Ceméa Basse-Normandie : L’atelier, être spectateur

Ce texte est issu du Rapport d’activité 2015 adopté à l’AG 2016 : Les politiques et pratiques
culturelles, un enjeu d’éducation

L’atelier Être spectateur créé par les Ceméa Basse-
Normandie, dans le cadre du projet Cart@too répond
à du « faire ensemble ».

Dans le cadre d’une saison
de spectacles, est posée d’emblée le fait de donner du
temps au spectateur pour qu’il se sente prêt à recevoir.

La trame de l’atelier évolue avec le temps, avec les
groupes. Il est à la fois un lieu d’échanges, de pratique
et d’observation. Il est aussi un lieu de ressourcement et d’interrogation.

C’est un atelier préalable aux parcours. Il pose donc les bases de
l’approche de ce parcours, non comme une énième rencontre entre
des équipes artistiques et des spectateurs mais comme une multitude
de parcours individualisés au sein de l’univers artistique d’un
créateur, vécu par des personnes formant une collectivité.
« Nous partons des personnes, de leurs souvenirs, de leurs images,
de leurs a priori » précise le responsable du projet. « Par le biais
de l’échange de la discussion, nous mettons à plat, là où nous en
sommes de nos pratiques de spectateur ou du moins, de l’idée que
l’on s’en fait. Dans ce cadre, la parole des jeunes et celle des enseignants
a même valeur. Nous nous plaçons en tant qu’individu, fort
de son expérience, soit, mais surtout riche de son vécu ».

«  Puis, grâce à la présence d’un danseur, d’une danseuse, nous
vivons un court instant de spectateur, là, dans la classe. La forme
chorégraphique n’est pas choisie au hasard. Elle offre une source
d’abstraction et une capacité d’appropriation qui nous intéressent.
Enfin, nous nous retrouvons tous ensemble pour que chacun puisse
dire ce qu’il a écrit ou pensé pour qu’enfin chacun puisse parler en
son nom, décrire des images fugaces, exprimer son incompréhension
sans qu’elle soit jugée
 ».

Hervé Roué

Vers l’éducation Nouvelle n°557 – janvier 2015

Ce texte est issu du Rapport d’activité 2015 adopté à l’AG 2016 : Les politiques et pratiques
culturelles, un enjeu d’éducation


© Site officiel des Ceméa (Centres d’entraînement aux méthodes d’éducation active)