Chantier national Printemps de Bourges

Publié le , mis à jour le
Lecture ~1 minute

Les Ceméa sont présents et agissent sur des festivals, avec des équipes de direction et des acteur·rices de la vie culturelle locale : Avignon, Bourges, Aurillac...Du 21/04/2024 au 28/04/2024, ils seront au Printemps de Bourges pour y porter leur projet d’accueil et d’accompagnement culturel.

 

Du 21/04/2024 au 28/04/2024, les Ceméa seront présents au Printemps de Bourges grâce à  l’implication des militant·es de l’ensemble du réseau. Un investissement qui peut revêtir des formes très variées.

Une implication à des fonctions et niveaux variables

Plusieurs possibilités:

  • prendre part à l’accueil de festivalier·es au sein d’une équipe,
  • s’engager sur des directions de projets (émanant de projet d’AT par exemple), sur des directions de lieu d’accueil et d’animation d’équipe,
  • vivre un processus de découverte accompagnée du chantier afin de favoriser une appropriation en vivant pour soi-même un processus d’entrée en festival et d’accompagnement culturel,
  • agir sur des fonctions supports indispensables à la bonne réalisation du projet global (logistique matérielle, économat, restauration).

Une implication en plusieurs temps

Plusieurs formes d'engagement lors de ce chantier sont possibles mais l'implication est sur plusieurs temps:

  • En amont : Élaboration du projet pédagogique des équipes ; préparation pédagogique et matérielle ; relation aux groupes.
  • Pendant le festival : Accueil de festivalier·es ; organisation de la vie quotidienne ; structuration des séjours en amont et dans des processus inclusifs, dans le dialogue avec les festivalier·es et les accompagnateur·rices (concerts, rencontres avec des artistes émergents programmés par le festivals, ateliers de pratiques, partage d’expériences de concerts...).
  • Après : réalisation de bilans ; participation à des espaces du mouvement pour rendre compte des pratiques, des hypothèses, des analyses des vécus ; participation à la construction de ressources pédagogiques.

Une implication sans pré-requis mais...

Chaque personne qui fait le choix de prendre part à ce type de chantier est fortement invitée à vivre un stage national chantier festivals, et participer au regroupement national interchantier qui sont des lieux de vie du mouvement, de mise en vie de la transmission et de la recherche pédagogique, sur des pratiques et des références théoriques partagées, d’affirmation et appropriation de fondamentaux politiques et pédagogique.

Personne responsable à contacter : Alban COZLER, alban.cozler@cemea.asso.fr