Ceméa du Centre-Val-de-Loire, du Languedoc- Roussillon et des Pays-de-la-Loire
Un dispositif pédagogique pour comprendre le conflit israélopalestinien

Ce texte est issu du Rapport d’activité 2015 adopté à l’AG 2016 : Europe et international,
citoyenneté, solidarité et mobilité

Face aux amalgames qui sont aujourd’hui véhiculés par les
médias ou par des individus, il est essentiel de savoir décrypter
l’environnement mondial, d’en avoir une analyse critique, dans
le but de pouvoir y agir. Il convient de déconstruire les idées
fausses et les approximations, de questionner au lieu de vouloir
expliquer, et d’accepter la complexité de ce monde.

Le conflit israélo-palestinien est parmi d’autres, un sujet complexe
et souvent difficile à évoquer en public, surtout auprès
des jeunes. C’est en partant de ce constat et avec la volonté de
promouvoir le respect des droits sociaux, culturels, environnementaux,
accessibles de manière équitable par toute l’humanité,
que les Ceméa et la plate-forme des ONG françaises pour
la Palestine ont travaillé à l’élaboration d’un dispositif pédagogique
pour traiter de cette question.

Par des pratiques de pédagogie active (jeu de rôle, jeux de
plateau, analyses de documents, etc.), il s’agit d’aider à déconstruire
des stéréotypes pour reconstruire, chacun à son niveau,
des visions plus justes des sociétés concernées. L’objectif
final, est de réfléchir ensemble, plutôt que de donner des réponses
et contribuer à une éducation au « vivre ensemble » et à
la paix. Les missions dans lesquelles les participants s’engagent,
les plongent dans des réalités vécues par les populations
concernées. Des cartes, des documents d’informations socioéconomiques
ou historiques sont fournis, à partir de sources
internationalement reconnues (ONG et ONU). Un débat conclut
cette approche avec des animateurs ayant une expérience du
terrain.

Ce dispositif ludique s’adresse à un public de jeunes lycéens
ou jeunes engagés dans des échanges interculturels, un public
adulte des réseaux associatifs et enseignants.

L’élaboration de ce dispositif a impliqué les Associations territoriales
des Ceméa du Centre-Val-de-Loire, du Languedoc-
Roussillon et des Pays-de-la-Loire.

Ce texte est issu du Rapport d’activité 2015 adopté à l’AG 2016 : Europe et international,
citoyenneté, solidarité et mobilité


© Site officiel des Ceméa (Centres d’entraînement aux méthodes d’éducation active)