Avant Propos
VEN 537 - "Eduquer à la consommation"
Bertrand Chavaroche rédacteur en chef, Christian Gautellier directeur de la publication

Voir le sommaire n° 537 et commander en ligne

Education numérique de l’école, culture numérique des jeunes

L’utilisation renforcée des TIC à l’école passe, nécessairement, au-delà
de la dimension TIC comme outil de formation et d’apprentissage,
au-delà des usages scolaires et didactiques, par la prise en compte
comme objet d’éducation, de la culture numérique des jeunes.
Elle doit intégrer une vision des pratiques culturelles des jeunes
dans la société numérique. Il est impératif au regard de l’impact
des industries numériques, que l’école, se situe au même niveau, avec
une forte ambition sur cette question.

L’éducation aux médias doit être présente tout au long des cursus
scolaires et s’inscrire dans un curriculum précis avec les validations
correspondantes, porté par plusieurs enseignants dont les documentalistes.

Son approche doit être économique, interculturelle, citoyenne,
critique, favoriser l’expression et la création, et s’inscrire dans une éducation à la consommation, une formation aux droits de la communication médiatique.

Au-delà d’une éducation-formation aux médias des enseignants
pour préparer les jeunes à occuper les bassins d’emplois de demain,
à se familiariser avec les technologies, à s’ouvrir aux contenus étrangers, à générer des contenus nationaux, il faut aller vers une éducation aux médias pour les jeunes qui promeuve leurs droits et développe leur prise d’autonomie et de responsabilité de citoyens.
L’accès à la technologie numérique n’étant pas forcément synonyme
d’appropriation critique et éducative par ces derniers.

Renforcer les partenariats et mobiliser tous les acteurs est particulièrement nécessaire entre les collectivités locales et l’Etat. C’est une des conditions pour développer la culture numérique de, et, à l’école. La question des parents, de leur rôle, dans l’accompagnement de l’éducation de leurs enfants dans la société numérique est centrale. Notamment des parents et des familles des milieux populaires. Cette action d’une formation culturelle à la société numérique des parents s’inscrit avant tout dans le renforcement d’une formation à la parentalité.

La mobilisation et l’engagement de tous les acteurs du système
éducatif et des associations complémentaires de l’école publique est
au cœur de cette articulation entre école et environnement de l’école,
et elle peut, par la connaissance et l’expérience dans les deux lieux
renforcer le développement chez les jeunes de leur implication dans
la société numérique. Il est important de lier l’éducation numérique
de l’école et la culture numérique des jeunes.

Les Ceméa sont engagés et prêts à renforcer ces coopérations,
associations éducatives, industries de contenus et pouvoirs publics,
au service de la participation citoyenne active de tous les enfants
et les jeunes à la société numérique. ■


© Site officiel des Ceméa (Centres d’entraînement aux méthodes d’éducation active)