Paru dans le Quotidien Presse Océan du 3 juin 2014
Trajets sous tension : Bagarres, ceintures dégradées, rackets. Dans les transports scolaires, les incivilités se multiplient.

Nicolas Aufauvre


Ce n’est que du théâtre. Mais l’histoire est inspirée de faits réels Un collégien jambes étendues sur le siège du car scolaire, réclame 5 € à un camarade. Condition nécessaire pour qu’il puisse s’asseoir à côte de lui Dans le car le ton monte avant que le conducteur n’intervienne pour calmer tout le monde. Des élèves de 5e du collège Olympe-de-Gouges et leurs homologues du collège du Sacré-Cœur ont choisi le théâtre pour tenter d’enrayer les incivilités dans les transports scolaires Une opération de sensibilisation menée avec le Centre d’entraînement aux méthodes d’éducation active (Cemea) mais également les chauffeurs.


Deux jeunes collégiens évincés du car pendant deux mois

Depuis le début de l’année, dans les cars, la tension y est parfois palpable « II y a des dégradations du racket Cela peut vite dégénérer en bagarre », décrit Evelyne Besseau. Conductrice sur la ligne Rouans-Samte-Pazanne, elle commence sa tournée chaque matin à 6 h 55 « Il m’a déjà fallu beaucoup de temps pour leur faire comprendre qu’ils doivent mettre leur gilet jaune. Je ne me suis jamais sentie en danger, mais parfois on est obligé de monter le ton »

Prévention

Bernard Monlleau, président de Cœur de Retz, en charge des transports scolaires, a déjà dû prendre des mesures et « évincer deux jeunes pendant deux mois qui avaient un comportement agressif ». Apres les sanctions, place à la prévention L’enjeu est de taille.
À Samte-Pazanne, le collège public accueille 680 élèves. Ils sont 480 au Sacré-Cœur. Et 70 % d’entre eux se rendent en cours en car « Certains y passent plus d’une heure par jour. Des collégiens arrivent avec la boule au ventre. Ce n’est pas normal. Le car doit être considéré comme un espace de vie sociale », souligne Yvan Thery, principal du collège Olympe de Gouges. Cette expérience fera l’objet d’un suivi. L’objectif étant de la prolonger chaque année.

Nicolas Aufauvre



2014-06-03 1376@PRESSE_OCEAN
(Poids : 181.6 ko - Format : PDF)


03/06/2014
La présentation des Ceméa et de leur projet
Qui sommes-nous ?
Historique des Ceméa
Le manifeste (Version 2016) - 12 thématiques
Contactez-nous
Les Ceméa en action
Rapports d’activité annuels
Agenda et évènements
Collectifs - Agir - Soutenir
Congrés 2015 - Grenoble
REN 2018 Valras
Prises de position des Ceméa
Textes et actualités militants
Groupes d’activités
Fiches d’activités
Répertoire de ressources (Archives)
Textes de références
Les grands pédagogues
Sélection de sites partenaires
Textes du journal officiel
Liens
Vers l’Education Nouvelle
Cahiers de l’Animation
Vie Sociale et Traitements
Les Nouveautés
Télécharger
le catalogue
Nos archives en téléchargement
gratuit
Commander en ligne
BAFA - BAFD - ANIMATION VOLONTAIRE
FORMATION ANIMATION Professionnelle
Desjeps
Dejeps
Bpjeps
Bapaat
Formation courte
FORMATION PROFESSIONNELLE DU CHAMPS SOCIAL
Éducation spécialisée
Moniteur éducateur
Caferius
Formateur Professionnel d'Adulte - Conseiller en insertion
Préparation au DEAVS, au CAFERUIS, au CAFDES
CURSUS UNIVERSITAIRE
SANTE MENTALE
Dans et autour de l’école
Europe et International
Les vacances et les loisirs
Politiques sociales
Pratiques culturelles
MÉDIAS, ÉDUCATION CRITIQUE et ENGAGEMENT CITOYEN