniers n’avaient pas encore été perpétrés. Nous nous interrogions alors sur une certaine ignorance des actions portées par des acteurs éducatifs, culturels et sociaux, référés à l’Éducation populaire ; nous constations un manque de visibilité, de valorisation de ce type d’éducation au vivre ensemble, un manque de reconnaissance politique des acteurs de ces corps intermédiaires appartenant à la société civile qui sont pourtant les premiers à mettre en pratique les valeurs de la République. Nous nous inquiétions même d’un manque d’efficacité - ou pour le moins du manque d’influence - de notre action éducative qui certes ne peut pas tout mais qui, du fait qu’elle incite à mieux comprendre, à vivre des situations d’altérité et à mettre à distance, constitue un sérieux rempart.

voir le sommaire du VEN558 et commander en ligne

Un garde-fou face à l’assommoir médiatique, aux montées du racisme, de l’obscurantisme et aux valeurs de rejets portées par l’extrême droite. Et ceci essentiellement dans les territoires urbains et ruraux relégués et oubliés par une République qui ne suscite plus d’espoir, de justice et de solidarité, ceux où la démocratie semble dépassée et son bon sens dévoyé.
Les exactions barbares de janvier, tout comme les récents actes antisémites en Alsace ont ravivé s’il en était besoin l’urgence de mieux comprendre collectivement, et de faire vivre, la laïcité et pour cela de refonder l’école de la République, de redonner une place et des moyens à l’Éducation populaire. Cette forme d’intervention irradiante, intégrée, peut contribuer à réduire les écarts creusés dans les quartiers et les territoires dits populaires, entre les habitants (plus particulièrement les jeunes) et les valeurs de la République dont ils se sentent et sont exclus. Cette démarche éducative ne doit pas viser simplement des minorités à rééduquer mais plus globalement l’ensemble de la population pour laquelle l’adhésion aux valeurs de la République n’a pas ou plus d’attrait.
De nombreux commentaires et analyses portés par des journalistes, des politiques des chercheurs, des pédagogues, ont confirmé les alertes lancées depuis vingt ans par des acteurs éducatifs et culturels, dont nous sommes, sur la situation des jeunes dans les cités. Il n’est pas évident en effet d’adhérer aux valeurs communes de la République lorsque l’on a le sentiment d’être des laissés pour compte, des oubliés, des exclus de ce qu’est censé assurer la République. Ces observateurs et ces militants n’ont cessé d’attirer l’attention, sur les effets désastreux de la ringardisation et de la fragilisation de l’action de l’Éducation populaire dans de nombreux quartiers, laissant ainsi la place aux réflexes communautaristes favorisant les replis ethniques et les délires.
Cela ne signifie pas que l’Éducation populaire, comme la République, soit une entité figée : c’est une réalité en mouvement sans cesse à construire.
Alors, dans ce contexte extrêmement préoccupant, ce dossier prend une toute autre signification que nous souhaitons à la hauteur des vérités premières de l’éducation qualifiée de populaire : parler à nouveau et à plusieurs voix de l’histoire et des enjeux actuels de cette éducation, donner la parole à des acteurs impliqués dans des actions qui sont emblématiques pour leurs auteurs et en phase avec l’idée qu’ils se font de l’Éducation populaire et de la citoyenneté.
Dans cette intention, nous avons sollicité une vingtaine d’acteurs du monde associatif et de l’action artistique et culturelle dont nous connaissions pour certains le travail, les invitant à réagir en quelques lignes à la question suivante : À travers ce que vous proposez aujourd’hui, quelle action vous apporte-t-elle le plus de satisfaction et vous semble-t-elle le plus en phase avec l’idée que vous vous faites de l’Éducation populaire ?

Nos remerciements vont à tous ceux qui ont contribué à ce dossier et nos pages restent ouvertes à ceux qui n’ont pu répondre malgré l’intérêt qu’ils ont manifesté à notre proposition… et aux lecteurs.

voir le sommaire du VEN558 et commander en ligne




La présentation des Ceméa et de leur projet
Qui sommes-nous ?
Historique des Ceméa
Le manifeste (Version 2016) - 12 thématiques
Contactez-nous
Les Ceméa en action
Rapports d’activité annuels
Agenda et évènements
Collectifs - Agir - Soutenir
Congrés 2015 - Grenoble
Prises de position des Ceméa
Textes et actualités militants
Groupes d’activités
Fiches d’activités
Répertoire de ressources (Archives)
Textes de références
Les grands pédagogues
Sélection de sites partenaires
Textes du journal officiel
Liens
Vers l’Education Nouvelle
Cahiers de l’Animation
Vie Sociale et Traitements
Les Nouveautés
Télécharger
le catalogue
Nos archives en téléchargement
gratuit
Commander en ligne
[()] [()] [()] [()] [()]
BAFA - BAFD - ANIMATION VOLONTAIRE
FORMATION ANIMATION Professionnelle
Desjeps
Dejeps
Bpjeps
Bapaat
Formation courte
FORMATION PROFESSIONNELLE DU CHAMPS SOCIAL
Éducation spécialisée
Moniteur éducateur
Caferius
Formateur Professionnel d'Adulte - Conseiller en insertion
Préparation au DEAVS, au CAFERUIS, au CAFDES
CURSUS UNIVERSITAIRE
SANTE MENTALE 2017
Dans et autour de l’école
Europe et International
Les vacances et les loisirs
Médias, éducation critique et engagement citoyen
Politiques sociales
Pratiques culturelles