09/09/2010
Nos enfants ne sont ni des parts de marché, ni des cœurs de cible !

Bertrand Chavaroche, Christian Gautellier


Le 18 mai 2010, le CSA rendait sa décision concernant les communications commerciales en faveur d’un opérateur de jeux d’argent et de hasard, légalement autorisé.
Avec le CIEME qui rassemble les acteurs de la communauté éducative, les Cemea tiennent à manifester leur désaccord profond avec la position prise par le CSA.

Voir le sommaire du N° VEN 539, commander en ligne

Il s’agit des conséquences d’une loi, votée par le parlement dans la précipitation pour déréglementer le marché des jeux d’argent et de hasard en ligne, en l’ouvrant à la concurrence, sous la pression des différents opérateurs du marché avec des enjeux financiers énormes. Il y avait urgence en effet à ouvrir les paris avant la coupe du monde de football. Cette loi pose de multiples problèmes liés à la santé publique, à la dépendance aux jeux, à la vulnérabilité des personnes les plus fragiles, dont les adolescents et les jeunes, au lien déontologique entre contenu rédactionnel des journaux sportifs notamment, et retombées financières des paris en ligne pour les sociétés partenaires des médias ou créées par ces derniers de toutes pièces. Le CSA est intervenu pour réglementer « les communications commerciales des jeux de hasard et d’argent en ligne », car le législateur s’inquiète maintenant du risque de pression publicitaire que l’apparition de nouveaux opérateurs privés de jeux en ligne va entraîner sur les écrans de télévision, notamment. Cette situation, différente de celle connue précédemment avec un seul opérateur public en situation de monopole, nécessite donc un encadrement nouveau. C’est d’ailleurs ce que le CSA avait perçu dans un premier temps en proposant une régulation publique comme nécessaire, avant de décider, dans un retournement complet de s’appuyer sur la seule autorégulation des opérateurs économiques concernés, après interventions fortes de ceux-ci et des entreprises médiatiques directement liées. L’équilibre entre intérêts économiques, et protection des mineurs, contrairement à ce qu’affirme le CSA, se trouve totalement rompu. C’est le triomphe du « tout argent », de « l’arnaque mensongère » permanente, « pour un gagnant, des dizaines de milliers de perdants »… Il y va de la responsabilité des élus, des décideurs politiques, du CSA. On ne peut pas en permanence réclamer, le renforcement des valeurs collectives de justice, d’autonomie et de solidarité, socle de notre vivre ensemble… et faire la promotion permanente du monde de l’argent facile, qui serait la mesure de tout… On ne voit que trop les dégâts causés par la toute puissance de l’argent sur nos sociétés démocratiques, dans un monde complètement dérégulé ou « soi disant autorégulé » par les acteurs du marché… Le CIEME tient à souligner l’enjeu essentiel d’une régulation publique inscrite dans une Co régulation société civile, pouvoirs publics, entreprises médiatiques. Nos enfants ne sont ni des parts de marché, ni des cœurs de cible !




La présentation des Ceméa et de leur projet
Qui sommes-nous ?
Historique des Ceméa
Le manifeste (Version 2016) - 12 thématiques
Contactez-nous
Les Ceméa en action
Rapports d’activité annuels
Agenda et évènements
Collectifs - Agir - Soutenir
Congrés 2015 - Grenoble
Prises de position des Ceméa
Textes et actualités militants
Groupes d’activités
Fiches d’activités
Répertoire de ressources (Archives)
Textes de références
Les grands pédagogues
Sélection de sites partenaires
Textes du journal officiel
Liens
Vers l’Education Nouvelle
Cahiers de l’Animation
Vie Sociale et Traitements
Les Nouveautés
Télécharger
le catalogue
Nos archives en téléchargement
gratuit
Commander en ligne
[()] [()] [()] [()] [()]
BAFA - BAFD - ANIMATION VOLONTAIRE
FORMATION ANIMATION Professionnelle
Desjeps
Dejeps
Bpjeps
Bapaat
Formation courte
FORMATION PROFESSIONNELLE DU CHAMPS SOCIAL
Éducation spécialisée
Moniteur éducateur
Caferius
Formateur Professionnel d'Adulte - Conseiller en insertion
Préparation au DEAVS, au CAFERUIS, au CAFDES
CURSUS UNIVERSITAIRE
SANTE MENTALE 2017
Dans et autour de l’école
Europe et International
Les vacances et les loisirs
Médias, éducation critique et engagement citoyen
Politiques sociales
Pratiques culturelles