L’engagement citoyen chez les jeunes

L’engagement des jeunes est aujourd’hui très présent dans les syndicats, les partis politiques et les associations. Ce dossier, rédigé par le réseau Canopé, dresse un état des lieux des observations de ces mouvements de jeunes, qui restent cependant peu quantifiables et structurés, malgré l’initiative de l’état et des collectivités pour soutenir et appuyer ces engagements. Comment s’approprier cet engagement quand on appartient à des mouvements d’éducation populaire. Canopé a sollicité 3 associations reconnues dans leurs engagement face à la citoyenneté et au bénévolat, notamment Jean Luc Cazaillon,directeur général des Ceméa, lesquels ont toujours promu les valeurs de l’engagement au sein du mouvement. Nous vous proposons d’écouter également les interviews de Sophie Dargelos, déléguée nationale éducation des Francas. Et Flavie Boukhenoufa, déléguée générale de la Ligue de l’enseignement d’Ille-et-Vilaine.


Notre congrès 2015 à Grenoble à rassemblé un bon nombre de jeunes qui s’engagent aux Ceméa

Cet article est accessible avec toutes les vidéos sur le site du Réseau Canopé

- Favoriser l’engagement des jeunes », Patricia Loncle, enseignant-chercheur à l’École des hautes études en santé publique (EHESP).

L’engagement des jeunes se retrouve moins dans ses formes traditionnelles, que constituent notamment les syndicats et les partis politiques, que dans les associations. Il est également intéressant d’observer que cet engagement est extrêmement protéiforme, s’incarnant dans des mouvements provisoires et pour des causes diverses. Ces formes, beaucoup plus difficiles à repérer et à mesurer, sont pourtant celles qui témoignent le mieux de la vitalité de l’engagement des jeunes.

Partant de ce constat, les pouvoirs publics ont mis en place des dispositifs de soutien de cet engagement, tels que le service public, crée en 2010, ou « La France s’engage », initié en 2014, qui permet, par exemple, le financement de projets innovants au service de la société.

Si ces dispositifs fournissent une aide financière aux initiatives, ils ne concernent cependant qu’une certaine partie des jeunes, la plus diplômée et informée. Il faudrait que les professionnels soient davantage disponibles pour assurer l’accompagnement nécessaire aux publics plus défavorisés.

- « Promouvoir les valeurs de l’engagement », Jean-Luc Cazaillon, directeur général des Ceméa

L’engagement ne concerne pas uniquement les jeunes, mais l’ensemble de la société. Tout engagement est nécessairement lié à son objet.

LesCeméa sont une association composée de bénévoles – forme la plus courante de l’engagement –, de volontaires – dont le statut est défini par la loi– et de salariés, tous engagés dans la promotion des valeurs de l’éducation nouvelle. L’association assure également la formation des animateurs (engagés) des accueils collectifs de mineurs.

Chaque année, 300 000 jeunes participent, en effet, à l’accueil des mineurs et contribuent à l’éducation des plus jeunes sans que ce statut de volontariat ne soit pour autant reconnu.

Lire le dossier présent sur le site www.reseau-canope.fr

jeunes militants des Ceméa Rhones Alpes en préparation du congrés de Grenoble

- « Acquérir des compétences transversales », Sophie Dargelos, déléguée nationale éducation, Les Francas.

Depuis une trentaine d’années, l’engagement a évolué : s’il est toujours d’actualité chez les jeunes, il se vit désormais ponctuellement et se focalise sur une cause et un temps précis.

Créés en 1944, les Francas proposent deux principaux dispositifs pour soutenir l’engagement des jeunes :

les Atec (association temporaire d’enfants citoyens). Elles encouragent les collégiens et lycéens dans leur projet dans ou hors la classe, afin qu’ils puissent devenir responsables d’une association, par exemple ;
l’action éducative locale. Les Francas permettent aux jeunes qui le souhaitent de s’investir durant les vacances scolaires, par exemple, en intervenant dans des centres de loisirs.

- « Former des électeurs », Flavie Boukhenoufa, déléguée générale de la Ligue de l’enseignement d’Ille-et-Vilaine.

Fondée en 1866,la Ligue de l’enseignement encourage la pratique de l’engagement des plus jeunes en proposant des dispositifs dans l’école ou en dehors. Elle leur donne l’opportunité de s’investir, par exemple, dans une mission de service civique jusqu’à 25 ans, ou encore dans les « juniors associations », à partir de 13 ans, pour monter son association.

Les jeunes, engagés bénévolement, ont des profils diversifiés et peuvent avoir aussi bien une « appétence de départ », favorisée par une culture familiale notamment, qu’être étrangers à toute forme d’engagement. Il appartient dès lors à la Ligue de sensibiliser le plus grand nombre de jeunes à l’intérêt public.

L’objectif de la Ligue n’est pas la professionnalisation. Elle vise à accompagner les initiatives, encourager l’émancipation et, avant tout, à former les électeurs.

Conseil de jeunes
Éducation et citoyenneté

Le Conseil national d’évaluation du système scolaire (cnesco) a publié en avril 2016 un dossier de ressources sur l’éducation à la citoyenneté à l’école intitulé Apprentissage de la citoyenneté à l’école. Ce dossier vient enrichirla note d’actualité publiée en janvier 2015 suite aux attentes de Charlie Hebdo.

Lire le dossier complet présent sur le site www.reseau-canope.fr


28/04/2016




La présentation des Ceméa et de leur projet
Qui sommes-nous ?
Historique des Ceméa
Le manifeste (Version 2016) - 12 thématiques
Contactez-nous
Les Ceméa en action
Rapports d’activité annuels
Agenda et évènements
Collectifs - Agir - Soutenir
Congrés 2015 - Grenoble
Prises de position des Ceméa
Textes et actualités militants
Groupes d’activités
Fiches d’activités
Répertoire de ressources (Archives)
Textes de références
Les grands pédagogues
Sélection de sites partenaires
Textes du journal officiel
Liens
Vers l’Education Nouvelle
Cahiers de l’Animation
Vie Sociale et Traitements
Les Nouveautés
Télécharger
le catalogue
Nos archives en téléchargement
gratuit
Commander en ligne
BAFA - BAFD - ANIMATION VOLONTAIRE
FORMATION ANIMATION Professionnelle
Desjeps
Dejeps
Bpjeps
Bapaat
Formation courte
FORMATION PROFESSIONNELLE DU CHAMPS SOCIAL
Éducation spécialisée
Moniteur éducateur
Caferius
Formateur Professionnel d'Adulte - Conseiller en insertion
Préparation au DEAVS, au CAFERUIS, au CAFDES
CURSUS UNIVERSITAIRE
SANTE MENTALE 2017
Dans et autour de l’école
Europe et International
Les vacances et les loisirs
Médias, éducation critique et engagement citoyen
Politiques sociales
Pratiques culturelles