14/10/2015
Un Festival, un rassemblement de militants : Lycéens au festival des théâtres de marionnette de Charleville-Mézières - Bilan De L’ édition 2015


La mission Champagne-Ardennes des Ceméa s’est investie dans la préparation du dispositif "Lycéens au festival des théâtres de marionnette de Charleville-Mézières". L’occasion a permis de réunir des militants de la région pour vivre le festival et pratiquer des activités les 26 et 27 septembre 2015. Elle a aussi permis d’envisager de nouveaux projets et de réfléchir à la vie militante sur le territoire.

Une paire de ciseaux pour le corps, deux cynorhodons pour les yeux, une baguette de roseau, un tissu blanc, quelques brins de raphia pour la moustache, et voilà ma marionnette est faite…

JPG - 34.7 ko
Lycéens au festival des théâtres de marionnette de Charleville-Mézières

Maintenant il faut passer derrière le rideau noir qui nous sert de castelet… Jouer... Jouer et jouer encore… améliorer sa marionnette, améliorer son jeux, essayer de ne faire qu’un avec celle-ci.

Descendre à la ville et vivre des spectacles plus variés les uns que les autres... Spectacles de beauté, spectacles touchants, spectacles violents, spectacles avec des prouesses techniques… eh oui ! les artistes et les marionnettes ont envahi Charleville-Mézières.

Au retour, palabrer en petits groupes, partager sur les spectacles vus la veille, échanger, approfondir, partager nos ressentis… Et petit à petit s’améliorer pour devenir un spectateur.

Puis réfléchir sur ce qu’on a vécu, se donner des rendez-vous, chanter, parler des anciens stages et échanger sur la façon de retransmettre, créer un groupe culture... autant d’interrogations qui émergent de ce groupe.

JPG - 30.9 ko
120 copains ça donne du courage, ça donne envie de voyager un brin...

...mais surtout ces sept copains, ça donne envie de militer un brin.

Gilles Hologne

BILAN DE L’ÉDITION

Ce chantier a été encadré par une équipe constituée de 15 militants des Ceméa ( Ile de France, Pays de la Loire, Champagne-Ardennes et Lorraine) sur des fonctions d’accueil (organisation de la vie quotidienne), de mise en place, sur le lycée, d’une démarche de découverte du festival et des arts de la marionnette (animation d’atelier, de palabre autour d’être spectateur, de la rencontre avec Julie Faure-Brac) et d’organisation des temps de découverte du festival et de spectacles dans les rues de Charleville-Mézières.

Nous remercions le soutien permanent du lycée agricole et du conseil régional.
- 

projet d’accueil et d’accompagnement de lycéens a été réalisé sur trois jours, du 25 au 27 septembre 2015.

- 78 lycéens, des régions Alsace, Champagne-Ardennes et Lorraine, issus de filières générales, ont participé à ce programme, accompagnés par 8 adultes, personnels de l’Éducation nationale, enseignants et CPE.

Chacun des élèves a pu assisté à 5 représentations de spectacles programmés dans le festival IN. Ce qui leur a permis de découvrir un panorama riches et variés de la création contemporaine. Ainsi, la force, l’intensité et la densité des sujets abordés dans les spectacles, ainsi que l’étrangeté des formes explorées par les artistes, ont été source d’impact et de frottement sensibles, émotionnels, intellectuels pour chacun des jeunes et des adultes.

Un environnement suscitant

L’équipe des Ceméa a mis en place ce qui avait été initialement pensé en concertation avec le conseil régional et le festival, c’est-à-dire : - des aménagements suscitant le jeu (castelet, théâtre d’ombre, marionnettes portés et marionnettes à gaine) à partir de matériaux et installation apportés par Graine de Mozeratte
- la mise à disposition d’une documentation (des revue Manip pour chaque lycéen mis à disposition par la revue Themaa, un numéro revue Art Press mis à disposition pour chaque lycéen par le conseil régional, et des ouvrages à consulter)
- une mise en valeur d’une exposition de photographiques réalisée par J. Faure-Brac
- l’affichage de photographies et de citations donnant à voir l’étendue du champ de la création au sein des Arts de la marionnette.

  • Des ateliers de sensibilisation pendant 1h30 visant à :
    • la mise en disponibilité vers le jeu, la créativité, l’improvisation
    • l’installation d’un rapport de confiance aux autres
    • la sensibilisation au rapport aux objets, aux autres et à l’espace
    • l’implication du corps vers l’expression et dans la relation marionnette-marionnettiste
    • l’initiation à suggérer la mise en vie de matériaux par la manipulation (respiration, réveil, mouvement, regard)
  • Des ateliers d’approfondissement sur une durée totale de 3h15 favorisant :
    • la poursuite de la mise en place de conditions suffisamment bonnes pour le jeu et l’exploration créative au sein du groupe
    • une approche du pouvoir de contestation par la marionnette
    • une ouverture à des formes de figuration et de non-figuration
    • la fabrication de marionnette anthropomorphe et non-anthropomorphe
    • la création et le jeu avec marionnettes portées grand-format

« Qu’est qu’une marionnette ? Qu’est-ce qu’un marionnettiste ? »

Des palabres ont été proposés avec des démarches pour que les prises de parole s’orientent sur l’expression de l’impact sensible des spectacles pour chacun. En parallèle se sont déroulées des rencontres autour d’échange et de débats. L’une avec avec Julie Faure-Brac, artiste plasticienne, qui a présenté ses recherches, les questions qu’elle s’était posée, son processus de création. Et l’autre avec Jean-Luc Félix, Directeur de la Compagnie des petits comédiens de chiffons et du Festival mondial des marionnettes de Charleville-Mézières, pour parler des origines du festival et de son évolution depuis sa création.

Ces échanges ont permis aux jeunes lycéens de porter une réflexion sur l’impact des Arts de la marionnette sur les publics, sur l’aventure humaine d’ un tel projet et sur l’économie d’un festival.

Par Benjamin Dubreuil, responsable de l’opération pour les Ceméa




La présentation des Ceméa et de leur projet
Qui sommes-nous ?
Historique des Ceméa
Le manifeste (Version 2016) - 12 thématiques
Contactez-nous
Les Ceméa en action
Rapports d’activité annuels
Agenda et évènements
Collectifs - Agir - Soutenir
Congrés 2015 - Grenoble
Prises de position des Ceméa
Textes et actualités militants
Groupes d’activités
Fiches d’activités
Répertoire de ressources (Archives)
Textes de références
Les grands pédagogues
Sélection de sites partenaires
Textes du journal officiel
Liens
Vers l’Education Nouvelle
Cahiers de l’Animation
Vie Sociale et Traitements
Les Nouveautés
Télécharger
le catalogue
Nos archives en téléchargement
gratuit
Commander en ligne
[()] [()] [()] [()] [()]
BAFA - BAFD - ANIMATION VOLONTAIRE
FORMATION ANIMATION Professionnelle
Desjeps
Dejeps
Bpjeps
Bapaat
Formation courte
FORMATION PROFESSIONNELLE DU CHAMPS SOCIAL
Éducation spécialisée
Moniteur éducateur
Caferius
Formateur Professionnel d'Adulte - Conseiller en insertion
Préparation au DEAVS, au CAFERUIS, au CAFDES
CURSUS UNIVERSITAIRE
SANTE MENTALE 2017
Dans et autour de l’école
Europe et International
Les vacances et les loisirs
Médias, éducation critique et engagement citoyen
Politiques sociales
Pratiques culturelles