Passeurs d’avenir
Jean-Marie Michel, Editions Actes Sud, Octobre 1996, 466 pages


Voilà un titre de livre prometteur et qui peut être difficile à porter par une association d’éducation populaire. Un titre qui sonne comme un verdict sans appel, mais pour désigner une valeur sûre. Un honneur impitoyable, aussi, pour qui n’est pas digne de ce label.
Ce serait oublier que les Ceméa ont justement été créés, et n’existent, que pour être des passeurs d’avenir. Qu’ils se sont assignés à cette tâche résolument et avec opiniâtreté depuis plus d’un demi siècle. Son auteur, JM. Michel écrit : « J’ai la faiblesse de penser que la pédagogie des méthodes actives, fondées, en actes, par la philosophie de l’éducation nouvelle sera autant pertinente demain qu’hier. Parce qu’elle place l’humain au centre de ses préoccupations et de l’action et que ce choix est incontournable, quelles que soient les logiques de développement pour le futur. A condition évidemment que nous continuions à inventer, à donner à la recherche pédagogique, à l’expérimentation novatrice, une place essentielle et que nous soyons constamment force de propositions dans l’action éducative, dans l’intervention sociale, dans le développement local ».
Promouvoir cette conception de l’éducation et de la vie des personnes, des enfants en particulier, qui vise à enfaire des êtres libres et épanouis, autonomes, responsables et actifs - ainsi que le rappelait la revue dans son numéro anniversaire - n’est-ce pas là la moindre des choses de la part d’un mouvement d’éducation nouvelle. Aucune honte donc à se retourner sur un passé riche de soixante années d’actions innovantes pour montrer l’ambition et les capacités d’un mouvement d’éducation à prendre une part active dans les changements éducatifs, culturels et sociaux à venir. Ce qui nécessite un État garant d’un certain nombre de valeurs collectives, qui joue un rôle compensateur des inégalités sociales et culturelles.
Prendre date

Ce livre, dans la filiation de « Les Ceméa qu’est- ce que c’est ? » de D. Bordat, prend date et fait une belle démonstration de non usurpation de son titre.
On dit, souvent, que les Ceméa souffrent d’un déficit d’images, qu’ils ne communiquent pas suffisamment leurs idées, qu’ils ne savent pas valoriser leurs activités, comme s’ils n’avaient plus rien à dire, suivant en cela le marasme de cette fin de siècle. Passeurs d’avenir, comme d’autres réalisations et publications récentes des Ceméa [*], tournées vers tous les éducateurs, les militants d’éducation, le grand public, vient démentir cette critique. La justesse des analyses, la qualité des actions et des personnes qui les mènent, la pertinence des propositions ne se suffisent pas à elles-mêmes pour prétendre développer influence et activité d’un mouvement pédagogique d’aujourd’hui. Ce livre est aussi une nouvelle manifestation de l’étendue et de la très grande diversité des réseaux des Ceméa.

Pour faire connaître le passé-présent, porter témoignage de l’expérience et dresser des perspectives des Ceméa dans le champ de l’éducation, de l’intervention sociale et culturelle, JM. Michel a sollicité la contribution de vingt deux auteurs, enseignants, responsables de l’administration publique, élus, formateurs, tous praticiens et chercheurs, compagnons de route fidèles, amis et partenaires attentifs ou militants que l’engagement a conduit un jour à rencontrer l’action des Ceméa.

Des jeunesses sans devenir - De l’exclusion à l’utilité sociale - De quelques enjeux éducatifs - De l’activité et des cultures - Du développement local et de la coopération internationale - Le stage de formation, un outil privilégié des Ceméa - Des associations et de quelques mutations en cours - La laïcité, une valeur essentielle pour l’action.
Tous ces thèmes montrent bien l’importance des questions abordées, et parfois la gravité des responsabilités qui incombent en dressant un tel catalogue des urgences pour nos sociétés. Les articles tentent d’ouvrir des perspectives, d’apporter des réponses concrètes. C’est dire que les Ceméa ne se contentent pas depuis longtemps d’être un lieu observatoire privilégié du terrain, du rapport entre chercheurs et praticiens, et qu’ils sont au quotidien des inventeurs de possibles pour demain.

Carrefour d’écritures, ce livre vient aussi rendre la mémoire, avec une chronologie et des documents sur soixante ans d’histoire et d’action, un outil très intéressant et utile à tous ceux qui souhaitent mieux connaître l’histoire du mouvement d’éducation depuis 1936.
Des textes de JM. Michel présentent chacun de ces thèmes et concluent le livre. Ils en sont le lien et le liant. Les réflexions personnelles, que l’ancien stagiaire devenu aujourd’hui directeur général nous donne, marquent l’attachement à une éthique de l’éducation nouvelle et rappellent cette exigence de valeurs au nom desquelles, un jour, des gens extraordinaires ont décidé de créer les Ceméa.

Bertrand Chavaroche

Commander le livre


(09/01/2007)



Vos réactions
Il y a 0 commentaire(s) à cet article
Poster un message
Par mesure de sécurité et suite à la recrudescence de spams, le forum est supprimé. Veuillez nous excuser pour ce désagrément.
La présentation des Ceméa et de leur projet
Qui sommes-nous ?
Historique des Ceméa
Le manifeste (Version 2016) - 12 thématiques
Contactez-nous
Les Ceméa en action
Rapports d’activité annuels
Agenda et évènements
Collectifs - Agir - Soutenir
Congrés 2015 - Grenoble
REN 2018 Valras
Prises de position des Ceméa
Textes et actualités militants
Groupes d’activités
Fiches d’activités
Répertoire de ressources (Archives)
Textes de références
Les grands pédagogues
Sélection de sites partenaires
Textes du journal officiel
Liens
Vers l’Education Nouvelle
Cahiers de l’Animation
Vie Sociale et Traitements
Les Nouveautés
Télécharger
le catalogue
Nos archives en téléchargement
gratuit
Commander en ligne
BAFA - BAFD - ANIMATION VOLONTAIRE
FORMATION ANIMATION Professionnelle
Desjeps
Dejeps
Bpjeps
Bapaat
Formation courte
FORMATION PROFESSIONNELLE DU CHAMPS SOCIAL
Éducation spécialisée
Moniteur éducateur
Caferius
Formateur Professionnel d'Adulte - Conseiller en insertion
Préparation au DEAVS, au CAFERUIS, au CAFDES
CURSUS UNIVERSITAIRE
SANTE MENTALE
Dans et autour de l’école
Europe et International
Les vacances et les loisirs
Politiques sociales
Pratiques culturelles
MÉDIAS, ÉDUCATION CRITIQUE et ENGAGEMENT CITOYEN