Ceméa Nord-Pas-de-Calais : « La parentalité du majeur protégé », un Rendez-vous juridique, aux Ceméa Nord Pas-de-Calais

Ce texte est issu du Rapport d’activité 2015 adopté à l’AG 2016 : Politiques sociales, actions de solidarité
et de lutte contre toutes les exclusions

Les Ceméa Nord-Pas-de-Calais forment de futurs mandataires judiciaires à la protection des majeurs (MJPM) et délivrent le
certificat national de compétence (CNC MJPM). Tout au long de cette formation de plus de 300 heures, seules quelques minutes
sont consacrées à la parentalité du majeur protégé.

En effet le sujet n’est pas au programme de la formation obligatoire. D’aucuns
pourront s’en étonner devant la quantité de majeurs protégés ayant des enfants. Cependant les tuteurs et curateurs le savent
bien, leur rôle est exclusivement centré sur la personne du majeur protégé, excluant toute action envers leurs enfants. Pour autant
ils sont régulièrement confrontés à des situations où le majeur protégé est en difficulté dans les actes relatifs à l’autorité parentale
et ne savent alors comment agir, n’y même s’ils peuvent le faire.
Les Ceméa Nord-Pas-de-Calais ont décidé de renouveler en 2015 la formation continue des mandataires judiciaires sous la forme
de Rendez Vous Juridiques (RDV Juridiques) lancés en 2014 sur ce sujet complexe.

L’association a pu compter sur les interventions d’un juge aux affaires familiales du tribunal de grande instance de Lille, qui année
après année répond présent aux sollicitations, et du Président du tribunal pour enfant de Dunkerque, découvrant pour la première
fois les Ceméa. Ces deux juges ont été soutenus dans leurs interventions par une juriste-médiatrice, responsable pédagogique des
formations CNC MJPM aux Ceméa, en charge de mener l’action et de co-animer la journée.

Comme en 2014, le public composé de 17 personnes, était constitué de délégués MJPM, de chefs de service, de dirigeants
d’association tutélaire, ainsi que de plusieurs mandataires hospitaliers. L’objectif d’accueillir dans ces formations les MJPM privés
n’est pas encore atteint, c’est l’un des enjeux pour 2016.
Les deux juges, chacun dans sa spécialité, ont apporté leurs expertises et ont répondu aux questions variées relatives à l’autorité
parentale exercée sur des enfants mineurs par des parents juridiquement protégés du fait de leur vulnérabilité. Les participants
ont reçu de la part de ces juges des conseils et ont discuté de leurs pratiques et postures professionnelles.

Il ressort de cette journée une meilleure réactivité face aux situations quotidiennes que rencontrent les professionnels et une
meilleure compréhension des mécanismes existants permettant d’aider ces personnes à vivre leur rôle de parents.

A travers cette journée, les Ceméa Nord-Pas-de-Calais ont montré leur capacité de se saisir d’un sujet du quotidien – la parentalité
des personnes vulnérables – de le traiter sous une forme pointue, loin de toute vulgarisation, proche de toute humanité et de faire
du droit un sujet de débats passionnants au service de l’homme.

Ce texte est issu du Rapport d’activité 2015 adopté à l’AG 2016 : Politiques sociales, actions de solidarité
et de lutte contre toutes les exclusions


© Site officiel des Ceméa (Centres d’entraînement aux méthodes d’éducation active)