Ceméa Picardie
Service civique et décrochage scolaire en Picardie

Ce texte est issu du Rapport d’activité 2015 adopté à l’AG 2016 : Les Ceméa, un mouvement d’éducation nouvelle et de recherche pédagogique

Lancé en décembre 2014 à la suite du colloque national
« Pratiques Innovantes et Réussite éducative, le décrochage
scolaire en question », ce dispositif d’accompagnement
de jeunes « décrocheurs » vers des missions de service
civique est le fruit d’un travail de concertation entre
les Services académiques de l’Information et de l’Orientation,
la DRJSCS, le Conseil régional ainsi que les Ceméa de
Picardie. Ce projet s’inscrit dans la dynamique de mise en
oeuvre au niveau régional d’une ambition formalisée entre
le Ministère de l’Éducation nationale et l’Agence du Service
civique.

Au sein de cette action, deux parcours sont proposés
aux jeunes :

- Une offre combinée « service civique/formation » qui
permet aux jeunes d’alterner des temps de pratiques, d’engagement
et de découverte socio-professionnelle avec un
maintien au lycée dans un parcours de formation personnalisé.

- Une formule « service civique à temps plein » pour les
jeunes sans solution et/ou présentant des profils autonomes.
L’objectif à terme étant le retour en formation qualifiante,
ou bien l’entrée dans la vie active.

Cette action s’inscrit dans le cadre d’un partenariat entre
les établissements scolaires et les CIO du bassin d’éducation.
À ce titre, les jeunes concernés peuvent être soit
des élèves rattachés à un établissement scolaire, soit des
jeunes non-scolarisés qui sont inscrits dans un dispositif
de la Mission de Lutte contre le Décrochage Scolaire
(MLDS), donc pris en charge par le CIO. Les jeunes ciblés
sont donc au préalable repérés et suivis par la MLDS.

Les Ceméa interviennent afin d’aider et mobiliser le jeune
à trouver une mission en adéquation avec ses compétences
et/ou projet. En outre, les Ceméa rencontrent en amont la
structure d’accueil et le réfèrent de l’intégration du jeune.
Ainsi, en se positionnant comme interface entre l’offre et
la demande, les Ceméa créent les conditions de découverte
de champs professionnels, d’un engagement réel du jeune
dans une mission d’intérêt général, ainsi que l’élaboration
d’un projet professionnel.

En 2015, c’est une quinzaine de jeunes qui ont intégré des
structures d’accueil (associations et collectivités locales)
dans le cadre de missions diverses et variées (soutien à
l’animation d’activités péri et extra scolaires ; protection
de l’environnement, accompagnement de personnes en
grandes difficultés sociales, recyclage de vêtements, portage
de repas vers les personnes âgées, etc.)

Les Ceméa Picardie proposent également des missions de service civique à l’étranger

le site des Ceméa Picardie

Ce texte est issu du Rapport d’activité 2015 adopté à l’AG 2016 : Les Ceméa, un mouvement d’éducation nouvelle et de recherche pédagogique


© Site officiel des Ceméa (Centres d’entraînement aux méthodes d’éducation active)