Guide pratique du professeur en collège et en lycées
Béatrice Jouin, Reine Lepineux, Serge Montagnat, Hachette Education, 2005

Il faut saluer la parution de cet ouvrage, un outil remarquable aux services des enseignants de collège et de lycées. Les auteurs, eux-mêmes enseignants et formateurs, ont réalisé un « guide du professeur », pour aider celles et ceux qui commencent leur carrière et... tous les autres. Avec le parti-pris affirmé d’être utile dans la réflexion, les ressources, l’illustration, l’analyse. On trouve en effet dans chaque chapitre, les situations rencontrées le plus souvent, des éléments d’analyse, des exemples développés, des solutions possibles à partir d’attitudes, de postures possibles et les conditions de réussite. Les auteurs font largement appel aux sciences de l’éducation, indiquent toujours explicitement leurs sources, développent une relation éducative empreinte de respect et d’écoute.
Bien entendu, cet ouvrage se déguste plus qu’il ne se lit, en fonction de ses centres d’intérêt ou de préoccupation. Dans un premier chapitre, il donne des informations sur les différentes personnes et les fonctions de l’établissement scolaire, son fonctionnement, les équipes pédagogiques (lorsqu’elles existent) et le professeur principal dont le rôle essentiel est affirmé. Un tableau indique le rythme de l’année scolaire, aide mémoire indispensable, pour rendre service en synthétisant des informations variées - procédé largement utilisé dans l’ouvrage. Nous entrons dans le vif du sujet avec « la prise en main de la classe ». Les auteurs insistent sur « une nécessité reconnue et pourtant inacceptable : se plier à la règle commune », ce positionnement ambivalent dans l’acte d’apprentissage. Dans un exercice d’équilibre délicat, Ils développent la notion de « coopétition », lieu de convergence entre des logiques qui privilégient soit l’individu, soit le groupe.
La structuration et l’animation du cours sont longuement développées, avec une mention particulière, pour tenir compte de l’hétérogénéité des élèves, aider les élèves rencontrant des difficultés scolaires. Chaque problématique est analysée, des exemples donnés, des solutions proposées, des conditions énoncées.
Les relations avec les parents sont examinées dans un esprit d’ouverture et de participation active alors que leur place est souvent contestée par des équipes frileuses ou critiquée lorsque les parents sont absents. Souhaitant être utile dans tous les domaines, sachant que de nombreux enseignants n’ont eu aucune formation sérieuse pour les aider à affronter des situations difficiles dans leur classe, l’ouvrage aborde avec beaucoup de courage « réagir face à des transgressions d’élèves » et « réagir face à des conflits ». L’enseignant est aidé dans sa démarche, incité à réfléchir sur la signification d’une transgression, à développer des processus d’anticipation, d’intervention, et de résolution. Enfin, un dernier chapitre, également très utile, aborde les « confidences d’un élève », comment développer une écoute à laquelle on est peu préparé, comment y répondre. Ce guide représente un travail considérable et de grandes qualités mêmes si certains aspects auraient pu être approfondis davantage. comme l’orientation. Il développe une approche qui montre bien que l’élève est au centre des apprentissages, qui n’ignore pas les interactions sociales dans le groupe classe, tout en prenant en considération l’enseignant auquel on tient un langage réaliste, sans démagogie. En définitive, nous sommes bien dans une filiation directe avec l’éducation nouvelle ; voici donc un outil à conseiller, sans réserve, à tous les acteurs de l’école.

Maurice Mazalto

Pour en savoir plus et commander


© Site officiel des Ceméa (Centres d’entraînement aux méthodes d’éducation active)