Paru dans le quotidien L’Echo de la Haute-Vienne le 31 mai 2012.
Haute Vienne : Graines de Rue : réussite totale (Bessines-sur-Gartempes)

ANDRÉ CLAYE


ll faut être patient pour voir, après des années de travail, fleurir les graines semées, il y
a maintenant plus de 15 ans dans les rues de Bessines


Les animateurs des premières heures, que l’on à le plaisir à suivre au
cours des saisons, qui ont
maintenant un vrai outil de
travail à Gérard-Philipe
(Mme le Maire a été une des
premières à pousser les murs,
alors jeune femme) ont pu,
sous un soleil resplendissant,
apprécier la « récolte » du
travail effectué.
Et si le « grand public » a
pu apprécier, vendredi 25 au
soir, samedi 26 et dimanche
27 tous les spectacles, tant
sur le stade que sous le chapiteau
du même lieu, à la
salie des fêtes, au centre
Gérard-Philipe, dans le jardin
de la salle paroissiale, le
festival a en vérité démarré
bien plus tôt dans la semaine
avec un travail auprès tant
des primaires que des collégiens.
Et si l’on devait donner
des subventions proportionnellement
aux sourires,
Graines de Rue « toucherait
gros ».
Rien que la journée du
samedi ou l’on débuta par « 
Plume d’Ours » profondément
bien écrit, émouvant et
rieur ; puis un petit tour à la
tente des CEMEA pour
construire sa marionnette...
Pas question d’oublier la restauration buvette avec la « 
tribu des cheveux gris » si
bien organisés et qui le soir
abritent les acteurs chez
eux...
Un petit moment circassien
avec Les Enfants Terribles
avant d’aller à 200 rn chez
Gérard-Philipe pour apprécier
la fraîcheur de « Acte
Un collégiens » dans
« Musée haut, musée bas »
de J.-M. Ribes dans une salle
bondée.
IL fallait vite revenir sur le
stade car la file d’attente s’allongeait
avant d’apprécier la
« Compagnie des Femmes à
Barbe » pour « Saloon
Mùnchausen », théâtre
improvisé.... et hilarant.
Un petit tour chez les amateurs
de capoeira avant de se
reposer un peu car le soir... il
restait la Cie Les Magnificos
puis Maris Dolores
(Cie Le
Nom du Titre) avant de finir,
très tard avec « Gueules
d’Emoi ».
Dimanche, autres troupes,
amateurs ou professionnelles,
autres rendez-vous
d’émotions, autres rires et
puis ce magnifique site du
Stade des Châtaigniers où les
enfants sont en liberté.
La fréquentation a été très
importante, le soleil au rendez-
vous, les bénévoles, les
animateurs, récompensés de
mille mercis et de tonnes de
bravos. Nous y rajoutons les
nôtres.
ANDRÉ CLAYE



2012-05-31 1886@L_ECHO_DE_LA_HAUTE_VIENNE
(Poids : 318.3 ko - Format : PDF)


31/05/2012
La présentation des Ceméa et de leur projet
Qui sommes-nous ?
Historique des Ceméa
Le manifeste (Version 2016) - 12 thématiques
Contactez-nous
Les Ceméa en action
Rapports d’activité annuels
Agenda et évènements
Collectifs - Agir - Soutenir
Congrés 2015 - Grenoble
REN 2018 Valras
Prises de position des Ceméa
Textes et actualités militants
Groupes d’activités
Fiches d’activités
Répertoire de ressources (Archives)
Textes de références
Les grands pédagogues
Sélection de sites partenaires
Textes du journal officiel
Liens
Vers l’Education Nouvelle
Cahiers de l’Animation
Vie Sociale et Traitements
Les Nouveautés
Télécharger
le catalogue
Nos archives en téléchargement
gratuit
Commander en ligne
BAFA - BAFD - ANIMATION VOLONTAIRE
FORMATION ANIMATION Professionnelle
Desjeps
Dejeps
Bpjeps
Bapaat
Formation courte
FORMATION PROFESSIONNELLE DU CHAMPS SOCIAL
Éducation spécialisée
Moniteur éducateur
Caferius
Formateur Professionnel d'Adulte - Conseiller en insertion
Préparation au DEAVS, au CAFERUIS, au CAFDES
CURSUS UNIVERSITAIRE
SANTE MENTALE
Dans et autour de l’école
Europe et International
Les vacances et les loisirs
Politiques sociales
Pratiques culturelles
MÉDIAS, ÉDUCATION CRITIQUE et ENGAGEMENT CITOYEN