70 ans de VST : la revue du travail social et de la santé mentale

Publié le , mis à jour le
Lecture ~3 minutes

En 2024, fétons les 70 ans de la revue Vie Sociale et Traitements !
Créée en 1954, par Germaine Le Guillant-Le Hénaff et le Dr Georges Daumézon, VST a permis de tisser des liens entre les Ceméa et les courants désaliénistes d’après-guerre en donnant la parole à ses acteur⋅rices. La revue porte aujourd’hui la même ligne éditoriale, incluant les acteur⋅rices du travail social et de la santé mentale.

VST ? Vous avez dit VST ?

Pour beaucoup les Ceméa, c’est les colos, les stages BAFA et leur première situation de responsabilité sociale. De belles aventures que vivent encore aujourd’hui chaque année des milliers de jeunes. Pour d’autres ce sont les formations de travailleur⋅ses sociaux, avec des contenus mobilisants, militants, portés par l’idée d’une action éducative et sociale engagée et collective. D’autres encore, nous y voici, ont rencontré les Ceméa par la psychiatrie. En effet, les jeunes psychiatres de la « rénovation psychiatrique des années 1950 ont appelé les Ceméa pour les aider à changer la vie dans les hôpitaux. C’est l’histoire des « stages infirmiers », des « stages santé mentale », espaces de formation professionnelle et militante au service d’un bouleversement positif des pratiques asilaires. V.S.T. (Vie Sociale et Traitements) est née de là, il y a 70 ans, avec le besoin de faire circuler les informations, de compléter les apports des stages. Relier. Soutenir. Promouvoir. Défendre.

Une expo itinérante

Pour fêter les 70 ans de VST, la direction de la politique éditoriale et de la diffusion des Ceméa propose une exposition de 26 couvertures de VST, retraçant l’histoire de la revue au regard de l’actualité. Illustrées par des artistes, ces couvertures de VST seront exposées durant l'année 2024 et 2025 dans différents lieux du réseau des Ceméa et de leurs partenaires. Cette exposition retracera l’histoire et l'évolution de cet espace de pensée qu'est la revue, ainsi que les liens des Ceméa avec la santé mentale et avec le monde artistique.

L'inauguration de l'exposition a eu lieu mardi 23 janvier 2024 dans les locaux de l'association territoriale des Ceméa Ile de France, à Aubervilliers. L'occasion pour l'ensemble des militants et militantes présent⋅es de découvrir l'exposition et d'envisager sa venue dans leur territoire.

Composée de 26 panneaux présentant les couvertures de la revue VST de 1954 à nos jours, cette exposition met en avant des enjeux de l’époque de publication.

Dates et lieux des événements et expositions

Retrouvez cette exposition dans les différents événements organisés pour fêter les 70 ans de VST.

  • Du 23 jan. au 6 février 2024 - à Aubervilliers - 1ère exposition aux Ceméa Ile de France
  • Du 27 au 31 mai - à Nantes - exposition aux Ceméa Pays de la Loire

Tous les ans, l'association territoriale des pays de la Loire organisent "le printemps des Ceméa"  : de mars à juin ont lieu des rencontres, des tables rondes, des cinés-débats rassemblant militants, permanents et invités des différents secteurs avec des manifestations à Nantes, Angers, Saint-Nazaire et Le Mans.
L'exposition "70 ans de VST" se situera dans ce cadre du 27 au 31 mai, dans les locaux de l'association à Nantes (102) . Le 30 mai en soirée est prévue une lecture de textes VST significatifs de l'Histoire de la psychiatrie et du travail social.

  • Du 21 au 25 août - à Ancelle (05) - exposition lors des Rencontres de l'Education nouvelle

et bien d'autres événements à venir en 2024 et 2025 à Aix en Provence, Lille, Saint Alban etc.. Ils seront communiqués au fur et à mesure dans cet article.

70 ans après : VST, toujours. Relier, en faisant circuler les pratiques intelligentes et les réflexions. Soutenir les équipes qui innovent, qui avancent, qui résistent, en leur ouvrant les pages de la revue et en les aidant à y écrire. Promouvoir, en étant attentifs à ce qui bouge plutôt qu’à ce qui est à la mode. Défendre une certaine idée du service public, de l’attention aux exclus, de ce que doit être le métier d’accompagnant social ou médical.

Et VST en 2024, dans la lignée de son premier numéro, est une revue ouverte. Chacun peut y publier, médecin, chef⋅fe, penseur⋅se, infirmier⋅e, éducateur⋅rice, bénévole, usager⋅ère… Ses lecteurs et ses lectrices peuvent en être ses auteur⋅es, parce que cette revue professionnelle et militante est une revue inscrite dans l’éducation populaire. Et parce que la lutte continue, même et parce que rien n’est définitivement gagné.

Ouverte depuis ses débuts sur la culture et son apport aux pratiques de soin et d’accompagnement social, VST fait appel à des illustrateurs depuis 1978 pour interpréter les enjeux de la psychiatrie ou du travail social en image. Certains, comme André François, Jean-Michel Folon ou Roland Topor ont acquis une notoriété et font partie des grands illustrateurs français.

Cette exposition veut aussi mettre en valeur leur contribution à la réflexion des acteur⋅rices de la santé mentale et du travail social.