PROJET FRANCO-RUSSE
Ceméa de Picardie : Se construire une identité professionnelle au contact d’autres professionnels

Ce texte est issu du Rapport d’activité 2015 adopté à l’AG 2016 : Europe et international,
citoyenneté, solidarité et mobilité

Tel est l’objet de ce projet franco-russe de formation continue
d’enseignants du premier et du second degré et de formation de
formateurs d’enseignants. Ce stage de formation a été organisé à
l’ESPE de l’Académie d’Amiens, en partenariat avec les Ceméa de
Picardie.

Cette collaboration engagée depuis 2011 entre l’Institut TCHIPPKRO
(Centre de formation à Tchelyabinsk) et l’ESPE de l’académie
d’Amiens, vise un travail coopératif entre les formateurs des deux
pays pour concevoir et mettre en oeuvre des cursus de formation
professionnelle dans les métiers du professorat et de l’éducation.
Ce stage a pour objectif de faire appréhender aux enseignants
russes non seulement l’école maternelle française (alors même que
cette école est devenue obligatoire en Russie depuis septembre
2013) mais également les enjeux de la participation de la société
civile à l’accompagnement éducatif de la scolarité en France.

Au programme : visites d’établissements scolaires, échanges de
pratiques avec des enseignants et des formateurs. Les buts sont
d’apporter une connaissance et une analyse réciproques des deux
systèmes d’éducation, de scolarisation et de formation des enseignants,
mais aussi de favoriser une compréhension mutuelle des
valeurs éducatives structurant les deux systèmes.

Ce texte est issu du Rapport d’activité 2015 adopté à l’AG 2016 : Europe et international,
citoyenneté, solidarité et mobilité


© Site officiel des Ceméa (Centres d’entraînement aux méthodes d’éducation active)