Revue spécialement destinée aux animateurs et directeurs de centre de vacances et de loisirs. Son contenu s’adresse également aux enseignants qui préparent leurs classes de découverte. Chaque numéro propose des fiches d’activité, des conseils techniques et présente des informations sur la connaissance des publics ainsi que des comptes rendus d’expériences variées. Différents sujets de réflexion sont régulièrement abordés pour permettre de préparer son séjour et de se préparer à travailler avec des enfants : rythmes de vie, structuration de la vie collective, vie de groupe...

Les Numéros :
Du numéro 17(1997) au numéro 68(2010) - Avec bon de commande

ci dessous : les numéros depuis 2010 (Commander en ligne sur publications.cemea-formation.com)


mai 2018
Cahier de l’animation n° 102 "Apprendre se conjugue au présent du loisir"

Comme annoncé discrètement sur la couverture, il s’agit en effet du dernier numéro
papier mais pas de la fin des Cahiers de l’animation.
Une autre mouture va voir le jour, plus contemporaine,
plus visuelle, à suivre sur le numérique, petit pincement au coeur sans nul doute mais les temps changent et à l’instar
de Jacques Tati dans Playtime, dépassé les surprises nous allons nous enivrer de nouveaux possibles et nous emparer de cette
vitrine multimédia pour que retentissent encore et encore les échos de l’univers de l’animation.
Mais aujourd’hui, il s’agit
de savourer sans modération la chair des textes avant de tourner la page et se faire à l’idée d’un nouveau
mo(n)de. À vos yeux et à cet été sur l’écran !

La musique adoucit
les moeurs dit-on,
elle vient de tous côtés,
s’immisce, s’insinue,
se glisse dans le silence
et naît d’un rien,d’un mouvement, d’un son trouvé par hasard
ou au cours d’une
recherche minutieuse.
L’instrument premier
est l’alentour et le corps.

Une formation
à l’animation volontaire
ou professionnelle,< /b>ça se prépare,
ça se vit, ça bouscule,
ça ouvre
des perspectives,
> ça bouleverse même
les équilibres.
Il s’y fait des rencontres,
s’y déroulent
des projets.

Parfois écrire
juste pour la beauté
du geste.
les enfants sont
à la fête, ils.elles
construisent
un village et
y deviennent
trappeur.e.s.
ou au cours d’une
recherche minutieuse.
L’instrument premier
est l’alentour et le corps.

Parfois écrire juste pour la beauté du geste,les enfants sont à la fête, ils.elles construisent un villages et y deviennent trappeur.e.s, Ils.elles ont
des compétences, pratiquent
une langue
étrangère et font
de la poésie,
la conjuguant
à toutes les saisons.

SOMMAIRE

    Animation enjeux actuels
  • Les colos nouveau rêve d’avenir, François Simon
  • Tout se mérite-t-il ?,Olivier Ivanoff
    Cahier Central
  • Activités sonores et musicales, Marine Friry, Eliott Raffet
    Activités
    • Moments d’été en centre de loisirs, Emilie Martin, Guillaume Viger
    • La Baguette, Olivier Ivanoff
      Publications Bédé
    • Les Cahiers ont aimé, O. Ivanoff, Emilie Martin, François Chobeaux,
    • Relation et formation, Olivier Ivanoff et Christian Lignan




Cahiers de l’animation n°97 - " Manger... une activité "

Quand la chaîne qui relie le fruit, le légume ou l’animal à celui qui les mange,
s’allonge et s’opacifie, c’est un peu du sens de ce que l’on mange qui se perd
en route.
Car manger c’est forcément faire plus que se nourrir. C’est convoquer bien-être, santé, culture,
civilisation, politique... qui plus est dans un pays qui a fait de la cuisine et de la table un art de vivre.
Faire à manger, cuisiner, dans le cadre d’une vie collective, c’est retrouver l’occasion de s’interroger, discuter
des choix de produits et d’approvisionnements, de menus et de recettes, des goûts, des pratiques, des options.
C’est se mettre d’accord, faire plaisir, découvrir... arbitrer entre hédonisme et ascétisme.

Faire la cuisine, c’est l’occasion
de pratiquer une activité
complète.
À la fois activité
manuelle et culturelle,
haut-lieu de socialisation
et de rencontre, elle nous
invite aux plaisirs de
la table
tout en proposant
des occasions vraies pour
s’interroger sur l’éducation
au goût et à l’alimentation.

Comment accueillir
les tout-petits en situation
de handicap ? Comment
avec les équipes de
professionnels de la petite
enfance
construire
une démarche inclusive
d’accueil adaptée à
la singularité de chacune
des situations ?

son rayonnement
10 000 fois plus d’énergie
que nous n’en consommons.
Mais comment
en faire usage ?
Le cahier central propose
de nous familiariser
à l’énergie solaire par
la construction de jouets
motorisés alimentés par
une cellule photovoltaïque.




Cahier de l’Animation n° 96 - Vacances collectives -

Malgré l’image surannée qui lui colle à la peau, le séjour de vacances n’est pas imperméable
à la marche du monde.
Les équipes, les enfants actualisent les pratiques. Celles-ci sont pénétrées
de l’air du temps, notamment par les nouvelles technologies, que ce soit dans la gestion du centre, les relations aux parents,
les activités...
Le séjour de vacances est confronté, lui aussi, au nouveau rapport au temps que les nouveaux médias
instituent : instantanéité, impatience, zapping... Pour autant, corps social à sang froid, le séjour de vacances digère
lentement les évolutions. Comme si pour une fois son histoire était sa force, il perpétue un rapport au monde,
puisé au cœur de son propre logiciel originel. Quand bien même le smartphone s’invite au feu de camp, la relation
humaine, la perspective éducative demeurent l’essentiel de ce qui s’y passe. De la modernité d’une tradition.

Le débat théâtral invite
les spectateurs à intervenir
directement dans le cours
d’une scène théâtrale,
à en imaginer une issue
différente. Cette forme
d’éducation populaire
puise
aux sources du théâtre forum
né au Brésil dans les années
Soixante.

Peindre debout sur des grands formats.
Sans entrave,
sans contrainte. Seul
mais avec d’autres. C’est ce qu’offre
aux enfants l’atelier de peinture
libre.
sans contrainte. Seul
mais avec d’autres. C’est ce qu’offre
aux enfants l’atelier de peinture
libre.
L’animateur, lui, se concentre
sur les tâches matérielles et le maintien
d’un climat propice à l’expression.

La pratique d’activités, le jeu ou
la vie collective peuvent amener
à la philosophie.
Le cahier central raconte
comment un projet sur
le thème des héros et
des monstres a permis à
des enfants de 7 à 9 ans de
jouer, de se déguiser,
d’écrire, de dessiner, s’organiser...
Des activités, qui les ont amenés
à poser des questions
compliquées et philosophiques.




Cahiers de l’animation n°95 "Âgés... mais capables"

Âgés... mais capables !.. Ce slogan quelque peu malicieux fait référence à un film des Ceméa Petits mais capables
qui aida beaucoup à sensibiliser les animateurs à la prise en compte du jeune enfant, la confiance dans ses capacités et
au rôle de l’activité dans son développement. Il s’agissait alors de ne pas attendre un certain âge pour proposer un milieu
et des activités riches de sens aux tout-petits.
On allait jusqu’à leur confier de vrais outils ! Aujourd’hui,
nous serions tentés de dire qu’il en va de même pour un public d’un âge certain ! L’allongement de la durée
de vie, le développement de l’animation auprès des personnes âgées nous invitent à poursuivre et renouveler
cette approche. La main a vécu mais la réalisation par l’agir est intacte

L’animation sociale témoigne
de l’ouverture du champ
de l’animation
à une pluralité de publics
et de modes d’intervention,
en se concentrant sur
les phénomènes d’isolement
et de perte d’autonomie,
au sein d’équipes souvent
pluridisciplinaires.

Certains enfants manquent
de mots.
La pratique d’ateliers
d’expression théâtrale enrichit
l’univers des possibles en
termes de communication,
notamment non verbale.
L’expérience rapportée dans
ce cahier central s’appuie sur
la Commedia dell’arte pour ouvrir
à une approche culturelle qui
met les enfants en situation
de s’exprimer.




Cahiers de l’animation n°94 "Animer le Périscolaire"

développés depuis quelques années.. La réforme des rythmes scolaires a accéléré
ce processus et la prise en charge de ces besoins par les communes s’est
quasi généralisée avec la mise en oeuvre des projets éducatifs territoriaux..
La route est encore longue pour faire des temps périscolaires de véritables temps éducatifs reconnus en tant
que tels. Les besoins de formation sont importants pour qualifier les personnels d’animation. La réflexion et
la co-action éducative doivent aussi s’intensifier pour mettre en oeuvre un projet partagé entre enseignants
et animateurs, pour faire des temps périscolaires d’épanouissants temps libres de loisirs collectifs.

de la branche professionnelle
de l’animation.
Il représente,
aujourd’hui, une solution
de formation mieux
adaptée que le Bafa pour
les animateurs en poste
dans le périscolaire.
En 2014 et 2015, ce sont
1500 personnes
qui ont été certifiées

Le cahier central recense quelques propositions
simples et stimulantes
pour fabriquer
ses carnets de notes, de voyage, de mots,
de chant, de croquis…
à investir selon son projet et sa personnalité


Il y a au total 34 articles, cette page en affiche 4
La présentation des Ceméa et de leur projet
Qui sommes-nous ?
Historique des Ceméa
Le manifeste (Version 2016) - 12 thématiques
Contactez-nous
Les Ceméa en action
Rapports d’activité annuels
Agenda et évènements
Collectifs - Agir - Soutenir
Congrés 2015 - Grenoble
REN 2018 Valras
Prises de position des Ceméa
Textes et actualités militants
Groupes d’activités
Fiches d’activités
Répertoire de ressources (Archives)
Textes de références
Les grands pédagogues
Sélection de sites partenaires
Textes du journal officiel
Liens
Vers l’Education Nouvelle
Cahiers de l’Animation
Vie Sociale et Traitements
Les Nouveautés
Télécharger
le catalogue
Nos archives en téléchargement
gratuit
Commander en ligne
BAFA - BAFD - ANIMATION VOLONTAIRE
FORMATION ANIMATION Professionnelle
Desjeps
Dejeps
Bpjeps
Bapaat
Formation courte
FORMATION PROFESSIONNELLE DU CHAMPS SOCIAL
Éducation spécialisée
Moniteur éducateur
Caferius
Formateur Professionnel d'Adulte - Conseiller en insertion
Préparation au DEAVS, au CAFERUIS, au CAFDES
CURSUS UNIVERSITAIRE
SANTE MENTALE 2018
Dans et autour de l’école
Europe et International
Les vacances et les loisirs
Politiques sociales
Pratiques culturelles
MÉDIAS, ÉDUCATION CRITIQUE et ENGAGEMENT CITOYEN