Quotidien FRANCE ANTILLES EDITION GUADELOUPE
Débat sur les rytmes scolaires et les méthodes d’éducation actives à Pointe-à-Pitre

Nicolas LANCASTRE


La réforme des rythmes scolaires et l’adaptation des pratiques éducatives ont donné lieu mercredi à une grande journée
de réflexions et de propositions à l’IUFM à Pointe-à-Pitre, dans le cadre de la quatrième édition des Rendez-vous de
l’éducation.


Article paru dans le quotidien France Antilles Edition Guadeloupe du 19 oct 2013

Les centres d’entraînement aux méthodes d’éducation
actives (Ceniéa) de Guadeloupe réuni un ensemble de
professionnels du secteur de l’éducation et des parents
autour de travaux d’études sur les pratiques éducatives en
lien avec la réforme des rythmes scolaires.
Plusieurs questions ont ainsi été abordées, à savoir les
stratégies à mettre en place pour un travail en commun
de tous les acteurs dans une perspective d’innovation, et
les méthodes d’accompagnement de ces acteurs pour une
meilleure cohérence de l’ensemble du dispositif.
La journée a débute par une ouverture protocolaire en
présence du représentant du recteur Harry Christophe,
le directeur de l’école supérieur du professorat et de
l’éducation Silvère Paul Nuiro, la directrice de la jeunesse
sport et de la cohésion sociale (DJSCS) Mandine Jacqueline,
le président de l’association des maires de Guadeloupe
René Noël et Daniel Dethelot, président du Ceméa
Guadeloupe.


RESTITUTION DES TRAVAUX EN ATELIERS

Le spécialiste de la psychochronobiologie et professeur
à l’université François Rabelais à Tours, François Testu,
a présente une conférence en début de matinée, qui fut
suivie par les travaux en atelier.
Ces derniers, autour de quatre thèmes, offraient le
choix aux participants de contribuer à une réflexion sur
l’aménagement des espaces d’accueil et l’articulation des
différents temps de l’enfant, les modalités de coopération
entre les professionnels des temps complémentaires, ou
encore de se prononcer sur les activités qui favoriseraient
les apprentissages et le moment opportun pour leur mise
en place. Enfin le quatrième atelier proposait quant à lui
une réflexion sur les éventuelles cohérences autour des
projets d’école.

La deuxième partie de la journée était réservée à
restitution des travaux en ateliers et leur synthèse.

Tour à tour, les porte-parole de ces travaux de groupe ont pu témoigner du travail réalisé dans ces ateliers. De part et
d’autre, on notait le bon développement des états des lieux,
les réflexions menées en partant de ces constats, et des
propositions très réfléchies qui devraient sans nul doute
trouver écho.

À la lecture de ces réflexions diverses en atelier, certains
parents semblaient être beaucoup plus rassurés sur
l’avenir de cette réforme.


ILS ONT DIT

Ketty, mère de famille : « J’ai préféré me rendre
directement à la source »

« Je tenais à être présente, parce qu’il m’a semblé
opportun d’écouter exactement les vrais changements qui
s’annoncent, leurs éventuelles difficultés ou davantage car
on entend tout et rien de droite à gauche. J’ai préféré me
rendre directement à la source, avec une explication fiable.
Evelyne, étudiante : « J’y vois un peu plus clair »

« Je retiens qu’on parle vraiment de réaménagement, je
pense maintenant qu’il y a beaucoup d’amalgames entre
réaménagement et augmentation du nombres d’heures de
cours. Les deux ne sont pas systématiquement liés.

Il y a visiblement un grave problème de communication, ce
fut une très bonne occasion de mieux s’informer. »
François Testu, professeur à l’université : « Très satisfait
du retour des travaux en atelier »

« II est important de souligner que les propositions qui ont
été soumises témoignent d’une réflexion commune très
approfondie sur les sujets traités.

Il n’existe pas plusieurs éducations au profit de l’élève
émanant d’un côté de la famille, de l’école et de la ville.
L’élève doit bénéficier d’une éducation cohérente avec tous
les acteurs de la cité. De même que l’Éducation nationale
ne peut se substituer à la famille. »




20/10/2013
La présentation des Ceméa et de leur projet
Qui sommes-nous ?
Historique des Ceméa
Le manifeste (Version 2016) - 12 thématiques
Contactez-nous
Les Ceméa en action
Rapports d’activité annuels
Agenda et évènements
Collectifs - Agir - Soutenir
Congrés 2015 - Grenoble
REN 2018 Valras
Prises de position des Ceméa
Textes et actualités militants
Groupes d’activités
Fiches d’activités
Répertoire de ressources (Archives)
Textes de références
Les grands pédagogues
Sélection de sites partenaires
Textes du journal officiel
Liens
Vers l’Education Nouvelle
Cahiers de l’Animation
Vie Sociale et Traitements
Les Nouveautés
Télécharger
le catalogue
Nos archives en téléchargement
gratuit
Commander en ligne
BAFA - BAFD - ANIMATION VOLONTAIRE
FORMATION ANIMATION Professionnelle
Desjeps
Dejeps
Bpjeps
Bapaat
Formation courte
FORMATION PROFESSIONNELLE DU CHAMPS SOCIAL
Éducation spécialisée
Moniteur éducateur
Caferius
Formateur Professionnel d'Adulte - Conseiller en insertion
Préparation au DEAVS, au CAFERUIS, au CAFDES
CURSUS UNIVERSITAIRE
SANTE MENTALE
Dans et autour de l’école
Europe et International
Les vacances et les loisirs
Politiques sociales
Pratiques culturelles
MÉDIAS, ÉDUCATION CRITIQUE et ENGAGEMENT CITOYEN