07/07/2016
Pratiques pédagogiques
Prendre en compte la personne - Cahier de l’Animation n°95 "Âgés... mais capables"

propos recueillis par Mélanie Descamps-Le Fèvre


Entretien avec Alexandra Fontaine, animatrice en Établissement d’hébergement pour personnes agées dépendantes (EHPAD)

Lire le sommaire et commander le numéro

Comment et pourquoi décide-t-on de devenir animateur auprès de personnes âgées ?
Il y a dix ans j’ai effectué un BAPAAT « Loisirs du jeune et de l’enfant ». J’y ai appris l’importance de connaître et de répondre aux besoins des personnes pour leur épanouissement. Au départ mon public était composé d’enfants. Par la suite, comme je souhaitais faire des animations intergénérationnelles, je me suis intéressée aux personnes âgées. En formation BPJEPS « Loisirs tous publics », j’ai pu découvrir ce public et avoir des éléments de compréhension de ses besoins. Nous avons abordé les difficultés rencontrées par certaines personnes âgées à cause de l’image que renvoie la vieillesse dans notre société ainsi que le sentiment d’inutilité et d’être une charge pour les autres que peuvent éprouver ces personnes. Plus tard, j’ai choisi de travailler en EHPAD, et pour réaliser ce projet, j’ai fait des recherches sur ce public, les pathologies auxquelles il est confronté et la question du vieillissement.

Quels sont les enjeux de l’animation auprès de personnes âgées ?
Chaque situation individuelle demande une adaptation de l’animateur. Parler au plus près des plus sourds, agrandir les photocopies de ceux qui voient mal, adapter la difficulté aux possibilités, se faire comprendre de ceux qui ont des difficultés de compréhension, faire des exercices de gym assis et pourquoi pas un match de foot, la piscine, le bowling. Tout est une question d’adaptation, d’individualisation et de confiance également. Car une personne âgée qui n’a pas eu de loisirs ou qui ne sortait plus de chez elle depuis plusieurs mois ou plusieurs années, ne participe pas toujours d’emblée aux animations proposées. Il faut qu’un climat de confiance s’installe.

Comment l’accueil est-il conçu ?
L’accueil d’un nouveau résident en EHPAD est primordial car il va influer sur la suite du séjour. Il faut présenter la personne aux personnels, à ses voisins pour créer des liens. Afin de proposer une prise en charge adaptée, chaque membre du personnel, dont l’animateur, doit découvrir le nouveau résident. Son histoire donnera des indications pour l’accompagner au mieux. Par la suite, lorsqu’il est installé c’est le moment de construire avec lui son projet personnalisé. Je rencontre le nouveau ou la nouvelle résident-e afin d’échanger, de connaître ses goûts, ses centres d’intérêt et l’inviter à participer à une activité.

Comment cette attention se concrétise-t-elle ?
Par exemple, je rencontre monsieur. S. récemment arrivé, afin que nous trouvions ensemble une activité qui fait sens pour lui. Ancien sportif, il me semble évident de lui proposer en premier lieu l’activité corporelle. Cette activité regroupe chaque semaine plus d’une douzaine de résidents pour pratiquer des mouvements et des jeux sportifs. Il y trouve très vite sa place (et même une compagne) et ses compétences sont mises en valeur. Il souhaite ensuite participer à d’autres activités où il accepte l’aide des autres pour combler ses troubles de la mémoire. Monsieur S. partage son plaisir d’apprendre de nouvelles règles se rapprochant des jeux qu’il pratiquait. Il propose aussi des mouvements pendant la gym douce.

Quel est le lien entre le projet personnalisé et le projet d’établissement ?
Chaque nouveau résident est libre de prendre la place qu’il souhaite en fonction de sa personnalité et de ses souhaits tant qu’il respecte les autres résidents et que l’établissement peut s’adapter. Certains aiment la tranquillité de leur chambre et préfèrent les visites individuelles alors que d’autres ont besoins d’activités créatrices pour s’épanouir. Pour atteindre la satisfaction des besoins tels que l’appartenance, l’estime et l’accomplissement, il est nécessaire de créer des liens entre les résidents ainsi qu’avec des personnes extérieures à l’établissement. Il est également nécessaire d’être à l’écoute de leurs attentes. Concrètement, comment susciter et accompagner les projets des personnes et du groupe ?
L’année dernière, j’ai invité les résidents à travailler sur l’organisation de la semaine Bleue [1] sur le thème « Â tout âge, créatifs et citoyens ». Ils m’ont fait part de leur volonté de transmettre des messages aux plus jeunes générations. Avec l’aide de deux associations du territoire, ils ont pu le faire par le biais d’une pièce de théâtre qu’ils ont créée et que nous avons filmée et diffusée à plusieurs reprises dans différents lieux. Le public a été très sensible à la bonne humeur, à la vie et au travail réalisé, renvoyant une image très positive des personnes âgées et de la maison de retraite. Ils ont été félicités de toute part, clamant haut et fort que les personnes les plus âgées pouvaient encore avoir des projets ouverts sur l’extérieur. Suite à cette expérience, ils ont souhaité continuer l’atelier théâtre afin de créer une nouvelle pièce. Les personnes ont été associées à la commission animation pour échanger et décider du budget, des contraintes, et des choix à faire.

Lire le sommaire et commander le numéro


Notes :

[1] Semaine nationale des retraités et des personnes âgées




La présentation des Ceméa et de leur projet
Qui sommes-nous ?
Historique des Ceméa
Le manifeste (Version 2016) - 12 thématiques
Contactez-nous
Les Ceméa en action
Rapports d’activité annuels
Agenda et évènements
Collectifs - Agir - Soutenir
Congrés 2015 - Grenoble
Prises de position des Ceméa
Textes et actualités militants
Groupes d’activités
Répertoire de ressources (Archives)
Textes de références
Les grands pédagogues
Sélection de sites partenaires
Textes du journal officiel
Liens
Vers l’Education Nouvelle
Cahiers de l’Animation
Vie Sociale et Traitements
Les Nouveautés
Télécharger
le catalogue
Nos archives en téléchargement
gratuit
Commander en ligne
[()] [()] [()] [()] [()]
BAFA - BAFD - ANIMATION VOLONTAIRE
FORMATION ANIMATION Professionnelle
Desjeps
Dejeps
Bpjeps
Bapaat
Formation courte
FORMATION PROFESSIONNELLE DU CHAMPS SOCIAL
Éducation spécialisée
Moniteur éducateur
Caferius
Formateur Professionnel d'Adulte - Conseiller en insertion
Préparation au DEAVS, au CAFERUIS, au CAFDES
CURSUS UNIVERSITAIRE
SANTE MENTALE 2017
Dans et autour de l’école
Europe et International
Les vacances et les loisirs
Médias, éducation critique et engagement citoyen
Politiques sociales
Pratiques culturelles