L’éducation au coeur de la transition écologique - Editorial du VEN 574
Anne-Claire Devoge

L’Éducation nouvelle parce qu’elle s’inscrit dans un espace, un temps, un milieu de vie, pratique l’écologie au quotidien ; parce qu’elle associe et promeut la participation de tous et toutes, elle relève ce défi en actes. Dans tous nos espaces, dans tous les domaines d’activité, dans toutes les rencontres nous devons renforcer notre lien d’appartenance à la planète et apprendre à la préserver ; savoir, savoir-faire et savoir être participent de cette philosophie d’action, d’une permanence d’idée au service de l’action : éducation à la consommation, à l’alimentation (dernièrement avec la semaine d’étude), lien social et durable, éducation aux médias et au numérique, éducation à l’environnement, démarche interculturelle en Europe…

Lire et commander le VEN 574

C’est par l’éducation que nous soutenons l’élan de la marche du siècle ; c’est par une conviction profonde que les jeunes – et pas seulement eux – mais les jeunes engagés sur cette cause, ont pris la mesure dans ce début d’année et le flambeau de la mobilisation. Ils sont jeunes et démontrent cet esprit de responsabilité envers la nature comme envers les hommes dans un idéal de transformation de nos pratiques morbides et inconscientes. Il s’agit ici du bien vivre ensemble dans un contexte de préservation de notre planète autant que de démocratie.

Les actes de la vie quotidienne, nos actes, dans les interactions avec d’autres et dans le milieu, sont des pistes concrètes pour permettre cette conscientisation et revitaliser notre pouvoir d’agir.

C’est par l’éducation, pour une éducation renouvelée sur ces questions, que nous pourrons en tant que militante et militant des Ceméa agir sur les politiques publiques européennes et françaises, agir pour la reconnaissance d’une dimension éducative et sociale de ces politiques, pour l’éducation tout au long de la vie d’une autre façon d’habiter la terre.

À l’approche des élections européennes, les Ceméa revendiquent un projet de société qui prenne en compte la complexité des interactions sociales, culturelles, économiques, environnementales et écologiques. Ils soutiennent les objectifs planétaires d’égalité sociale et de préservation des ressources naturelles. Dans leurs actions, les Ceméa mobilisent les leviers que sont l’éducation à l’environnement, l’éducation à toutes les formes de consommation en respectant les principes humanistes et de préservation des milieux, remettant en question les modes de production, l’utilisation des ressources et leur partage. Pour nous-mêmes, pour la planète, pour les citoyens européens et du monde, il est temps d’agir et l’engagement citoyen dans l’action est essentiel.

Lire et commander le VEN 574


© Site officiel des Ceméa (Centres d’entraînement aux méthodes d’éducation active)