L'école

Les Ceméa défendent la place de l’école comme irremplaçable lieu de vie au coeur des territoires. L'école doit être ouverte: aux parents, à l'environnement proche dans laquelle elle se trouve, au monde...

Le système éducatif ne peut être qu'un système pluriel et partenarial où la pédagogie est centrale.

Pour les Ceméa, il n’y a qu’UNE éducation, elle est globale.

Ils affirment le rôle central de l'école publique et laïque. L'école est une aventure collective. À l’école, il s’agit d’éduquer et d’enseigner. L’école est un lieu de réussite et doit offrir des espaces d’apprentissage des valeurs d’égalité et de coopération.

Il est essentiel de mettre en place des pédagogies qui soient en cohérence entre le discours et l'agir. C'est à dire entre ce qu'un·e enseignant·e raconte à ses elèves et ce que ces derniers et dernières vivent réellement

Éduquer, c’est préparer à entrer dans un monde commun.

Hannah Arendt

Laurent Gautier, chargé de mission national "Dans et avec l'école" explique en quoi les Ceméa sont une associaition complémentaire de l'école.

"Dans et avec l'école"

Pour le réussite éducative de tous et toutes

La réussite éducative des enfants et des jeunes est primordiale, elle est consubstantielle au plaisir et à l’envie d’apprendre. La place de l’école est centrale dans une coéducation au sein de laquelle parents et structures périscolaires complètent le trio. L’école est un vecteur essentiel d’accès aux compétences, aux savoirs, à la compréhension de la société et à l’émancipation de chacun·e. Les pratiques pédagogiques doivent être  centrées sur l’élève, favorisant des parcours différenciés, dans le cadre de la scolarité obligatoire, et en référence aux principes de l’Éducation Nouvelle.

« Il est impensable de transiger avec le postulat d’éducabilité. Les Ceméa ont une vision optimiste, ambitieuse et exigeante de l'éducation qui doit être fondamentalement émancipatrice ».