Introduction au dossier " Supervision, analyse des pratiques, régulation d’équipe... " de la revue VST 142
Joseph Rouzel Psychothérapeute. Psychanalyste.

Le travail social et le travail de soin bouleversent, du fait de la rencontre intime, directe, profonde, avec les usagers. Cette pratique singulière d’accompagnement, de soutien, d’aide, nécessite de délier, de dissoudre les affres du transfert, d’identifier les affects qui ne manquent pas de plonger chacun dans la plus grande perplexité.
Il s’agit dans ce numéro d’explorer et de préciser les dispositifs existants, multiples et variés, pas toujours bien repérés (supervision, app, gap, régulation, analyse institutionnelle, en équipe, en individuel…) et, à travers les témoignages d’animateurs et de participants, d’en dégager les effets produits sur la pratique quotidienne des
intervenants.


Lire le sommaire et commander la revue du VST 142

Le travail dit « social » – celui de travailleurs soucieux ! – comme le travail de soin, ça calamine. Il y a donc lieu de soigner les soignants, de mettre au travail ce qui les travaille ! Si la pratique sociale ou de soin « calamine », c’est du fait de la rencontre intime, directe, profonde engagée par tout professionnel avec les usagers (parfois bien usagés !). Combien rentrent chez eux éreintés ? Dans ces métiers de transmission de l’humaine condition, on ne peut faire l’économie d’analyser cette pratique singulière d’accueil, d’accompagnement, de soutien, d’aide apportés aux plus démunis de nos contemporains, par des professionnels de l’ombre dont l’action est si peu reconnue par le corps social.

Il faut analyser, c’est-a‑dire dissoudre, délier les affres du transfert, les affects qui ne manquent pas de plonger les professionnels dans la plus grande perplexité. Il me prend pour qui ce gamin ? Mais que me veulent ces parents ? Pourquoi ce toxico penset- il que je détiens la solution à son mal de vivre ? Pourquoi reproduisons-nous au sein de l’institution la tragédie qui a bouleversé telle famille ? Etc.

Les effets de transfert agissent de même façon au sein des équipes et des institutions. C’est humain ! D’où là aussi un travail nécessaire et constant de « décalaminage ». Faute de quoi, on laisse se développer de véritables bombes à retardement dans les équipes et les institutions. Il s’agit dans ce numéro de vst consacré à cette pratique singulière de « holding du holding » (Winnicott), de « soutien au soutien » (Jacques Levine), d’explorer et de préciser les dispositifs existants, multiples et variés, pas toujours bien repérés (supervision, app – analyse des pratiques professionnelles –, gap – groupes d’analyse des pratiques –, régulation, analyse institutionnelle, en équipe, en individuel…) et, à travers les témoignages d’animateurs de ces groupes, comme des participants, d’en dégager les effets produits sur la pratique quotidienne des professionnels des établissements sociaux, médico-sociaux, hospitaliers, voire scolaires…

À Marensfiel Gardens, là où Freud s’était réfugié, à Londres, échappant aux nazis, juste à l’entrée de son dernier cabinet, était affichée la reproduction d’un tableau de Léonard de Vinci, une peinture à l’huile sur panneau de peuplier conservée au Louvre, laissée inachevée à la mort du peintre en 1519 : La Vierge, l’Enfant Jésus et sainte Anne. On y voit l’Enfant Jésus tenant dans ses bras un agneau. Il est assis sur les genoux de sa mère, Marie. Laquelle repose sur les genoux de sa propre mère, Anne. Ainsi en va-t-il de ce travail subtil de supervision, d’analyse de la pratique, de régulation d’équipe… La rencontre avec lesdits usagers qui se débattent dans leur vie avec le handicap, la maladie, les vacheries de la vie, les injustices, la ségrégation, la misère… – une « formidable galère sociale » –, face auxquels est avant tout requise « une fraternité discrète à la mesure de laquelle nous sommes toujours inégaux [1] », ne laisse pas indemnes les professionnels du social et du soin. Ce ne sont pas toujours des… agneaux ! Les cliniciens, qui sont aux avant-postes de l’action, ces « fantassins du social » comme les désignait Pierre Bourdieu, prennent appui sur ces intervenants extérieurs pour traiter et supporter la charge émotionnelle qui les affecte, que ce soit dans le lien aux usagers ou dans les relations institutionnelles. Position d’extériorité qui, contrairement à ce qu’en pensent certains, n’est nullement réservée aux psys, mais relève avant tout d’une posture [2]. On pourra le constater dans les textes qui suivent. C’est cette chaîne de solidarité qui permet de soutenir des actes dans le travail social, comme dans le travail soignant, qui aient une portée éthique, politique, institutionnelle et clinique. Énigme : de quoi se soutient le superviseur, l’analyseur de la pratique, le régulateur d’équipe… ? Il se soutient de son propre travail de supervision, jusqu’au moment où il apprend, telle la sainte Anne de Léonard, à se tenir… dans le vide !

Joseph Rouzel
Psychothérapeute. Psychanalyste.

Lire le sommaire et commander la revue du VST 142


18/04/2019


Notes :

[1J. Lacan, « L’agressivité en psychanalyse », dans Écrits, Paris, Le Seuil, 1966.

[2J. Rouzel (sous la direction de), La posture du superviseur, Toulouse, érès, 2017 ; C. Allione, Vocabulaire raisonné de la supervision d’équipe, Toulouse, érès, 2018.




La présentation des Ceméa et de leur projet
Qui sommes-nous ?
Historique des Ceméa
Le manifeste (Version 2016) - 12 thématiques
Contactez-nous
Les Ceméa en action
Rapports d’activité annuels
Agenda et évènements
Collectifs - Agir - Soutenir
Congrés 2015 - Grenoble
REN 2018 Valras
Prises de position des Ceméa
Textes et actualités militants
Groupes d’activités
Fiches d’activités
Répertoire de ressources (Archives)
Textes de références
Les grands pédagogues
Sélection de sites partenaires
Textes du journal officiel
Liens
Vers l’Education Nouvelle
Cahiers de l’Animation
Vie Sociale et Traitements
Les Nouveautés
Télécharger
le catalogue
Nos archives en téléchargement
gratuit
Commander en ligne
BAFA - BAFD - ANIMATION VOLONTAIRE
FORMATION ANIMATION Professionnelle
Desjeps
Dejeps
Bpjeps
Bapaat
Formation courte
FORMATION PROFESSIONNELLE DU CHAMPS SOCIAL
Éducation spécialisée
Moniteur éducateur
Caferius
Formateur Professionnel d'Adulte - Conseiller en insertion
Préparation au DEAVS, au CAFERUIS, au CAFDES
CURSUS UNIVERSITAIRE
SANTE MENTALE 2018
Dans et autour de l’école
Europe et International
Les vacances et les loisirs
Politiques sociales
Pratiques culturelles
MÉDIAS, ÉDUCATION CRITIQUE et ENGAGEMENT CITOYEN