Jeunesse euro-méditerranée : une vrai lutte de solidarité
Isabelle Palanchon, Responsable du Pôle Europe et international

Les Ceméa, à travers diverses actions d’associations territoriales sont engagés auprès de jeunes euro-méditerranéens. Cet investissement dans l’espace euro-med a toujours été primordial dans notre projet européen et international.

L’espace euro-méditerranéen est un terme utilisé par l’Union européenne pour définir sa politique avec les pays de la rive Sud de la méditerranée. Le dernier traité qui régit cette politique est le traité de Barcelone. Il est aussi utilisé dans les programmes de financement qui concernent une douzaine de pays. Nous nous appuyons sur cette dernière version qui concerne les pays d’Europe et les pays du Maghreb et Mashrek.

Le forum Euromed initié par les Ceméa et leurs partenaires en novembre 2008 à Aix en Provence a permis de construire un partenariat basé sur des valeurs et des pratiques pédagogiques partagées.

  Soutenir la société civile

Les Ceméa coopèrent avec des partenaires du pourtour méditerranéen (Palestine, Egypte, Liban, Maroc, Tunisie, Algérie) à travers l’accueil et l’envoi de volontaires (Service Volontaire Européen, Volontariat de Solidarité Internationale, Service Civique International) de et vers les pays euro-méditerranéens, la coordination et l’animation d’échanges de jeunes Euromed, la formation de travailleurs de jeunesse à l’encadrement de séjours Euromed et l’organisation de séminaires thématiques pour les acteurs éducatifs et sociaux de la zone Euromed. Ces projets sont soutenus par différents programmes (programmes de solidarité laïque, programmes euro-méditerranéens et franco-allemands).Ces projets visent à impliquer et soutenir la société civile dans ses initiatives mais aussi dans la compréhension des événements internationaux. Ils n’impliquent pas uniquement des partenaires des pays du pourtour méditerranéen mais plus largement des pays d’Europe. Ils visent aussi à valoriser la place de l’éducation non formelle dans le dialogue interculturel et la solidarité internationale

 l’éducation au monde

Compte tenu du contexte actuel, qui a vu des grandes tendances s’affirmer dans les sociétés européennes avec l’arrivée massive de migrants sur les côtes sud de l’Europe, ces actions revêtent un enjeu particulier et l’éducation au monde est plus que jamais nécessaire. En effet, le renforcement de la politique sécuritaire des états et la fermeture des frontières de l’Union européenne, la confusion dans l’opinion publique européenne entre les populations originaires du Maghreb et des groupes religieux, l’amalgame entre pratiques religieuses et intégrisme et la peur du terrorisme obligent les acteurs de la société civile que nous sommes à s’investir fortement dans l’éducation à la citoyenneté internationale. Cette éducation a plusieurs facettes aux Ceméa : la compréhension de phénomènes de mondialisation et d ’enjeux géopolitiques dans leur complexité, le développement de l’esprit critique, la sensibilisation et l’éducation à une culture démocratique et l’éducation à l’altérité. Nos démarches resituent le vécu des personnes au centre des questionnements et se basent sur la rencontre entre les personnes. La situation actuelle nous oblige aussi à ré affirmer certaines valeurs comme le droit à l’éducation pour tous, le droit à la mobilité pour tous, la liberté de pensée et d’expression, la laïcité.

  Des constats convergents sur la situation des jeunes

Au cours d’échanges avec nos partenaires, nous avons fait le constat de plusieurs analogies concernant la situation des jeunes dans nos pays et dans nos associations. Ces points concernent la situation économique des jeunes (classe d’âge qui a perdu le plus de pouvoir d’achat ces 10 dernières années, et qui connaît un difficile accès à l’emploi), leur situation dans les études (un nombre important de décrocheurs, des études qui ne garantissent pas une situation stable dans l’emploi), leur comportement vis à vis de la démocratie représentative (peu de participation aux élections, un regard critique et une exigence par rapport à l’éthique des élus). Ces éléments sont d’ailleurs mesurés et qualifiés par pays dans les études menées au niveau européen à travers le Youth Report depuis l’adoption de la stratégie européenne de la jeunesse (2010-2018). Les études européennes et nationales rapportent aussi une préférence des jeunes (personnes de moins de 30 ans) pour l’engagement associatif. Ce sont des constats que nous faisons depuis 3 ans avec nos partenaires au sein de nos organisations. Aujourd’hui, les moins de trente ans représentent au moins 60% des jeunes aux Ceméa.

Les associations méditerranéennes partagent les constats de précarité économique des jeunes dans leur pays, d’un nombre grandissant de jeunes dans leurs organisations, mais repèrent aussi d’autres besoins. Le besoin de formation de jeunes cadres associatifs est partagé mais ils souhaitent aussi développer des formations sur l’encadrement d’activités, la mise en oeuvre de dynamiques locales pour répondre aux besoins immenses d’offre d’activités de loisirs dans leur pays et de structuration de la société civile autour d’associations d’éducation non formelle. C’est pourquoi nos projets s’adressent aux militants associatifs et particulièrement aux jeunes investis dans nos associations et aux travailleurs de jeunesse. On pourrait les appeler les « démultiplicateurs »,en référence à ceux que Jean-Marie Michel a appelé « Les passeurs d’avenirs »2. Par exemple, les Ceméa Pays de la Loire co-organisent avec leurs partenaires tunisiens et palestiniens des formations d’animateurs et de cadres associatifs. Les Ceméa Nord Pas de Calais organisent pour la quatrième année une formation franco-allemande algérienne sur la médiation interculturelle pour les animateurs socio-culturels. Les Ceméa de Franche-Comté organisent depuis 6 ans des formations euro-méditerranéennes, réunissant cinq partenaires d’Europe et du Maghreb. Ces actions sont souvent appuyées par l’accueil et l’envoi de volontaires, qui assurent une continuité dans la relation entre les associations. En 2014, les associations territoriales de Picardie, Paca et PdllL ont accueilli pour 6 mois de jeunes tunisiennes dans le cadre d’un programme de volontariat de réciprocité.

Mais nos projets s’adressent aussi aux enfants et aux jeunes en général durant leur temps libre. Les Ceméa Picardie en lien avec l’organisateur de séjours EJN organisent des formations d’animateurs, proposent des échanges de jeunes en France et au Maroc.

 Les impacts attendus

Ces actions ne répondent pas à une logique de compensation du déficit des politiques d’autres états ou d’un manque d’un partenaire mais s’inscrivent dans un projet associatif basé sur des valeurs. Elles sont menées dans une démarche de co-construction, où chaque partie apporte un point de vue, une expérience et des compétences pour répondre à un besoin. Des projets de mobilité permettant à chacun de découvrir le monde, d’aller à la rencontre de l’autre et de se construire un esprit critique sont porteurs d’une solidarité intergénérationnelle et internationale. Ils s’appuient sur l’accueil des jeunes par les autres générations pour prendre place dans la société et questionnent l’accès aux droits pour tous. La mobilité des jeunes notamment du côté Sud de la Méditerranée dans ce dialogue et cette coopération entre sociétés civiles sont une vraie lutte de solidarité. La reconnaissance de la société civile est aussi un enjeu des deux côtés de la Méditerranée. Même si globalement les conditions sociales et humaines ne sont pas comparables en Europe et au Maghreb, la nécessité de se soutenir entre associations portant les mêmes valeurs, de contribuer à la pertinence et à la légitimité de l’autre à travers des projets partagés est importante pour chaque partenaire. Néanmoins, des associations vivent dans leur pays des situations politiques, qui les mettent dans des situations de précarité et de fragilité. Dans ce contexte, il est d’autant plus important d’avoir des liens avec des acteurs de la société civile en dehors de son territoire et d’être accompagné pour construire une capacité d’agir. Ces actions permettent d’inventer des nouvelles modalités de vie collective pour des groupes de personnes de cultures différentes, d’expérimenter le travail en équipe internationale, de croiser les analyses et d’enrichir les pratiques de terrain. Ces connaissances et ces expériences légitiment les associations d’Europe et du Maghreb pour proposer d’autres rapports entre les pays de chaque côté de la Méditerranée. Pour cela, l’apprentissage du voyage et de la mobilité, la lutte contre les discriminations et l’apprentissage de la démocratie sont des leviers essentiels. Les collectivités territoriales (municipalités, conseils généraux, conseils régionaux) ont aussi une grande expérience. Nous devons sortir de nos réseaux et dialoguer avec elles pour construire des actions communes ancrées dans les territoires en Europe et au Maghreb.

1 voir Ven 534 le partenariat éducatif dans l’espace méditerranéen. avril 2009. 2 Passeurs d’avenir J M Michel Actes Sud 1996

Cités unies France : Soutenir et accompagner, donner aux jeunes des repères dans le nouveau contexte Franco-méditerranéen


22/06/2015

Actu-Jeunesse europmed2
(Poids : 14 ko - Format : Zip)

La présentation des Ceméa et de leur projet
Qui sommes-nous ?
Historique des Ceméa
Le manifeste (Version 2016) - 12 thématiques
Contactez-nous
Les Ceméa en action
Rapports d’activité annuels
Agenda et évènements
Collectifs - Agir - Soutenir
Congrés 2015 - Grenoble
Prises de position des Ceméa
Textes et actualités militants
Groupes d’activités
Fiches d’activités
Répertoire de ressources (Archives)
Textes de références
Les grands pédagogues
Sélection de sites partenaires
Textes du journal officiel
Liens
Vers l’Education Nouvelle
Cahiers de l’Animation
Vie Sociale et Traitements
Les Nouveautés
Télécharger
le catalogue
Nos archives en téléchargement
gratuit
Commander en ligne
[()] [()] [()] [()] [()]
BAFA - BAFD - ANIMATION VOLONTAIRE
FORMATION ANIMATION Professionnelle
Desjeps
Dejeps
Bpjeps
Bapaat
Formation courte
FORMATION PROFESSIONNELLE DU CHAMPS SOCIAL
Éducation spécialisée
Moniteur éducateur
Caferius
Formateur Professionnel d'Adulte - Conseiller en insertion
Préparation au DEAVS, au CAFERUIS, au CAFDES
CURSUS UNIVERSITAIRE
SANTE MENTALE 2017
Dans et autour de l’école
Europe et International
Les vacances et les loisirs
Médias, éducation critique et engagement citoyen
Politiques sociales
Pratiques culturelles