Paru dans le Quotidien Midi Libre du 3 juin 2014
Cemea, quatrième édition du festival de films d’éducation laïc et urbain

CAMILLE-SOLVEIC FOL


Reconnu d’utilité publique. Mais bien peu soutenu. Le festival du film d’éducation perdure vaille que vaille et ce grâce à un comité de pilotage d’une dizaine de bénévoles.
Qui organisent de A à Z cet événement ouvrant le débat sur l’éducation laïque, les expressions adolescentes comme les relations intergénérationnelles à partir de fictions et reportages dûment choisis. Souvent inédits.

Cette année, pour la première fois, le rendez-vous montpelliérain ne se jouera pas en continu... Même s’il se déroule en trois jours et salle Rabelais. Impossible donc d’habiter l’espace comme par le passé avec stands et décorations.


La Zat, le Fise et le street art

En revanche, les sujets sont d’actualité. Et ce soir, l’inauguration sera marquée par un débat tout public sur la place de l’adolescent dans la cité. Pour répondre aux questions, la palette des invités de la rue est colorée. Avec le danseur hip-hop Hamid el Kabouss, l’artiste colleur AlSticking, l’un des instigateurs du Fise Thomas Raymond, le penseur des Zat Pascal Lebrun Cordier ou encore l’adjointe municipale à l’éducation et artiste Isabelle Marsala. « Contrairement aux tables rondes où le public n’a qu’à écouter, au Cemea, la salle intervient haut et fort », avertit Boris Bellanger, administrateur du festival. À ses côtés, Sandy Allanic, de la Maison des ados, apprécie l’implication des jeunes, dont les danseurs hip-hop montpelliérains... À l’honneur ce soir, en chair et en os et sujets du film de Nadja Harek (Vagabons et Pockemon Crew dans Du cercle à la scène’). Jeudi, les pratiques culturelles et artistiques seront abordées par des actifs de la Protection judiciaire de la jeunesse et le sujet de la table ronde sera l’intergénérationnel après la projection du film suisse Chronique d’une rencontre, où l’on voit des écoliers de maternelle se rendre en maison de retraite. En soirée, une séance autour du handicap est à l’affiche avec le témoignage de l’école de cirque Balthazar. Ces deux journées, ouvertes au jeune public, semblent ignorées des écoles, collèges et lycées de la cité. « II est de plus en plus difficile de faire venir les classes, alors que c’est évidemment aussi pour les scolaires que nous travaillons ». Les portes sont ouvertes. Aux professeurs de prendre l’initiative. Samedi sera plus "famille". Avec une série de courts métrages d’animations le matin ; des échanges et jeux pour petits et grands ; un direct radio suivi de la projection de films sur la vie des filles. Enfin, à partir de 16 h, une cérémonie de clôture est prévue en forme de concert rock lyrique de Barbara Weldens et dégustation de produits du terroir... De quoi alimenter et pimenter les échanges.



2014-06-03 1089@MIDI_LIBRE
(Poids : 233.4 ko - Format : PDF)


03/06/2014
La présentation des Ceméa et de leur projet
Qui sommes-nous ?
Historique des Ceméa
Le manifeste (Version 2016) - 12 thématiques
Contactez-nous
Les Ceméa en action
Rapports d’activité annuels
Agenda et évènements
Collectifs - Agir - Soutenir
Congrés 2015 - Grenoble
REN 2018 Valras
Prises de position des Ceméa
Textes et actualités militants
Groupes d’activités
Fiches d’activités
Répertoire de ressources (Archives)
Textes de références
Les grands pédagogues
Sélection de sites partenaires
Textes du journal officiel
Liens
Vers l’Education Nouvelle
Cahiers de l’Animation
Vie Sociale et Traitements
Les Nouveautés
Télécharger
le catalogue
Nos archives en téléchargement
gratuit
Commander en ligne
BAFA - BAFD - ANIMATION VOLONTAIRE
FORMATION ANIMATION Professionnelle
Desjeps
Dejeps
Bpjeps
Bapaat
Formation courte
FORMATION PROFESSIONNELLE DU CHAMPS SOCIAL
Éducation spécialisée
Moniteur éducateur
Caferius
Formateur Professionnel d'Adulte - Conseiller en insertion
Préparation au DEAVS, au CAFERUIS, au CAFDES
CURSUS UNIVERSITAIRE
SANTE MENTALE
Dans et autour de l’école
Europe et International
Les vacances et les loisirs
Politiques sociales
Pratiques culturelles
MÉDIAS, ÉDUCATION CRITIQUE et ENGAGEMENT CITOYEN