Tous les articles de :
  • Christian Gautellier

  • 19/05/2016
    Les Ceméa et la Grande école du numérique


    La formation Médiateur des usages du numérique, labellisée Grande école du numérique est proposée par les Ceméa dans cinq régions (Amiens, Poitiers, Clermont Ferrand, Paris et Fort de France). C’est une formation inscrite dans l’éducation numérique du champ de l’animation et de la médiation auprès des publics. Les participants seront préparés à une professionnalisation vers les métiers de l’animation professionnelle avec une spécialisation numérique.

    JPG - 8.5 ko
    grande_ecole_numerique_2

    Cette formation vise une insertion directe dans l’emploi pour l’encadrement, l’animation, l’accompagnement et la médiation des activités liées aux usages multimédias et aux environnements numériques dans des structures accueillant tout public (Associations d’animation de proximité type MJC, centres sociaux, équipements de quartier, Fédérations d’Éducation populaire, Collectivités locales, Espaces publics numériques, CRIJ…). C’est une pré-qualification qui vise à l’entrée dans une formation diplômante de niveau 4 (ex : BPJEPS TIC, actuellement en voie de ré architecture par le Ministère de la Jeunesse et des Sports, dans la filière de formation professionnelle à l’animation, agréée par l’Etat).

    - Les publics concernés
    Le recrutement (jeunes de moins de 26 ans sans qualification, en recherche d’emploi) se fera notamment à travers les missions locales, les services enfance jeunesse des villes, les PLIE (pôles locaux d’insertion par l’emploi), Pôle Emploi. Et la sélection se fera sur dossier et entretien.

    - Durée de la formation et alternance
    Basée sur le principe de l’alternance, cette formation comprend 700 heures réparties entre le centre de formation (385h) et le terrain professionnel (315h), sur une durée de 6 mois.
    Les stagiaires ont tous un tuteur sur leur terrain d’alternance. Le rôle du tuteur s’articule autour des trois fonctions suivantes : accueil, formation et gestion de l’alternance.

    - Nombre de participants accueillis Des groupes de 12 à 18 personnes par stages.

    - Le déroulement de la formation
    La formation est organisée en trois phases : une phase d’immersion et d’analyse professionnelle, une phase d’outillage et de mise en œuvre et une phase d’approfondissement et de professionnalisation.

    Phase 1 : « phase de sensibilisation et d’analyse professionnelle » Il s’agit d’une phase d’immersion qui se déroule de janvier à mars. Cette première phase est composée de 3 stages.

    • Lors du stage « L’animateur /médiateur des usages numériques », les stagiaires sont amenés à préciser les fonctions d’animateur médiateur, il permet de découvrir différentes structures et de rencontrer des professionnels, et de réfléchir à l’éthique des usages numériques.
    • Le stage « Les publics de l’animation numérique » a pour objectifs d’acquérir des éléments de connaissance des publics et de se construire un répertoire d’activités adapté à ces différents publics.
    • Le stage « Les activités et usages numériques » permet aux stagiaires par la mise en pratique de découvrir les différents aspects de cette famille d’activité.

    Phase 2 : « outillage et de mise en œuvre »
    Il s’agit d’une phase d’« action » composée de 4 stages :

    • Le stage «  Animation et médiation numériques » est consacré à la réflexion sur les valeurs éducatives, aux pratiques numériques citoyennes (évaluation critique de sites, règles de confidentialité, notion d’open data, approche succincte de l’économie du net (exemple des moteurs de recherche...) et à la découverte de quelques pédagogues et pédagogies notamment liés aux numérique.
    • Le stage «  L’organisation des activités » fait l’objet d’un travail sur l’aménagement, l’organisation des activités, et invite à approfondir sa réflexion sur la notion d’activité notamment liée au numérique (travail individuel et collectif, outils envisageables, travailler à plusieurs en utilisant la messagerie etc.), réflexion sur l’activité de publication et de diffusion numérique.
    • Le stage « Le projet d’activité » permet de repérer les différents niveaux de projets et d’élaborer un projet d’activité lié au numérique (créer, collaborer/coopérer, publier, diffuser et sous quelles conditions de partage)
    • Le stage « L’animation des groupes » permet aux stagiaires d’acquérir des éléments de connaissance du fonctionnement des groupes.

    Phase 3 : « approfondissement et professionnalisation »

    • Le stage « Animation et culture numérique » est l’occasion d’interroger son propre rapport à la culture et de vivre une démarche d’accompagnement culturel.
    • Le stage «  Vers le projet professionnel » est axé principalement sur la finalisation de l’écriture du projet professionnel et sur la préparation de l’insertion professionnelle
    • Le stage « Éducation permanente » clôt la formation ; il est centré sur l’évaluation individuelle et collective de la personne en formation. Ce stage invite à entrer dans une démarche d’éducation permanente et insertion professionnelle.

    La formation à la Réunion est sur une thématique spécifique : Technicien Tic associatif et intégrateur, « Les médiateurs du libre : vers une démocratisation du numérique associatif". C’est une pré-qualification aux métiers du numérique tels que « Techniciens de production, d’exploitation en informatique », « Techniciens d’installation, de maintenance, support et services aux utilisateurs en informatique », « Techniciens des télécommunications et de l’informatique des réseau », mais aussi, au regard de la compréhension du monde associatif, de son fonctionnement, une pré-qualification aux métiers de l’animation pour l’encadrement, l’animation et l’accompagnement et la médiation des activités liées aux usages multimédia dans des structures accueillant tout public.

    Ces formations sont totalement gratuites (prises en charge dans le cadre des politiques publiques nationales et territoriales de l’emploi des jeunes). Des démarches sont en cours pour qu’elles ouvrent aux droits d’indemnités des jeunes en recherche d’emploi.

    Les inscriptions sont ouvertes dès maintenant dans les sites des Associations territoriales des Ceméa de Poitou Charente, de Picardie, d’Ile de France, d’Auvergne de la Réunion et de Martinique.

    Se reporter au site GEN qui géolocalise les lieux. https://www.grandeecolenumerique.fr/

    Les formations sont prévues démarrer au dernier trimestre 2016.

    Contact national : Christian Gautellier (christian.gautellier cemea.asso.fr)




    La présentation des Ceméa et de leur projet
    Qui sommes-nous ?
    Historique des Ceméa
    Le manifeste (Version 2016) - 12 thématiques
    Contactez-nous
    Les Ceméa en action
    Rapports d’activité annuels
    Agenda et évènements
    Collectifs - Agir - Soutenir
    Congrés 2015 - Grenoble
    Prises de position des Ceméa
    Textes et actualités militants
    Groupes d’activités
    Fiches d’activités
    Répertoire de ressources (Archives)
    Textes de références
    Les grands pédagogues
    Sélection de sites partenaires
    Textes du journal officiel
    Liens
    Vers l’Education Nouvelle
    Cahiers de l’Animation
    Vie Sociale et Traitements
    Les Nouveautés
    Télécharger
    le catalogue
    Nos archives en téléchargement
    gratuit
    Commander en ligne
    [()] [()] [()] [()] [()]
    BAFA - BAFD - ANIMATION VOLONTAIRE
    FORMATION ANIMATION Professionnelle
    Desjeps
    Dejeps
    Bpjeps
    Bapaat
    Formation courte
    FORMATION PROFESSIONNELLE DU CHAMPS SOCIAL
    Éducation spécialisée
    Moniteur éducateur
    Caferius
    Formateur Professionnel d'Adulte - Conseiller en insertion
    Préparation au DEAVS, au CAFERUIS, au CAFDES
    CURSUS UNIVERSITAIRE
    SANTE MENTALE 2017
    Dans et autour de l’école
    Europe et International
    Les vacances et les loisirs
    Médias, éducation critique et engagement citoyen
    Politiques sociales
    Pratiques culturelles