Roms d’Europe et de Planoise, à Besançon - Etude participative

Ce projet conduit dans une démarche participative au sein du quartier de Planoise à Besançon, a été réalisé par les Ceméa de Franche Comté sur une durée de deux années (2007-2009).

La phase exploratoire de cette étude et les différentes activités des CEMEA (formations de délégués, ateliers durant la semaine d’éducation contre le racisme…) dans le quartier ont permis de constater un certain rejet des habitants à l’égard des personnes venues d’Europe centrale.

En effet, la ville de Besançon accueille depuis les années 90 des personnes d’ex Yougoslavie. Depuis la guerre du Kosovo la venue et l’installation des personnes se sont intensifiées. La rencontre avec certaines d’entre elles, avec l’association Romano Phralipe, avec des enseignants et des travailleurs sociaux du quartier confirme que la plupart de ces nouveaux arrivant sont roms. De plus, lors d’un Café Info organisé en Janvier 2007, la question de la place des nouveaux arrivants d’Europe Centrale et leurs conditions de vie dans le quartier avaient déjà été abordées.

Ces différentes données ont amené les Ceméa, à formuler l’hypothèse suivante : les familles sont isolées et des mauvaises conditions de vie ne leur permettent pas de s’impliquer dans la vie locale.

Questions de départ

Conditions d’implication des personnes dans la vie locale :
- Qu’est ce qu’une démarche participative ? Donner une définition, les conditions, les freins et les bénéfices (s’il y en a) pour chaque acteur.
- Quels besoins ont les personnes roms ? (sur quelles problématiques souhaitent-ils travailler ?)
- Que veulent les roms pour leur groupe pour l’avenir ?

Description du projet

Pour vérifier cette hypothèse et répondre à notre question, nous avons développé un diagnostic sur les conditions de vie de la population rom à Planoise et rencontré différents acteurs sociaux du quartier à travers un questionnement sur leurs relations avec les personnes roms et la nature de leur intervention auprès de cette population.
Ce projet s’est déroulé sous la forme d’un diagnostic participatif dans le quartier de Planoise concernant les conditions de vie des roms et leur place dans le quartier. Nous avons fait une étude sur leurs conditions de vie et leur position dans les dispositifs sociaux mais aussi sur les conséquences de cette démarche participative sur les personnes.

Contact : Isabelle Palanchon – Ceméa de Franche Comté
cemeafc wanadoo.fr

Lire l’étude en la téléchargeant.

Roms d’Europe et de Planoise, à Besançon - Etude participative

© Site officiel des Ceméa (Centres d’entraînement aux méthodes d’éducation active)