Journée nationale d’étude organisée par les Ceméa La reconnaissance des apprentissages non formels et informels

Les CEMEA ont été invités à la conférence "Life Skills Developement for Youth Social inclusion andd employability".

Isabelle Palanchon, responsable du POLE EUROPE ET INTERNATIONAL, a présenté l’expérience des CEMEA à travers leur inscription dans le Projet Building Learning Society de la plateforme SOLIDAR et Impact 7 (programme de mobilité professionnelle).

Cette journée a eu pour objectifs :
Restituer la reconnaissance et la validation des apprentissages
informels et non formels dans un contexte social, économique, français et européen.
Construire des recommandations pour la commission européenne
en s’appuyant :
- sur l’expérience de mise en œuvre de la VAE (Validation des Acquis
de l’Expérience).
- sur les recherches et expérimentations en cours sur la reconnaissance de compétences acquises dans les dispositifs de volontariat
(service civique, service volontaire européen, volontariat de solidarité internationale).

Le projet
Building Learning Society
est coordonné par la plateforme Solidar et La Ligue
de l’Enseignement. Il réunit des acteurs de 9 pays impliqués dans la reconnaissance des
apprentissages informels et non formels.
Il a pour objectifs de donner une photographie de la situation actuelle sur la reconnaissance
et la validation de ces apprentissages dans les différents pays, de construire des recommandations pour les décideurs politiques nationaux et européens en recueillant les analyses des
acteurs nationaux impliqués dans ces enjeux.

Ce projet vise aussi la promotion de l’apprentissage tout au long de la vie, la reconnaissance
et la validation des apprentissages informels et non formels.

Un document réunit les interventions issues de la journée d’étude sur la reconnaissance des apprentissages informels et non formels du 9 septembre 2014
organisée dans le cadre du projet européen Building Learning society.

Cette journée a été co-organisée par le pôle Europe et International et le secteur
Animation des Ceméa. Depuis huit ans, les Ceméa travaillent sur la reconnaissance des apprentissages informels et non formels à travers deux projets
européens : la reconnaissance d’un cadre commun de qualité pour les travailleurs non professionnels de jeunesse et la formalisation des compétences
sociales dans les Europass délivrés dans le cadre des mobilités professionnelles
en Europe. (stages Leonardo et erasmus+).

Livret-learning

Dans ce livret ce livret :
- Intervention Valérie Becquet
Maître de conférences HDR en sociologie
à l’université de Cergy-Pontoise

- Focus VAE : Intervention de Gilles BENSAÏD
Conseiller confédéral CFDT

- PRECONISATIONS


© Site officiel des Ceméa (Centres d’entraînement aux méthodes d’éducation active)