Hommage à Jack Ralite
Aubervilliers le 20 novembre 1984 dans le cadre de la manifestation culturelle qui accompagner psychiatrie en chantiers Intitulé « les écarts de la raison ».
4ème à droite, Jack Ralite.
Tony Lainé : 2ème en partant de la gauche

Jack Ralite est décédé le 12 novembre 2017. Homme de culture s’il en est, longtemps sénateur et maire communiste d’Aubervilliers, il a été aussi le premier ministre de la santé de François Mitterand en 1981.

Il a dans ce cadre, initié le rapport "Demay", rapport qui a ensuite été publié dans VST, la revue du Travail social et de la Santé mentale des Ceméa.
C’est lui aussi qui a soutenu en 1982 un événement important pour l’époque que les CEMEA ont organisé : "Psychiatrie en chantiers". C’est par son entremise que les Ceméa ont pu avoir sur le lieu de la manifestation, une sculpture de Camille Claudel prêtée par le musée d’Orsay. Jack Ralite a toujours soutenu les questions de l’hospitalité de la folie et a été toujours présent dans le combat du Collectif des 39. Il connaissait bien les Cemea et leurs actions. Notre mouvement lui rend hommage...

Voir également la vidéo de son intervention en jui 2011 au meeting des 39.

Lire également l’article paru sur le site du Collectif des 39.

Déclaration du Ministre Jack Ralite sur la santé mentale à Sotteville-lès-Rouen le 12 octobre 1981

© Site officiel des Ceméa (Centres d’entraînement aux méthodes d’éducation active)