13/12/2016
Les réfugiés révèlent notre vide de pensée - Editorial du VST n°132 " Le temps des croyances"

FRANÇOIS CHOBEAUX Avec les remarques de HERVÉ CHAMBRIN, CARINE MARAQUIN, JEAN-PIERRE MARTIN


Ils arrivent en Europe et en France par milliers, pour beaucoup d’entre eux au risque de leur vie.
Ils sont les produits, les rebuts, de l’échec de notre monde occidental si parfait. L’échec du partage du monde disponible au XIXe siècle entre les puissances impérialistes en développement, puis l’échec des décolonisations. L’échec des petites manoeuvres et des errements géostratégiques de nos gouvernants. L’échec d’une Françafrique qui n’a pas fini de sévir.

Leur présence attise toutes les angoisses vis-à-vis de l’autre, de l’étranger. Elle ravive les pulsions primaires de défense de son territoire. Elle alimente les droites extrêmes, qu’elles soient populistes ou se disent républicaines.
Nos politiques d’accueil sont dérisoires, inadaptées, sous-proportionnées. Nous n’avons pas de cadres conceptuels pour penser et comprendre ce qui se passe. Le seul schéma de pensée disponible, celui de l’assimilation individuelle dans les règles et le grand récit de la République, ne tient pas. Et nos grands intellectuels sont trop occupés à deviser sur la laïcité et sur la féminisation de la langue pour nous aider à comprendre cette mutation du monde.
Pourtant, quelle occasion magnifique pour penser autrement, actuellement, ce qui fait la fraternité, le sens commun, le partage. Ce qui construit une communauté non pas dans l’abandon des différences individuelles et collectives, mais dans leur potentialisation positive. C’est ce que pensent et font aujourd’hui des collectifs de citoyens solidaires, en dehors des organisations politiques aphones. Mais pour aider à penser et à élargir cela, y a-t-il un intellectuel politique disponible, qui n’ait pas les yeux rivés sur l’échéance électorale ?
Cet état de vide conceptuel et pratique n’épargne pas le travail social.
Les démarches de compréhension de l’autre, des autres, avec les outils de l’ethnologie et de l’anthropologie, dans la logique permanente des interculturalités, sont massivement au niveau zéro, ou presque. L’attention à la langue de l’autre, la tentative de la comprendre et de la parler sont tout aussi déficitaires. Les outils d’accompagnement en insertion, en hébergement, ignorent les usagers qui ne sont pas conformes aux représentations les plus classiques, réglées, normatives. Les démarches de soins adaptées restent exotiques. Non pas que dans ce secteur on ne pense pas : les théories de l’inclusion, de l’accueil inconditionnel, existent, leurs applications sont actives, mais elles ne sont pas transférées à cette nouvelle question sociale. Et ce sont les associations humanitaires et caritatives, nouveaux acteurs du social, qui sont à l‘initiative et en responsabilité des actions tournées vers les réfugiés. Pas les acteurs institués du social et de l’insertion.
Alors 2017, année des transformations, des inventions et des remobilisations  ?
Bonne année pour un travail social inventif et exigeant !

Lire le sommaire et commander la revue




La présentation des Ceméa et de leur projet
Qui sommes-nous ?
Historique des Ceméa
Le manifeste (Version 2016) - 12 thématiques
Contactez-nous
Les Ceméa en action
Rapports d’activité annuels
Agenda et évènements
Collectifs - Agir - Soutenir
Congrés 2015 - Grenoble
Prises de position des Ceméa
Textes et actualités militants
Groupes d’activités
Répertoire de ressources (Archives)
Textes de références
Les grands pédagogues
Sélection de sites partenaires
Textes du journal officiel
Liens
Vers l’Education Nouvelle
Cahiers de l’Animation
Vie Sociale et Traitements
Les Nouveautés
Télécharger
le catalogue
Nos archives en téléchargement
gratuit
Commander en ligne
[()] [()] [()] [()] [()]
BAFA - BAFD - ANIMATION VOLONTAIRE
FORMATION ANIMATION Professionnelle
Desjeps
Dejeps
Bpjeps
Bapaat
Formation courte
FORMATION PROFESSIONNELLE DU CHAMPS SOCIAL
Éducation spécialisée
Moniteur éducateur
Caferius
Formateur Professionnel d'Adulte - Conseiller en insertion
Préparation au DEAVS, au CAFERUIS, au CAFDES
CURSUS UNIVERSITAIRE
SANTE MENTALE 2017
Dans et autour de l’école
Europe et International
Les vacances et les loisirs
Médias, éducation critique et engagement citoyen
Politiques sociales
Pratiques culturelles