Présentation des Ceméa pour le festival d’Avignon

 Les Ceméa en Avignon

Les Ceméa sont un mouvement d’éducation référé à l’éducation nouvelle, porteur d’un projet d’éducation populaire, qui inscrit leur philosophie d’action en contact étroit avec la réalité. Le partenariat, au sein de l’association Centres de Jeunes et de Séjours, réunissant les Ceméa, le festival d’Avignon et la mairie d’Avignon, est emblématique de cette approche.

Tout au long du festival, les personnes accueillies dans les différents séjours, rencontres, formations vivent des parcours articulant pratiques et rencontres artistiques au sein de petits collectifs. Ces expériences éducatives et culturelles sont sources de développement et d’épanouissement de la personne, de construction d’un fond commun de questionnements, de prises de conscience, de mobilisations.

Les différentes formes d’actions mises par les Ceméa accordent une place conséquente aux pratiques d’activité (voir, recevoir, pratiquer et réfléchir). Il s’agit de partir des centres d’intérêt des individus et tenter de susciter l’esprit d’exploration et de coopération. C’est un enjeu majeur de reconnaissance de chaque individu dans sa dignité et de construction d’ouverture aux autres, d’exercice du droit à l’expression, de culture du dialogue, de décolonisation des manières d’appréhender son environnement, d’être en relation avec les autres.

 Accueil et accompagnement de festivaliers dans le cadre de CDJSFA

Dans le cadre des séjours de 3 à 9 jours, les équipes de bénévoles d’animation accueillent et hébergent, des jeunes et des adultes en provenance d’Avignon, des territoires métropolitain et ultra marins, de l’Europe et du monde. L’accueil en internat, sur plusieurs jours, dans un climat de convivialité, sont des conditions nécessaires pour que des personnes vivent des expériences de festivaliers dans des relations aux autres favorisées et suscitées, par des aménagements d’espace de vie, de ressources d’information, d’échanges et de débats, de pratiques d’expression artistique. Des conditions réalisées par le soutien de la mairie d’Avignon depuis plus de 60 ans, et la location de lycées publics et privés de la ville. Les militant.e.s des Ceméa se préparent dès le mois de mars, à partir des orientations artistiques du festival, en tenant compte des informations recueillies auprès des individus et groupes qu’ils seront amenés à accueillir. Ainsi, progressivement, ils pensent puis réalisent les conditions d’une vie de groupe, et de découverte, de cet état de la création contemporaine proposée par le festival d’Avignon, à des regards que des artistes portent sur le monde et les tensions qui le traversent.

 Les Rencontres Internationales

Les Rencontres Internationales de Jeunes font partie des actions premières, au côté du développement des Centres de séjours pour adultes, qui ont façonné le projet des Ceméa en Avignon. Initiée par Jean vilar et confiée aux Ceméa, il s’agit depuis 1959 d’organiser, par la découverte du festival d’Avignon, une rencontre entre de jeunes adultes âgés de 18 à 30 ans, en provenance de différents pays. Des relations directes déjà tissées cette année entre le pôle culture des Ceméa et les ambassades de France en Corée du Sud, aux États-Unis, en Irak, en Israël, en Libye, au Monténégro et en Turquie font la valeur de ces rencontres dans le contexte géopolitique d’aujourd’hui. Par la réception des oeuvres, par le croisement des regards chargés d’histoires de trajectoires de vie, en réalisant concrètement la rencontre par le sensible, ces rencontres continuent de donner vie au plaisir et l’exigence de se déplacer, d’élargir des horizons, de tisser des liens durables.

 Ateliers de la pensée

En co-construction avec le festival, « Les dialogues » et « Mon festival, nos festivals » sont pensés comme des espaces de prise de parole en public. Oser dire, se placer dans une posture d’écoute active, cultiver le dialogue avec les autres, sont les préalables au développement de réflexions vivantes, en mouvement.

Dialogues : Échanger, écouter, dialoguer tout simplement. Ce rendez-vous quotidien offre la possibilité à chacun de rencontrer les équipes artistiques le temps d’une heure singulière et permet de passer de l’expression d’une parole de spectateur à un espace d’échange et de réflexion plus collective sur l’impact sensible des propositions artistiques.

Volontairement non thématisés, ces temps, animés par le pôle culture des Ceméa, font le pari que de la diversité des paroles individuelles naisse une communauté d’écoute et de pensée même éphémère.

Mon festival, nos festivals : Dire dans l’espace public comment des spectacles, et des regards d’artistes, agissent sur chacun de nous spectateurs, notre rapport au monde et l’impact de l’art dans la vie de chacun.

 Formation des acteurs culturels, éducatifs,sociaux

Les Ceméa mettent en place des formations à l’éducation culturelle par les pratiques artistiques en direction des acteurs éducatifs, culturels et sociaux. Ces formations, en appui sur des démarches de sensibilisation, de réflexion et de mise à distance, placent la réception sensible de l’art comme expérience de construction, développement, transformation de la personne.

Les situations proposées mêlent – lectures, improvisations, mise en mouvement, travail sur textes, installation plastique, écritures – articulées à la réflexion sur les pratiques culturelles et artistiques et au parcours du groupe stage.

Ces formations contribuent plus largement à la reconnaissance du rôle et de la place de l’éducation populaire dans l’espace culturel contemporain, et de l’éducation nouvelle dans le développement des individus en s’appuyant sur des démarches individuelles et collectives.

Dans le cadre de la formation « pluri-acteurs », chacun des acteurs de l’éducation, de la culture, du social, est amené à penser et construire, en interaction avec des acteurs d’autres champs d’intervention, des réponses adaptées auprès des publics et sur les territoires. Ce processus de formation a l’ambition de renforcer chacun des lieux dans ses missions, et de développer des alliances, dans le respect des rôles et places de chacun.

 Avignon commence bien avant et continue bien aprés

Les Ceméa développent tout au long de l’année et dans le prolongement des expériences vécues chaque année a Avignon des projets culturels et artistiques locaux, régionaux avec différentes institutions culturelles, des lieux de création et de diffusion les collectivités territoriales et les ministères publics.

Ainsi, les Ceméa porte avec d’autres l’ambition d’inscrire dans la vie des populations, sur l’ensemble des territoires en France et en outremer, des lieux et rendez-vous catalyseurs de rencontres, créateurs d’ateliers de l’expression, du dialogue et de la pensée.

 Charte POUR LA CULTURE DANS L’ÉDUCATION

télécharger notre plaquette


16/03/2017
La présentation des Ceméa et de leur projet
Qui sommes-nous ?
Historique des Ceméa
Le manifeste (Version 2016) - 12 thématiques
Contactez-nous
Les Ceméa en action
Rapports d’activité annuels
Agenda et évènements
Collectifs - Agir - Soutenir
Congrés 2015 - Grenoble
Prises de position des Ceméa
Textes et actualités militants
Groupes d’activités
Fiches d’activités
Répertoire de ressources (Archives)
Textes de références
Les grands pédagogues
Sélection de sites partenaires
Textes du journal officiel
Liens
Vers l’Education Nouvelle
Cahiers de l’Animation
Vie Sociale et Traitements
Les Nouveautés
Télécharger
le catalogue
Nos archives en téléchargement
gratuit
Commander en ligne
[()] [()] [()] [()] [()]
BAFA - BAFD - ANIMATION VOLONTAIRE
FORMATION ANIMATION Professionnelle
Desjeps
Dejeps
Bpjeps
Bapaat
Formation courte
FORMATION PROFESSIONNELLE DU CHAMPS SOCIAL
Éducation spécialisée
Moniteur éducateur
Caferius
Formateur Professionnel d'Adulte - Conseiller en insertion
Préparation au DEAVS, au CAFERUIS, au CAFDES
CURSUS UNIVERSITAIRE
SANTE MENTALE 2017
Dans et autour de l’école
Europe et International
Les vacances et les loisirs
Médias, éducation critique et engagement citoyen
Politiques sociales
Pratiques culturelles