Le Défenseur Des Droits et/à Mayotte

Didier Lefèvre, conseiller technique du Défenseur Des Droits (DDD) était à Mayotte la semaine dernière. Avec un programme chargé lié aux expulsions illégales d’étrangers qui se multiplient dans les villages. Ces expulsions mettent en cause des droits des personnes et interpellent sur le rôle des services de l’état, des Maires, dépositaires de l’autorité publique et d’institutions publiques. Ce sont les enfants (tous les enfants, quelque soit leur lieu de naissance ou celui de leurs parents) qui sont les premières victimes de ces violences et de la déscolarisation forcée.

Aussi le DDD recueille les informations précises, interpelle les responsables, rencontre les associations et les familles expulsées. Dans le même temps Jacques Toubon a publié un rapport avec des recommandations concernant le traitement et le droit des étrangers en France. Lire l’article

Prévue de longue date, avec les CEMEA, une formation a été tenue durant son séjour « mieux comprendre les discriminations pour mieux lutter contre ». 39 participants ont ainsi pu faire le point sur la loi et ce qui caractérise une discrimination.

La journée a permis aux professionnels et volontaires présents de mieux comprendre ce qui caractérise une discrimination. Entre études de cas, participation active et informations formelles. Les trois conditions de la discrimination ont été abordées : Les critères (origine, sexe, opinion, religion, handicap, … il y en a 21), les domaines concernés (embauche, l’accès aux services publics ou privés notamment), une inégalité de traitement fondée sur un des critères. En savoir plus

De leur côté, les associations réunies en collectif , dont les Ceméa de Mayotte, se sont adressées au Préfet.

Voir le Texte

Publié sur le site des Ceméa Mayotte le 16 mai 2016

Également voir la retransmission du JT du 20/05/2016


© Site officiel des Ceméa (Centres d’entraînement aux méthodes d’éducation active)