Partenariat avec la Palestine

 Présentation

L’action des Ceméa, en Palestine, et plus particulièrement dans la bande de Gaza, dans le cadre du développement des formations longues diplômantes, remonte à la première Intifada (1993).

Notre implication en partenariat avec des structures locales et aux côtés des associations françaises de développement et d’éducation populaire, se traduit par la mise en synergie et complémentarité des savoirs, et savoir- faire dans le domaine de l’éducation et de la formation auprès des professionnels de l’enfance et de la jeunesse.

En janvier 2001, les Ceméa, confirment leur volonté de poursuivre leurs efforts de solidarité dans l’accompagnement de la société civile palestinienne, en devenant les chefs de file du Consortium des ONGs françaises du secteur éducation.

Le partenariat entre le Forum palestinien et le Consortium des ONGs françaises est reconduit pour une nouvelle période de 2001 à 2003. Chacun des partenaires réaffirmant avec force l’intérêt et l’utilité de celui-ci.

Une période essentielle, dont l’objectif général est d’ancrer davantage l’Institut dans la société palestinienne et de renforcer ses structures et ses moyens d’action. L’objectif ultime, au terme de cet accompagnement est l’autonomisation totale de l’Institut et la pérennisation des missions de celui-ci dans le contexte du conflit israélo-palestinien, missions qui demeurent plus importantes que jamais pour l’éducation non formelle de jeunes palestiniens.

Le choix des Ceméa et des membres partenaires du Consortium des ONGs françaises, d’unir leurs efforts dans l’accompagnement des politiques d’éducation et de la jeunesse palestinienne, est une réponse plus que jamais appropriée et justifiée, en direction des populations en difficultés.

Le partenariat : la base d’un projet en tout point concerté

 Le partenariat en France

Le Consortium des ONGs françaises

En 1994, se créée sous l’impulsion d’ONGs françaises impliquées dans la question de la Palestine, une Plate-forme en vue de favoriser et développer une synergie entre les associations françaises de solidarité internationales. Après le succès du colloque d’octobre 1995 à Paris « Palestine : Solidarité et développement », la Plate-forme renforce son action et met en place des secteurs de travail. Le secteur « éducation/formation » comprend : les Ceméa, la Fédération Léo Lagrange, les Francas, Enfants réfugiés du monde et le GREF.

En 1996, le projet de la mise en place d’un centre de formation pour les professionnels de l’éducation, animateurs éducatifs et socioculturels, est à l’initiative des organisations non gouvernementales palestiniennes et du Ministère de la jeunesse et des sports palestinien, et de 5 associations françaises de développement et du mouvement d’éducation populaire : le Consortium des ONGs françaises.

Le consortium des ONGs françaises implique cinq associations françaises dans ce programme. Elles se réunissent régulièrement pour évaluer l’évolution du programme et mènent dans le cadre du partenariat avec le Forum palestinien de l’éducation pour le développement des missions d’évaluations formatives (missions d’accompagnement, et de consolidation des actions de l’Institut Canaan).

Il s’agit de :
- Les Ceméa - (chefs de file du Consortium),
- Enfants réfugiés du monde,
- Fédération nationale Léo Lagrange,
- Les Francas,
- Le GREF (Groupement des retraités éducateurs sans frontière).

 Le partenariat en Palestine

Le Forum palestinien pour l’éducation au développement
Le Forum palestinien pour l’éducation au développement est constitué de :
- Culture and Free Thought Association (Khan-Yunis),
- Palestinian Human Right Center de Gaza,
- Le YMCA,
- Women Affair Center (Gaza),
- Ministère palestinien de la jeunesse et des sports.

Les membres observateurs et conseillers Deux organisations internationales ont un statut de membres observateurs.
Il s’agit de :
- UNICEF
- Save the Children Fund

En août 1997 ; le Forum palestinien de l’éducation au développement dans le cadre de sa structuration a déposé ses statuts au Ministère de la Justice palestinien : il a obtenu officiellement sa reconnaissance auprès des autorités palestiniennes compétentes et il est régi par la loi des associations à but non lucratif.

  Recommandations de France diplomatie suite aux évènements du début juillet 2014

http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs/conseils-par-pays/israel-territoires-palestiniens-12265/


28/08/2013
La présentation des Ceméa et de leur projet
Qui sommes-nous ?
Historique des Ceméa
Le manifeste (Version 2016) - 12 thématiques
Contactez-nous
Les Ceméa en action
Rapports d’activité annuels
Agenda et évènements
Collectifs - Agir - Soutenir
Congrés 2015 - Grenoble
REN 2018 Valras
Prises de position des Ceméa
Textes et actualités militants
Groupes d’activités
Fiches d’activités
Répertoire de ressources (Archives)
Textes de références
Les grands pédagogues
Sélection de sites partenaires
Textes du journal officiel
Liens
Vers l’Education Nouvelle
Cahiers de l’Animation
Vie Sociale et Traitements
Les Nouveautés
Télécharger
le catalogue
Nos archives en téléchargement
gratuit
Commander en ligne
BAFA - BAFD - ANIMATION VOLONTAIRE
FORMATION ANIMATION Professionnelle
Desjeps
Dejeps
Bpjeps
Bapaat
Formation courte
FORMATION PROFESSIONNELLE DU CHAMPS SOCIAL
Éducation spécialisée
Moniteur éducateur
Caferius
Formateur Professionnel d'Adulte - Conseiller en insertion
Préparation au DEAVS, au CAFERUIS, au CAFDES
CURSUS UNIVERSITAIRE
SANTE MENTALE 2018
Dans et autour de l’école
Europe et International
Les vacances et les loisirs
Politiques sociales
Pratiques culturelles
MÉDIAS, ÉDUCATION CRITIQUE et ENGAGEMENT CITOYEN